Accueil Formule 1 Perez reçoit une pénalité de 5 secondes après la course pour avoir...

Perez reçoit une pénalité de 5 secondes après la course pour avoir enfreint la voiture de sécurité, mais conserve la victoire au Grand Prix de Singapour.

43
0

La joie de Sergio Perez après avoir franchi la ligne d’arrivée en première position à l’issue d’un Grand Prix de Singapour difficile a été freinée par une enquête d’après-course pour une infraction présumée à la voiture de sécurité. Perez a finalement reçu une pénalité de cinq secondes, ce qui lui a permis de conserver sa quatrième victoire en carrière.

Perez a en fait fait l’objet d’une enquête pour deux infractions à la voiture de sécurité pendant deux périodes d’avertissement. Cependant, le pilote mexicain a reçu une réprimande pour le premier incident, qui s’est produit au 10e tour après un contact entre Zhou Guanyu et Nicholas Latifi. Perez a déclaré que ses freins et ses pneus n’avaient pas été assez chauds dans des conditions humides pour suivre le rythme de la voiture de sécurité.

Lire aussi:  Comment la FIA doit-elle sanctionner toute violation du plafond des coûts de la F1 ?

LIRE PLUS : Perez salue sa « meilleure performance » en au Grand Prix de Singapour et donne son avis sur l’enquête de la voiture de sécurité.

Une pénalité de cinq secondes et deux points de pénalité sur son permis de conduire ont été infligés à Perez pour la deuxième infraction, et les commissaires ont décidé : « L’article 55.10 du règlement sportif de la FIA pour la Formule 1 stipule que le leader doit rester à moins de 10 longueurs de voiture de la voiture de sécurité une fois celle-ci déployée, jusqu’à ce que les feux soient éteints.

Lire aussi:  La F1 s'apprête à regrouper les courses par région dans le cadre du remaniement du calendrier 2023.

« Voiture 11 [Perez] était la voiture de tête au 36e tour pendant la deuxième période de sécurité de la course. [brought out when Yuki Tsunoda hit the wall]. Il a été admis que, alors que les feux de la voiture de sécurité étaient encore allumés, PER n’a pas réussi à rester à moins de 10 longueurs de voiture de la voiture de sécurité entre le virage 13 et le virage 14.


Perez a conservé la quatrième victoire de sa carrière.

« Ceci s’est produit en dépit du fait que le directeur de course avait émis un avertissement à l’équipe que PER ne respectait pas le règlement de moins de 10 longueurs de voiture entre les virages 9 et 10. L’équipe a transmis cet avertissement à PER.

« Nous avons infligé une réprimande à PER pour une violation du même règlement lors du premier déploiement de la voiture de sécurité pendant la course.

« Comme il s’agissait de la deuxième violation de l’article 55.10 par PER pendant la course et après un avertissement explicite du directeur de course, nous avons décidé d’imposer une pénalité de temps de cinq secondes à PER. »

LIRE LA SUITE : Leclerc dit que son départ n’était pas assez bon et que le poleman doit se contenter de la deuxième place au GP de Singapour.

Dans les derniers instants du Grand Prix de Singapour, Perez a été informé par Red Bull qu’il faisait l’objet d’une enquête pour infraction et a été encouragé par son ingénieur de course Hugh Bird à « disparaître » de la route de Charles Leclerc, qui le poursuivait.

Leclerc a finalement franchi la ligne d’arrivée à 7,595 secondes de Perez, mais le Mexicain a réussi à conserver la quatrième victoire de sa carrière, tandis que Leclerc et Carlos Sainz complétaient le podium.

Sergio Pérez « savait que je traversais une mauvaise passe » avant la victoire au GP de Singapour

4.7/5 - (11 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentPerez salue la « meilleure performance » en F1 au Grand Prix de Singapour et donne son avis sur l’enquête sur la voiture de sécurité.
Article suivantIl pouvait faire des miracles » – Ceux qui étaient là se souviennent de la première saison de Fernando Alonso en F1, avant son 350e départ en GP.
Laura T. est une rédactrice passionnée de sport automobile. Elle a étudié le journalisme et la communication à l'université de Toulouse. Après avoir obtenu son diplôme, elle a été embauchée par Automoto-gp.com, un site d'actualité consacré à la Formule 1 et aux autres sports automobiles. Elle adore écrire des articles sur les courses automobiles et les coulisses du monde du sport automobile. Grâce à sa passion et à sa compréhension de l'industrie, elle est devenue l'une des principales rédactrices pour le site. Elle est aussi membre de l'équipe organisatrice des Grands Prix de France et a été nommée ambassadrice de l'Automobile Club de France. Depuis qu'elle a rejoint Automoto-gp.com, elle a écrit des centaines d'articles et a fourni des informations précieuses aux lecteurs du site.