Accueil Formule 1 Perez devance Ferraris pour une sensationnelle première pole position en Arabie Saoudite.

Perez devance Ferraris pour une sensationnelle première pole position en Arabie Saoudite.

308
0

Sergio Perez a décroché la première pole position de sa carrière grâce à un effort de dernière minute lors d’une séance qualificative dramatique et fortement perturbée en Arabie Saoudite.

Le Mexicain a arraché la première place à Charles Leclerc () dans les dernières secondes, les deux pilotes n’étant séparés que par deux centièmes de seconde à la fin d’une séance sauvage dans les rues de Jeddah.

La séance a été interrompue pendant une heure au cours de la Q2 après un violent accident à haute vitesse de Mick Schumacher de Haas, qui a été évacué vers le centre médical – où aucune blessure n’a été révélée – puis vers l’hôpital pour des contrôles de précaution.

Nicholas Latifi avait également déclenché les drapeaux rouges en heurtant le mur en Q1 – une session qui a vu Lewis Hamilton sortir en 16e position.

FAITS MARQUANTS : Regardez Sergio Perez entrer dans l’histoire en se qualifiant pour le GP d’Arabie Saoudite.

Le coéquipier d’Hamilton, George Russell, a tout juste réussi à se faufiler en Q3, mais il s’est repris pour finir sixième, à quelques fractions d’Esteban Ocon d’Alpine. Max Verstappen, dans la deuxième Red Bull, a dû se contenter de la quatrième place, à deux dixièmes de son coéquipier.

Ferrari était apparu comme le favori en étant le plus rapide en Q1 et Q2, puis en donnant le rythme en Q3 – d’abord par Sainz, puis Leclerc. Mais Perez a gardé le meilleur pour son dernier run pour décrocher une première pole de rêve à sa 215e tentative – la plus longue attente de l’histoire de la .

Fernando Alonso (Alpine) et Valtteri Bottas (Alfa Romeo) se partagent la quatrième ligne, juste devant Pierre Gasly et Kevin Magnussen, respectivement dans les AlphaTauri et Haas de tête.

McLaren a souffert d’une double sortie en Q2, alors que les gains de Gasly et Magnussen en fin de course ont permis aux deux pilotes de sortir de la zone d’abandon – et de reléguer Lando Norris et Daniel Ricciardo à une 11e et 12e places provisoires respectivement.

Guanyu Zhou était 13e mais part 12e en raison de la pénalité de trois places infligée à Daniel Ricciardo après la séance. La première tentative de Schumacher en Q2 a été suffisante pour qu’il soit 14e, devant Lance Stroll d’Aston Martin. Schumacher ne participera pas à la course, ce qui permet à Stroll d’être 13e devant Ricciardo. Hamilton et les pilotes derrière sont également promus d’une place chacun.

LIRE PLUS : Schumacher exclu du GP d’Arabie saoudite après un accident en qualifications

C’est Stroll qui a effectivement éliminé Hamilton de la Q1 – le Britannique s’est momentanément hissé à la 15e place, mais Stroll a immédiatement répliqué et scellé le sort d’Hamilton.

Les Williams d’Alex Albon et Latifi, respectivement 17e et 19e, l’ont rejoint dans le peloton de tête. Ils sont entourés de Nico Hulkenberg, le super-sub d’Aston Martin, tandis que Yuki Tsunoda a été forcé de regarder depuis la ligne de touche, un problème de carburant l’empêchant d’enregistrer un temps.

F1 TV Pro offre aux fans un siège au premier rang, avec des informations et des vues de caméra que l’on ne trouve habituellement que sur le mur des stands. Inscrivez-vous dès aujourd’hui pour une période d’essai gratuite de 7 jours* et découvrez F1 2022 dans toute sa splendeur.

Lire aussi:  Red Bull anticipe la lutte avec Ferrari pour la pole après une performance serrée lors des essais de vendredi.

*Ne s’applique pas aux anciens clients de l’essai gratuit. Les conditions générales de vente s’appliquent.

Résumé des qualifications : Grand Prix d’Arabie Saoudite

Ce qui s’est passé

Q1 – Sainz est le plus rapide, Hamilton quitte la course prématurément.

Hamilton a connu sa première sortie de Q1 depuis Brésil 2017, gérant P16 – 12 positions et 0,6s de retard sur son coéquipier Russell – tandis que Latifi a perdu l’arrière de sa Williams au virage 13 et a heurté les barrières mais est sorti indemne.

Après le drapeau rouge, Sainz a réglé les choses avec un 1m 28,855s – le premier tour du week-end dans la fourchette des 1m28s.

Verstappen s’est rapproché, revenant à moins d’un dixième pour séparer les deux Ferrari, Russell les suivant à la maison en quatrième position, devançant de peu Bottas et Perez dans la deuxième Red Bull.

LIRE PLUS : Hamilton promet de  » tout donner  » après une sortie choquante en Q1 lors des qualifications du GP d’Arabie saoudite.

Alors que Hamilton s’est brièvement hissé à la 15e place, Stroll de l’Aston Martin – sur des pneus softs frais par opposition aux pneus vieux de trois tours de Hamilton – l’a rapidement déposé pour moins de 0,1s.

Hamilton est donc sorti devant Albon et Hulkenberg, sous Aston Martin. Latifi, qui regardait depuis les coulisses, était 19e, devant Tsunoda, dont l’AlphaTauri a été confinée au garage toute la séance avec un problème de carburant.

Sortie : Tsunoda, Latifi, Hulkenberg, Albon, Hamilton.


La dernière sortie de Hamilton en Q1 remonte au Grand Prix du Brésil 2017.

Q2 – Grosse chute pour Schumacher, Sainz nuance Leclerc

Mick Schumacher a été victime d’une chute à grande vitesse à mi-chemin de la Q2, déclenchant une longue période de drapeau rouge pour extraire le pilote Haas. Il a été emmené à l’hôpital pour des contrôles de précaution supplémentaires. Haas a ensuite confirmé qu’il était sorti de l’hôpital et de retour à son hôtel. Il manquera cependant le Grand Prix de dimanche.

La désincarcération et les réparations de la barrière ont pris environ une heure, tant l’impact était important.

FAITS ET STATISTIQUES : Perez décroche enfin la pole, tandis que Bottas poursuit sa série de Q3.

Lorsque la séance a finalement repris, Leclerc a devancé de peu Perez, Verstappen et Sainz – le quatuor n’étant séparé que par 0,15s.

Cela a changé dans les dernières secondes lorsque Sainz a enregistré une nouvelle référence du week-end en 1m 28.686s – un dixième plus rapide que son coéquipier.

Alonso était cinquième pour Alpine, mais de l’autre côté du garage, Ocon se morfondait en 15ème position après que son tour rapide ait été déraillé par le trafic sous la forme de Ricciardo de McLaren – un incident qui a été rapidement examiné par les commissaires.


1239525442
Schumacher a été transporté par avion à l’hôpital pour des scans de précaution après une lourde chute en Q2.

Ocon a été en mesure de se sauver de la zone d’abandon lorsque la séance a repris, pour finalement terminer neuvième – juste devant Russell, qui s’est faufilé pour donner à Mercedes un représentant en Q3.

Magnussen et Gasly se sont également distingués en fin de séance, au détriment de Norris et Ricciardo, 11e et 12e, McLaren ayant subi une double sortie en Q2. Zhou était 13e pour Alfa Romeo – seulement quatre dixièmes de moins que son coéquipier Bottas, bien que dans le champ hyper-compétitif, c’était la différence de sept places et la progression. Stroll d’Aston Martin est donc 16e.

Sortie : Norris, Ricciardo, Zhou, Schumacher, Stroll


1387851761
Sainz a mené une Ferrari 1-2 en Q2 alors qu’il espérait obtenir sa première pole position en carrière.

Q3 – Perez entre dans l’histoire.

Perez a créé un choc en fin de course avec un dernier tour époustouflant pour décrocher la pole pour seulement deux centièmes de seconde – à sa 215e tentative. Le pilote Red Bull devient ainsi le premier Mexicain à décrocher la pole position dans l’histoire de la F1.

Ferrari avait été les premiers à ouvrir le bal, d’abord par Sainz puis Leclerc, qui semblait prêt à décrocher une deuxième pole consécutive jusqu’à l’irruption spectaculaire de Perez.

WATCH : Suivez Perez dans sa quête de la pole en Arabie Saoudite.

Verstappen n’avait que deux dixièmes de retard sur son coéquipier – mais cela le laissait quatrième, devant Ocon et Russell, qui a réalisé une belle course lorsque la piste était au plus calme pour arracher la sixième place – et quelques miettes de confort – pour Mercedes. Il était le seul pilote Mercedes à atteindre la Q3 samedi à Jeddah.

Alonso a devancé Bottas de seulement quatre centièmes dans la lutte pour la septième place, tandis que derrière, Gasly a devancé Magnussen pour la neuvième place – le pilote Haas faisant sa deuxième apparition consécutive en Q3.


1387867710
Perez, le premier Mexicain de l’histoire à décrocher une pole position en , a battu Leclerc de 0,025 s.

Citation clé

« Eh bien, ça m’a pris quelques courses mais quel tour », a déclaré Sergio Perez, détenteur de la pole.  » Incroyable. Je peux faire un millier de tours et je ne pense pas que je puisse faire ce tour. C’était incroyable.

« Nous ne nous attendions pas vraiment à égaler les Ferrari en qualification. Nous nous concentrions principalement sur la course, alors espérons que nous pourrons les avoir demain. »

Quelle est la prochaine étape ?

Le Grand Prix d’Arabie Saoudite 2022 débutera à 2000 heure locale. En partant de la pole, Sergio Perez pourra-t-il remporter la troisième victoire de sa carrière et ramener Red Bull dans la lutte pour le titre ?

Article précédentNovak, directeur de course d’INDYCAR, nommé juge de la FIA
Article suivantPerez salue un « tour incroyable » qui met fin à une longue attente de pole en F1.