Accueil Formule 1 Palou quitte Ganassi pour McLaren en 2023, dénonce le communiqué de presse...

Palou quitte Ganassi pour McLaren en 2023, dénonce le communiqué de presse de CGR

111
0

Il a été annoncé mardi que Ganassi avait levé son option sur son champion d’IndyCar 2021 pour le conserver jusqu’à la fin de la saison 2023.

Le communiqué comprenait une citation de Ganassi, qui a vu ses pilotes remporter 14 championnats depuis 1996, ainsi qu’une citation supposée de Palou – un fait que l’Espagnol rejette complètement.

Palou s’est rendu sur Twitter pour dire : « J’ai récemment appris par les médias que cet après-midi, sans mon approbation, Chip Ganassi Racing a publié un communiqué de presse annonçant que je piloterais avec CGR en 2023.

 » Ce qui est encore plus surprenant, c’est que le communiqué de CGR comprenait une ‘citation’ qui ne venait pas de moi.

« Je n’ai pas approuvé ce communiqué de presse, et je n’ai pas écrit ou approuvé cette citation. Comme j’ai récemment informé CGR, pour des raisons personnelles, je n’ai pas l’intention de continuer avec l’équipe après 2022.

« Les événements malheureux de ce soir mis à part, j’ai beaucoup de respect pour l’équipe CGR, et j’ai hâte de terminer cette saison en force ensemble. »

Quelques instants plus tard, le compte twitter de a déclaré : « ¡Hola Alex ! McLaren Racing accueille #INDYCAR champion @AlexPalou à son tableau de chasse à partir de 2023, alors que l’équipe continue à développer des talents dans toutes ses séries de courses.

Lire aussi:  Le résultat de Mercedes à Bahreïn est "extraordinaire", selon Russell, mais l'équipe reste "loin derrière ses rivaux".

« Notre liste complète de pilotes pour toutes les séries de courses sera confirmée en temps voulu. »

Le compte twitter Arrow McLaren SP a cité ce tweet, ajoutant « Bienvenue dans la famille McLaren Racing, Alex Palou. »

Un communiqué de presse de McLaren Racing a déclaré : « Parallèlement à ses fonctions de pilote l’année prochaine, Palou effectuera également des essais avec l’équipe McLaren F1 Team dans le cadre de son programme d’essais de la voiture de F1 MCL35M 2021 avec ses collègues pilotes Pato O’Ward et Colton Herta. »

Palou a déclaré : « Je suis extrêmement enthousiaste à l’idée de rejoindre la liste des pilotes d’une équipe aussi emblématique que McLaren. Je suis excité à l’idée de pouvoir montrer ce que je peux faire au volant d’une voiture de et de voir quelles portes cela peut ouvrir.

« Je tiens à remercier tout le monde chez Chip Ganassi Racing pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. »

Zak Brown, PDG de McLaren a commenté : « Nous avons toujours dit que nous voulions les meilleurs talents chez McLaren, et c’est excitant de pouvoir inclure Alex dans cette liste.

« Je suis également impatient de le voir prendre le volant d’une Formule 1 dans le cadre de notre programme de tests de voitures précédentes (TPC) aux côtés de Pato O’Ward et Colton Herta, car nous continuons à développer le talent de nos pilotes.

Lire aussi:  AlphaTauri présente sa nouvelle livrée de voiture de F1 dans la vidéo de révélation de l'AT03.

« Alex est un pilote incroyablement talentueux qui a gagné dans toutes les séries dans lesquelles il a couru, et je suis heureux de l’accueillir dans la famille McLaren. »

Bien que McLaren ne précise pas dans quelle série Palou courrait, il semble probable que pour 2023, il restera en IndyCar aux côtés de l’actuel pilote Arrow McLaren SP Pato O’Ward et de la nouvelle signature Alexander Rossi, l’AMSP ayant déclaré il y a longtemps son intention d’étendre sa gamme de véhicules pour la saison complète à trois voitures.

Il est probable que Felix Rosenqvist, dont McLaren Racing a confirmé le maintien dans sa « famille » il y a deux semaines, rejoigne la nouvelle équipe de Formule E de McLaren.

Ainsi, McLaren Racing aurait trois options viables pour remplacer Daniel Ricciardo, en difficulté, à la fin de son contrat avec l’équipe de F1 en 2023 – O’Ward, Palou et Herta, qui vient de terminer un test de deux jours avec l’équipe de McLaren F1.

Palou, qui en est à sa deuxième année avec Ganassi, occupe actuellement la quatrième place au classement des points IndyCar, à seulement 35 points de son coéquipier Marcus Ericsson, leader du championnat.

Article précédentLa fiabilité est un problème, dit Leclerc après le DNF de Sainz, et il révèle comment les devoirs l’ont aidé à battre Verstappen en Autriche.
Article suivantLes pilotes de rallye kenyans font tomber les barrières