Accueil Rally WRC Ogier disputera l’Espagne et le Japon pour compléter la saison du WRC

Ogier disputera l’Espagne et le Japon pour compléter la saison du WRC

31
0

L’octuple champion du monde a mené une campagne partielle en WRC avec cette année après avoir choisi de réduire ses engagements en rallye pour passer plus de temps avec sa famille, et pour explorer les opportunités de courses de voitures de sport dans le Championnat du monde d’endurance.

En conséquence, Ogier a partagé la troisième Yaris GR de Toyota cette saison avec Esapekka Lappi tout au long de la saison 2022, ce dernier participant à sept des 13 événements.

Ogier avait indiqué qu’il ne participerait qu’à quatre ou cinq épreuves au maximum. Il fera sa quatrième apparition en WRC en 2022 en Nouvelle-Zélande à la fin du mois. L’annonce d’aujourd’hui confirmant sa participation à l’Espagne (20-23 octobre) et au (10-13 novembre) signifie qu’il participera finalement à six rallyes.

Lire aussi:  Lappi a du mal à accepter la perte de son avance au Rallye de Sardaigne.

Le Français est maintenant disponible pour participer à d’autres épreuves du WRC après avoir choisi de ne pas disputer une saison complète dans le WEC, la finale de la saison à Bahreïn coïncidant avec la dernière manche du WRC au Japon en novembre.

« Comme vous le savez, je suis très excité à l’idée d’aller en Nouvelle-Zélande, mais la nouvelle est que je vais participer au Rallye d’Espagne et au Japon, les trois dernières épreuves du championnat, donc je suis vraiment excité par ce nouveau défi », a déclaré Ogier dans une brève annonce sur les médias sociaux.

La confirmation de la participation d’Ogier au Rallye d’Espagne complète la liste des engagés pour cette épreuve, qui verra également Dani Sordo prendre la place d’Oliver Solberg dans la troisième i20 N.

Lire aussi:  M-Sport va mener une enquête interne après la dernière déception en Belgique.

Ogier n’est monté sur le podium qu’une seule fois en trois courses, après avoir terminé deuxième derrière Sébastien Loeb (M-Sport) lors du lever de rideau de Monte-Carlo en janvier.

L’annonce confirme également que Lappi a participé à la dernière épreuve d’une saison marquée par trois troisièmes places lors de son retour dans la catégorie supérieure du WRC.

Une quatrième tribune aurait pu arriver à l’Acropolis plus tôt ce mois-ci, lorsqu’il a abandonné la deuxième place en raison d’un problème de pression de carburant.

L’avenir de Lappi en WRC n’a pas encore été communiqué, bien que le patron de Toyota WRC, Jari-Matti Latvala, ait déclaré à Autosport qu’il souhaitait conserver ses services pour 2023.

Article précédentBastianini n’a pas la pression du statut d’outsider dans la lutte pour le titre MotoGP 2022
Article suivantCrutchlow remet en question son retour en MotoGP à Aragon après le chaos du premier tour.