Accueil Formule 1 Norris : un travail acharné et une météo délicate sont les clés...

Norris : un travail acharné et une météo délicate sont les clés d’un podium surprenant à Imola.

150
0

Après un mauvais départ pour la saison 2022, où McLaren était loin du rythme lors de l’ouverture de la saison à Bahreïn, l’équipe basée à Woking a réalisé une impressionnante remontée pour se rapprocher de la tête.

Sur un circuit d’Imola où il a également terminé troisième l’année dernière, Norris s’est qualifié en troisième position lors de la séance de Q3 sous la pluie vendredi.

Bien qu’il ait rétrogradé à la cinquième place lors du sprint, une conduite régulière le dimanche lui a permis de monter sur son premier podium de la campagne derrière les Red Bull de Max Verstappen et Sergio Perez.

Norris était quatrième dans les dernières étapes lorsque le tête-à-queue de Charles Leclerc à Variante Alta a forcé la à rentrer aux stands pour un nouvel aileron avant.

Lire aussi:  COMME CELA S'EST PASSÉ : Suivez toute l'action du Sprint F1 en Émilie-Romagne.

Norris a déclaré qu’il n’avait pas prévu de monter sur le podium après avoir surclassé Perez et le coéquipier de Leclerc, Carlos Sainz, qui n’a pas pu participer à la Q3 en raison d’un accident en Q2.

Interrogé pour savoir si c’était une surprise de suivre Red Bull à la maison, Norris a répondu : « Oui, bien sûr. C’était une course incroyable et un week-end incroyable pour être honnête.

« Battre une Red Bull et une Ferrari, c’est beaucoup mieux que ce à quoi on s’attendait, donc je suis content. L’équipe le mérite.

« De là où nous étions dans la première course, à maintenant marquer un podium, je pense qu’ils le méritent tous. Donc, bravo à l’équipe. »

Alors que Norris a été aidé sur le podium par plusieurs coureurs de tête en difficulté, le Britannique estime que McLaren devrait recevoir beaucoup de crédit pour les efforts qu’elle a faits pour rendre la MCL36 plus compétitive.

Lire aussi:  Perez qualifie la surface de la piste de Miami de "blague" alors que les pilotes craignent une mauvaise course.

Interrogé sur l’origine de ce retour en forme, Norris a déclaré : « Je veux dire, la réponse ennuyeuse est que c’est juste du travail acharné.

« Il y a beaucoup de temps et d’efforts que tout le monde consacre à l’usine et ici.

« C’était un mélange de cela et des conditions délicates ce week-end. Nous avons donc été en mesure de capitaliser sur cela aussi.

« J’aime ces conditions. Je m’en sors toujours très bien, et c’était pareil l’année dernière.

« C’est un mélange de travail acharné et d’un bon week-end, et ça paye. »

Article précédentF2 : Armstrong repousse Daruvala pour remporter la victoire à Imola
Article suivantF3 : Stanek remporte sa première victoire après un coup de théâtre dans la course d’Imola.