Accueil Formule 1 Norris salue la performance « incroyable » de McLaren après des podiums consécutifs à...

Norris salue la performance « incroyable » de McLaren après des podiums consécutifs à Imola.

158
0

Lando Norris rayonnait de fierté après avoir obtenu son deuxième podium consécutif à Imola avec la P3. Et le Britannique n’a pas manqué d’apprécier le travail accompli par , saluant le « travail d’équipe » de l’équipe après un début d’année 2022 difficile.

Norris a commencé la course en P5, mais après une brillante échappée, qui, selon lui, « nous a tout fait gagner aujourd’hui », le pilote McLaren s’est hissé en P3. Cependant, il a rapidement été dépassé par Charles Leclerc et a passé la majeure partie de l’après-midi à courir seul en P4.

Mais, après que Leclerc ait heurté la barrière à Variante Alta en poursuivant Sergio Perez pour la P2, Norris a pu remonter en P3. Et le pilote McLaren a admis que le résultat était meilleur que ce que l’équipe avait prévu avant le week-end.

LIRE LA SUITE : Verstappen mène Red Bull 1-2 alors que Ferrari vacille dans une course d’Imola pleine d’action.

« Une course incroyable, un week-end incroyable pour être honnête », a déclaré Norris. « Battre une Red Bull et une Ferrari, c’est beaucoup plus que ce que nous attendions. Je suis heureux. L’équipe le mérite. De là où nous étions dans la première course jusqu’à maintenant où nous sommes sur le podium, ils le méritent tous, donc bravo à l’équipe.

Lire aussi:  Les courses de F1 aux États-Unis qui n'ont pas fonctionné : Indianapolis, Dallas et autres

Grand Prix d’Emilie-Romagne 2022 : A bord avec Lando Norris pour le départ d’Imola

« Je pense qu’aujourd’hui et ce week-end, ce n’était pas nécessairement tout à propos de la voiture ; je pense que c’était en grande partie le travail d’équipe, le pit stop était incroyable et juste la façon dont nous avons exécuté le week-end, ce qui nous a donné ce résultat.

« Avec le départ, la stratégie, les qualifications, l’évaluation des pneus et toutes ces choses, les petites choses que vous ne voyez pas, c’est ce qui nous a permis de monter sur le podium aujourd’hui, donc c’est agréable à voir. Je pense que la quatrième place était toujours une position incroyable, un résultat incroyable pour nous et mieux que ce que nous attendions avant la course et le week-end, c’est sûr. »

LIRE PLUS : Leclerc regrette l’erreur qui lui a coûté le podium en Émilie-Romagne et la journée difficile de Ferrari.

Après un début de saison difficile pour McLaren, les résultats commencent maintenant à venir, avec Norris et son coéquipier Daniel Ricciardo ayant également terminé P5 et P6 à Melbourne. Mais lorsqu’on l’a interrogé sur la trajectoire ascendante de l’équipe, Norris s’est montré prudent, concédant qu’ils n’avaient pas encore la troisième meilleure voiture dans la hiérarchie.

Lire aussi:  Comment devenir un ingénieur en conception aéronautique en F1 - Qualifications, compétences et autres

Grand Prix 2022 d’Émilie-Romagne : Norris franchit la ligne pour la troisième place à Imola.

« Nous avons travaillé si dur à Bahreïn, et nous en avons tiré si peu », a déclaré Norris. « Et même le plus d’efforts que nous avons mis dans les dernières courses, c’est agréable de voir que cela paie d’une certaine manière. Honnêtement, nous avons apporté quelques petites choses, mais rien qui nous a propulsé en P3.

« Moi étant moi, je ne crois pas que nous avions la troisième meilleure voiture aujourd’hui derrière Red Bull et Ferrari. L’Alfa Romeo était extrêmement rapide aussi. Les améliorations que nous avons apportées nous font définitivement avancer, lentement, et nous devons vraiment essayer de continuer comme ça. »

LIRE LA SUITE : J’ai payé pour l’erreur de Ricciardo », dit Sainz, après avoir terminé sa deuxième course consécutive dans un piège de gravier.

Malheureusement pour McLaren, le bon résultat de Norris n’a pas été égalé par son coéquipier Ricciardo, qui a percuté Carlos Sainz au premier tour avant d’endurer une course « douloureuse » pour terminer P18.

Article précédentHamilton concède qu’il est « hors de la lutte pour le championnat » après un parcours difficile jusqu’à P13 à Imola.
Article suivantPodcast de Tank Slappers : MotoGP – Bilan du GP du Portugal