Accueil Indycar Newgarden et Penske se sentent comme des millions de dollars au départ...

Newgarden et Penske se sentent comme des millions de dollars au départ de Barber.

197
0

Le NTT INDYCAR SERIES commence son mois de mai avec le Grand Prix Honda d’Alabama présenté par AmFirst, une course de 90 tours qui aura lieu dimanche à 13 heures (ET) sur le circuit routier permanent de 17 tours et de 2,3 miles du Barber Motorsports Park à Birmingham, Alabama.

Il s’agira de la quatrième course de la saison et c’est là qu’Alex Palou, de Chip Ganassi Racing, a commencé sa course au championnat il y a un an en remportant sa première victoire dans ce qui était alors la course d’ouverture de la saison.

VOIR : Détails de l’événement

Ce circuit a beaucoup plu à l’équipe Penske, avec six victoires en 11 courses, dont cinq par les pilotes actuels Josef Newgarden (trois victoires) et Will Power (deux). Power a également remporté le prix NTT P1 à quatre reprises sur ce circuit.

Six pilotes de ce peloton ont été victorieux à Barber, avec en tête Helio Castroneves, qui a remporté la course inaugurale en 2010. Simon Pagenaud, Takuma Sato et Palou sont les autres anciens vainqueurs.

Six pilotes ont déjà remporté la pole position à Barber, Power, Pagenaud, Newgarden et Sato ayant également remporté la course la même année.

Voici cinq choses à surveiller :

L’opportunité d’un million de dollars

Tous les yeux seront tournés vers Josef Newgarden (Chevrolet n°2 de l’équipe Penske de PPG) alors qu’il poursuit la dernière étape du défi d’un million de dollars de PeopleReady Force for Good.

Le prix PeopleReady est offert pour la première fois cette saison, récompensant le premier pilote à gagner sur les trois types de circuits – circuits routiers, circuits de rue et circuits ovales – en 2022. S’ils sont remportés, les 1 million de dollars seront partagés, 500 000 dollars allant à l’équipe/au pilote et 500 000 dollars étant reversés à l’organisation caritative choisie.

Newgarden est le candidat principal, aux deux tiers de l’exigence. Il a remporté la course ovale XPEL 375 le 20 mars au Texas Motor Speedway et la course sur circuit routier Acura Grand Prix of Long Beach le 10 avril. La course sur circuit routier de ce week-end est la première des sept épreuves de ce type prévues au calendrier de 2022, ce qui laisse à Newgarden toute latitude pour l’atteindre. Bien sûr, d’autres pilotes pourraient le devancer.

L’exploit a été accompli cinq fois depuis 2016 – deux fois par Newgarden et quatre fois par des pilotes du Team Penske. Newgarden est le pilote de l’INDYCAR SERIES le plus titré à Barber, avec trois victoires.

Newgarden est en passe de pulvériser la marque récente pour réaliser le tiercé. En 2019, Simon Pagenaud l’a fait lors de la course de rue du 14 juillet à Toronto. Trois des quatre autres balayages des différents types de pistes n’ont été réalisés qu’en août. Si Newgarden ne gagne pas ce week-end, il aura trois autres occasions sur circuit routier avant la date de Pagenaud.

Lire aussi:  Ilott se met au diapason d'Indy avec l'aide de Fast Friends

Scott McLaughlin (Chevrolet Sonsio Team Penske n°3) est le seul autre pilote à avoir remporté une course cette saison. Il a remporté la première course de la saison, le Firestone Grand Prix of St. Petersburg presented by RP Funding, le 27 février.

Penske, Ganassi : les habitués des podiums de Barber

Deux équipes de l’INDYCAR SERIES ont élu domicile sur le podium du Barber Motorsports Park.

L’équipe Penske et Chip Ganassi Racing se sont combinées pour obtenir 24 des 33 places sur le podium depuis la première course en 2010. Deux chiffres ressortent : Les six victoires de l’équipe Penske et les neuf podiums du sextuple champion de la série Scott Dixon (PNC Bank Honda n°9).

L’année dernière, l’équipe de Chip Ganassi a obtenu deux des trois podiums, Alex Palou (n°10 The American Legion Honda) ayant remporté la première victoire de CGR au Barber. Will Power (Verizon Team Penske Chevrolet n°12) a terminé deuxième et Dixon troisième.

Power a un record de quatre prix NTT P1 sur le circuit, faisant partie des huit poles du Team Penske. Power (2011), Simon Pagenaud (2016) et Newgarden (2018) font partie des cinq pilotes qui ont remporté des courses depuis la pole à Barber. Pagenaud pilote désormais la Honda n°60 d’AutoNation/SiriusXM pour Meyer Shank Racing.

O’Ward de retour sur la piste

Pato O’Ward (Arrow SP Chevrolet n°5) a connu sa meilleure sortie de la saison lors de la dernière course du NTT INDYCAR SERIES, le Grand Prix Acura de Long Beach, où il a terminé cinquième. Cela n’aurait peut-être pas dû être une surprise.

O’Ward a déclaré aux médias que son avenir avec Arrow McLaren SP était assuré, et cela semble coïncider avec son récent élan. Il se rend maintenant sur le circuit où il a remporté le premier de ses trois prix NTT P1 pour les qualifications l’année dernière. O’Ward a ensuite ajouté des poles au circuit Belle Isle de Detroit et à la deuxième course sur le circuit routier de l’Indianapolis Motor Speedway.

Le pilote mexicain a terminé quatrième de la course de l’an dernier au Barber Motorsports Park. Il entre dans cette course à la neuvième place du classement des points des pilotes après trois des 17 courses.

O’Ward est manifestement enthousiaste à l’idée de retourner à Barber, en postant une photo de la pole position de son équipe il y a un an, avec les mots « Right here » accompagnés d’un emoji souriant.

« J’adore Barber », a-t-il dit. « C’est l’un de mes circuits préférés parce que c’est un circuit à très haut niveau d’engagement. J’ai toujours dit que c’était l’une des installations les plus belles et les mieux entretenues que j’aie jamais fréquentées. Il y a toujours beaucoup de monde ; j’ai aussi entendu dire que l’événement se déroulera à guichets fermés le dimanche, donc je suis sûr que ce sera un grand événement pour tout le monde à regarder et pour nous à divertir. »

Lire aussi:  Novak, directeur de course d'INDYCAR, nommé juge de la FIA

Déroulement et fin

  • Jimmie Johnson (48 Carvana Honda) de Chip Ganassi Racing a déclaré que sa main droite réparée chirurgicalement est à 80 % de retour à la normale, ce qui est important « car Barber est un circuit très physique ». Johnson a fait ses débuts dans le NTT INDYCAR SERIES l’année dernière à Barber.
  • Power a réalisé un début de saison remarquablement fort et régulier, avec une troisième place et deux quatrièmes places. Il est quatrième au classement, à 16 points de la tête, à la poursuite de son deuxième championnat INDYCAR SERIES. Il a remporté son premier en 2014.
  • Barber pourrait être le circuit où Power fait un pas de plus vers le record de pole de Mario Andretti (67 pole). Il est à quatre longueurs, avec 63, et a une série de 13 années consécutives avec au moins une pole.
  • La course de l’année dernière à Barber a produit le résultat le plus serré des 11 années de l’événement. Palou a devancé Power de 0,4016 seconde.
  • O’Ward détient le record de la piste pour les qualifications de la série avec un tour de 1 minute, 5,5019 secondes (126,409 mph) l’an dernier.
  • Il y a 26 pilotes inscrits ce week-end. Vingt d’entre eux ont participé à des courses de la NTT INDYCAR SERIES à Barber, dont 11 ont mené des tours. Parmi les nouveaux venus, David Malukas (HMD Honda n°18 de Dale Coyne Racing avec HMD), qui a remporté l’an dernier l’une des deux courses de la série Indy Lights Presented by Cooper Tires.

Programme du week-end

Les trois divisions qui alimentent la NTT INDYCAR SERIES – Cooper Tires USF2000 Championship, Indy Pro 2000 Championship Presented by Cooper Tires et Indy Lights Presented by Cooper Tires – s’ajoutent au programme de ce week-end. L’action sur la piste commence vendredi avec une séance d’essai Indy Pro 2000 à 9h45 (ET).

Le NTT INDYCAR SERIES organisera sa première séance d’essais à 16 heures (ET) vendredi, en direct sur Peacock Premium, le service de streaming de NBC Sports, et sur le réseau de radio INDYCAR. Il s’agira d’une séance de 45 minutes, suivie d’une autre séance d’essais en direct sur Peacock et INDYCAR Radio Network à 10 h (ET) samedi. La qualification pour le prix NTT P1 est prévue à 13 heures (ET), suivie d’une dernière séance d’essais à 17 h 20 (ET), retransmise en direct par Peacock et INDYCAR Radio Network.

NBC commencera sa diffusion dimanche à 13 heures (ET). Le drapeau vert pour la course de 90 tours est attendu à 13h15 (ET). Après la course, Peacock Premium proposera une émission prolongée.

Le réseau radio INDYCAR fournira une couverture à ses réseaux affiliés, y compris racecontrol.indycar.com et l’application INDYCAR propulsée par NTT DATA.

La course Indy Lights aura lieu dimanche à 11 h (ET), avec une couverture en direct sur Peacock.

Article précédentLe nouveau support de plancher de la F1 qui laisse entrevoir la volonté d’Alpine de réduire son poids.
Article suivantMISES À JOUR EN DIRECT : MotoGP Jerez – Essais libres du vendredi 1 | MotoGP Live