Accueil Rally WRC Neuville, l’as du WRC, est impatient de participer à l’ETCR après avoir...

Neuville, l’as du WRC, est impatient de participer à l’ETCR après avoir échangé sa voiture avec Hyundai.

112
0

La marque sud-coréenne a organisé une démonstration spéciale pour présenter sa i20 N Rally1 hybride et son Veloster N de 500 kW lors de la quatrième manche de la Coupe du Monde FIA ETCR – eTouring Car World Cup, récemment renommée, sur le circuit belge.

Le pilote WRC Neuville a troqué sa i20 N pour le Veloster, tandis que le champion WTCR 2019 Michelisz a sauté à bord de la voiture de rallye. Les deux hommes se sont chacun assis dans le siège passager de leur voiture respective pour donner des conseils pour affronter les machines.

Neuville est resté impressionné par la puissance de la voiture ETCR, ayant déjà piloté une voiture TCR à moteur à combustion interne en TCR Allemagne en 2019.

PLUS : Quand un prétendant au titre WRC est allé courir – et a gagné.

Le quadruple vice-champion du monde dit qu’il pourrait être tenté de participer à une manche de l’ETCR si son calendrier peut s’aligner sur celui de la série à l’avenir.

« Quelle belle expérience », a déclaré Neuville.

 » C’était la première fois que je conduisais une voiture de course électrique et c’était totalement différent de tout ce que j’ai fait auparavant.

Lire aussi:  L'Africain McRae veut devenir un pionnier du WRC

« Les 500kW de puissance étaient instantanés et très agressifs. C’était amusant à conduire, mais je dois admettre que je n’étais pas habitué à ne pas avoir de bruit de moteur ou de changement de vitesse.

Insight : Est-ce la série de voitures de tourisme la plus adaptée à la route ?

« J’ai dû comprendre parce que normalement on freine avec la boîte de vitesses, et ici c’était seulement avec le pied – j’ai apprécié. J’ai déjà participé à des courses de TCR, mais peut-être qu’à l’avenir je participerai aussi à une course électrique. »

Le Belge a ajouté que Michelisz « a très bien fait pour n’avoir que deux tours d’expérience avec une voiture WRC ».

« Il s’est senti à l’aise immédiatement, tout comme moi », a ajouté Neuville. « Mais c’est un pilote professionnel, donc je savais que j’allais m’amuser ».

Michelisz, qui suit le WRC depuis longtemps, a savouré l’occasion de piloter la Hyundai i20 N 2022 de Neuville, qualifiant l’opportunité de conduire une voiture WRC pour la première fois d' »expérience incroyable ».

« J’ai attendu ce jour avec impatience depuis qu’il a été annoncé », a déclaré le Hongrois, qui a révélé que c’était sa première fois au volant d’une voiture de rallye.

Lire aussi:  Rovanpera rend hommage à l'Ukraine après sa victoire au Rallye de Suède

« S’asseoir aux côtés de Thierry a été une expérience incroyable. La Hyundai i20 N Rally1 est fantastique et avec ses conseils, vous avez pu acquérir des sensations et prendre confiance – je ne me souviens pas de la dernière fois où j’ai pris autant de plaisir ! »

« Il y a une grande différence par rapport à la Veloster N ETCR, on peut glisser un peu plus.

 » Vous pouvez sentir le système hybride fonctionner ; c’est unique. La puissance et l’accélération que la voiture délivre sont formidables. »

Michelisz, qui occupe la septième place du classement ETCR, a remarqué que Neuville « dès le premier instant » a eu un bon feeling avec le Veloster.

« Il connaissait les points de référence et son rythme était parfait », a-t-il ajouté.

« Avec ces voitures, il est facile de sous-estimer la quantité de vitesse que vous pouvez transporter dans les virages. Il était confiant avec l’arrière de la voiture.

« S’il avait eu cinq tours de plus, vous n’auriez pas réalisé que c’était un pilote de rallye. J’ai été impressionné. »

Article précédentAlbon : La nouvelle formule de Williams F1 est « une bonne base de départ ».
Article suivantLe week-end des courses INDYCAR Hy-Vee proposera un vendredi gratuit pour les familles