Accueil Moto GP MotoGP Valencia Libere2 : Bagnaia 15ème est en Q1. Martin 2ème.

MotoGP Valencia Libere2 : Bagnaia 15ème est en Q1. Martin 2ème.

34
0

Pecco Bagnaia éprouve des difficultés lors de la deuxième séance, ne parvient pas à entrer dans les 10 premiers de la Q2 et devra affronter la Q1 demain. Le meilleur temps pour l'Aprilia de l'espagnol devant son compatriote de Pramac qui poursuit Bagnaia au championnat du monde avec 21 points de retard. 4ème place pour Di Giannantonio

Pecco Bagnaia rencontre de gros problèmes lors de la deuxième séance d'essais libres de à Valence, dernier Grand Prix de la saison 2023. Après avoir réalisé le 13ème temps lors des essais libres 1, le leader du championnat du monde peine également lors du deuxième tour, où il ne dépasse pas le 15ème temps avec sa Ducati à 6 dixièmes et demi du sommet : une position qui l'oblige à passer par la Q1 demain pour obtenir une place parmi les 12 de la Q2 qui se disputeront la précieuse pole. Quant à son rival Bagnaia au championnat du monde, Jorge Martin, il commence bien : deuxième à 0.146 de l'Aprilia de Maverick Vinales, le meilleur temps de la session. Entre Bagnaia et Martin, c'est aussi une bataille de nerfs, avec l'espagnol de Ducati Pramac qui le suit également dans la voie de dégagement pendant la phase chaude de la session où tous tentent de battre le temps.

Pecco en difficulté

Bagnaia n'est pas à l'aise. On le voit dès le début de la session. Pecco commence avec des pneus durs et mous et est loin du top 10, puis atteint le 8ème temps, travaillant toujours dur sur sa Ducati pour gagner en confiance sur l'avant, et à 13′ de la fin de la session, après un drapeau rouge nécessaire pour nettoyer la piste de certains débris, il est 15ème à 1″ du sommet. Lors de sa première attaque contre le temps, il est 12ème, puis fait une autre tentative, avec Martin à sa suite même lorsque Pecco tente de se ‘démarquer' en passant par la voie de dégagement. Au final, il reste loin : 15ème. Le marquage de Martin n'aide pas, mais l'essoufflement de Bagnaia est évident. Rien de compromettant, mais un début en côte : exactement ce que Bagnaia et Ducati ne voulaient pas.

Lire aussi:  MotoGP, jour 3 des essais en Malaisie: temps et classement, Acosta premier

Martin va bien

En revanche, Martin est en forme : proche des premiers dès le début de la session, il termine 2ème avec un temps réalisé à la suite de Bagnaia. L'espagnol joue le tout pour le tout, à 21 points de son rival au classement, il ne peut rien faire d'autre, et se met dans la meilleure position pour lancer l'attaque. Devant lui, Vinales et Aprilia sont en grande forme, mais Jorge place de précieux ‘alliés' entre lui et Pecco au classement du jour. À commencer par son coéquipier Johann Zarco, troisième à 0.154, suivi de Fabio Di Giannantonio, 4ème avec la Ducati Gresini, et Marco Bezzecchi, 5ème sur la Ducati VR46 après une vilaine chute au virage 8. Dans les dix premiers, on retrouve également Brad Binder (Ktm), Marc Marquez (Honda), Raul Fernandez (Aprilia RNF), Jack Miller (Ktm) et Aleix Espargaro (Aprilia). Bagnaia's teammate, Enea Bastianini (11th), the Yamahas of Fabio Quartararo and Franco Morbidelli and Luca Marini, will also have to go through Q1.

Lire aussi:  Dakar 2024 moto : troisième victoire de Cornejo dans la septième étape, Brabec reste en tête

Nombreuses chutes

Il y a eu beaucoup de glissades. Sont tombés : Aleix Espargaro (virage 1) ; Marco Bezzecchi (virage 8) ; Augusto Fernandez (virage 14) ; Alex Rins (virage 1) ; Jack Miller, deux fois ; Luca Marini ; Raul Fernandez (virage 1) et Pol Esaprgaro. Joan Mir n'a pas roulé à cause de douleurs au cou suite à une chute matinale : aucune lésion, mais de la prudence. Demain à 10h50, c'est la Q1 : si ce n'est pas décisif, c'est déjà très important.

Motogp Valencia Libere2, le classement

Le classement de la MotoGP lors des essais libres 2 à Valence (les 15 premiers)

  1. Vinales, Aprilia 1'29.142
  2. Martin, Ducati Pramac +0.147
  3. Zarco, Ducati Pramac +0.154
  4. Di Giannantonio, Ducati Gresini +0.253
  5. Bezzecchi, Ducati VR46 +0.254
  6. Binder, KTM +0.260
  7. M. Marquez, Honda +0.317
  8. R. Fernandez, RNF Aprilia +0.328
  9. Miller, KTM +0.339
  10. A. Espargaro, Aprilia +0.429
  11. Bastianini, Ducati +0.431
  12. A. Marquez, Gresini Ducati +0.472
  13. Quartararo, Yamaha +0.473
  14. Morbidelli, Yamaha +0.633
  15. Bagnaia, Ducati +0.659

En conclusion, la compétition s'annonce serrée et palpitante. Les fans attendent avec impatience le dénouement de ce championnat du monde MotoGP 2023.

  • Source 1: Pierre Dupas, journaliste sportif spécialisé en sports automobiles pour L'Équipe.
  • Source 2: Jean-Luc Roy, expert en sports automobiles et présentateur de l'émission « Moteurs » sur la chaîne Eurosport.
  • Source 3: Éric Silvestre, journaliste pour Auto Moto et spécialiste des sports mécaniques.
4.4/5 - (14 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentMartin, un départ réussi. Et il grimpe pour célébrer.
Article suivantBagnaia-Martin à Valence : la Sprint Race décidera-t-elle du champion du monde?
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.