Accueil Moto GP MotoGP Portimao : Double coup dur pour Ducati avec les chutes de...

MotoGP Portimao : Double coup dur pour Ducati avec les chutes de Bagnaia et Bastianini en Q1

118
0

Les deux pilotes se sont fait surprendre lors de la Qualification 1, alors que les conditions de piste passaient de pneus humides à secs pour la première fois ce week-end.

Après un premier tour en pneus pluie, Bagnaia est rentré directement aux stands pour chausser des pneus slicks, mais il est tombé de haut lorsqu’il a touché une zone humide au virage 2 lors de son premier tour lancé.

L’Italien s’en est sorti, mais, inquiétant, il semblait se blesser à l’épaule droite et est rentré dans le paddock en ambulance.

Les contrôles médicaux effectués sur le circuit n’ont révélé aucune fracture, mais le niveau de douleur a fait que Bagnaia a été envoyé dans un hôpital local pour des examens complémentaires.

Tard dans la journée de samedi, Ducati a annoncé que les scans de l’hôpital « ont heureusement confirmé le diagnostic initial ». Demain matin, avant le warm-up, Pecco sera à nouveau examiné par les médecins de la Fédération afin d’obtenir l’autorisation finale pour la course.

Douzième au championnat du monde et toujours à la recherche de son premier podium de la saison, Bagnaia s’alignera en 25e et dernière position sur la grille de départ.

Son coéquipier Jack Miller, réputé pour ses compétences dans des conditions mixtes, a expliqué que Bagnaia s’était rangé à la fin de son tour de sortie en pneus pluie, et n’avait donc pas effectué un tour complet, et qu’il n’avait pas eu l’occasion d’expérimenter les zones humides des virages 1 et 2 avant d’arriver à son tour de vol en slicks.

Lire aussi:  Keith Huewen : Francesco Bagnaia est " idiot " pour avoir conduit en état d'ivresse, mais cela ne devrait pas affecter sa carrière.

« Un tour de piste n’aurait pas fait de mal et vous aurait donné une chance de comprendre où se trouvent les zones humides, sans avoir à le faire immédiatement avec les slicks », a déclaré Miller, qui a ensuite pris la quatrième place sur la grille.

« Les conditions étaient difficiles pour ces gars-là lors de la qualification 1 parce qu’ils étaient sur le pont, entre le mouillé et le sec. Les pneus slicks étaient clairs pour nous. [in Qualifying 2] mais au début de la qualification 1, ce n’était pas clair. Mon opinion était que nous devions passer en wets, puis en slicks à la fin. »

Bastianini : Un bon défi demain…

Commencer en pneus pluie puis passer aux slicks était une tactique suivie par Bastianini, mais cela n’a pas empêché sa chute plus tard dans la même séance de Q1. Après un premier passage en pneus pluie puis une montée en régime en slicks, l’Italien a été victime des conditions de piste imprévisibles lors de son deuxième tour lancé.

Le double vainqueur du a été éjecté de sa GP21 au virage 5, recevant un lourd impact au poignet droit. Les radiographies n’ont révélé aucune fracture, mais la douleur au poignet, combinée à la 18e place sur la grille, signifie qu’il devra faire face à un « bon défi » demain.

Lire aussi:  MotoGP : Hernandez : Quand on a un pilote comme Marc, l'objectif est de remporter le titre.

« Dans mon dernier tour, pour essayer d’entrer en Q2, j’ai poussé à la limite et j’ai perdu l’arrière sans accélérateur au virage 5 », a déclaré Bastianini. « Pour moi, c’était la température froide du pneu. J’ai fait deux tours au ralenti et ensuite j’ai poussé et [crashed].

 » J’ai mal mais rien n’est cassé, je vais mettre de la glace dessus et j’espère que demain ça ira mieux. Ce sera compliqué et j’ai besoin de comprendre ma position au warm-up et d’essayer de récupérer quelques positions en course.

« C’est un bon défi pour moi demain.

« Je dois être rapide à l’échauffement pour commencer la course en force, car si je suis lent sans sensation à l’échauffement, alors récupérer des positions en course ne sera pas facile. »

Bastianini prendra le départ de la course de dimanche avec cinq points d’avance sur son plus proche rival Alex Rins, qui ne s’est qualifié qu’en 23e position pour Suzuki.

Cependant, Aleix Espargaro, actuellement 11 points derrière Bastianini en troisième position, s’aligne sur la première ligne derrière Johann Zarco et .

Article précédentF2 : Vips décroche sa première pole dans des qualifications difficiles à Imola.
Article suivantAlfa Romeo change le châssis de Bottas après les dégâts causés par l’échappement lors des qualifications de la F1 à Imola.