Accueil Moto GP MotoGP, le duel entre Ducati Pramac : Martin comme l’éclair, Zarco visible...

MotoGP, le duel entre Ducati Pramac : Martin comme l’éclair, Zarco visible par intermittence

38
0

La saison 2023 est terminée. Nous comparons les performances des pilotes de chaque équipe de la classe reine. Voici le dernier épisode, centré sur la situation de l'équipe satellite

La meilleure équipe de la saison 2023 en a été l'équipe de Pramac. C'est ce que démontrent les 653 points signés par Jorge Martin et Johann Zarco: un butin considérable qui, en plus du championnat par équipe, a également contribué au titre de constructeur de la Ducati. Le seul regret pourrait être le championnat des pilotes, perdu lors de la dernière course suite à la chute de Martin. Le jeune espagnol a été une véritable révélation, tandis que le français, son coéquipier, s'est consolé avec sa première victoire en carrière dans la catégorie reine. En analysant les tours de qualification, le Sprint et la course, nous obtenons un aperçu du duel interne. Un défi largement remporté par Jorge, surtout dans un aspect.

Martin-Zarco, le face-à-face en 2023

Martin Le Défi Zarco
14 Qualification 6
18 Course Sprint 1
14 Course 6
4 Victoires 1
428 Points 225
Classement final

Qualification

—  

La vitesse de Martin est également perceptible sur un tour sec. En qualification, le score est de 14-6 en faveur de l'espagnol. Jorge a en effet signé 4 pole positions, à Saint-Marin, au Japon, en Australie et en Thaïlande. Il a également atteint la première ligne à quatre autres occasions. Et à une époque où la position de départ peut avoir un impact sur la course, c'est un élément important. Cependant, le résultat du duel a été très équilibré jusqu'à la mi-saison. En fait, après le GP d'Autriche, qui marquait la mi-saison, le score était de 5-5. Dans la seconde moitié de la saison, Martin a pris un avantage décisif. Un signe clair de l'évolution de l'espagnol.

Lire aussi:  MotoGP, dialogue entre Bagnaia et Marquez sur la Ducati : "Tu la conduis comme une Honda"

SPRINT

—  

La course courte, en revanche, n'a jamais fait de doute. La supériorité de Martin était trop flagrante, lui qui d'ailleurs détient le record dans ce type de compétition. Il a remporté 9 victoires en Sprint Race, plus que quiconque, avec une série de cinq victoires consécutives entre Misano et la Thaïlande. L'écart entre lui et Zarco au sein de l'équipe Pramac Ducati est impressionnant : 18-1. Une supériorité jamais remise en question, due à la capacité de l'espagnol à s'adapter rapidement aux conditions de la piste. Jorge a totalisé 168 points, tandis que Johann s'est arrêté à 37. Le meilleur résultat du français en Sprint Race a été la quatrième place obtenue en Italie.

Course

—  

Martin a également surpassé son coéquipier en observant les résultats du GP « traditionnel ». Les longues courses ont vu l'espagnol l'emporter dans l'équipe Pramac Ducati par 14-6 et par 260-188 points. L'aspect le plus surprenant concerne l'évolution du duel : en effet, lors des trois premiers tours, c'est Zarco qui avait devancé Jorge, en raison de la malchance de l'espagnol et de quelques erreurs inhabituelles. Puis Martin a pris le large et, pour revoir Johann devant son coéquipier, il a fallu attendre la course en Australie, où le français a remporté sa première victoire en MotoGP. Il a également réussi à le devancer à Valence lors du dernier tour. Une seule course a vu les deux pilotes Pramac se retirer : l'étape en Indonésie. Une journée amère pour l'équipe, car elle a marqué un tournant dans le championnat en faveur de Francesco Bagnaia. Les chemins des deux pilotes se sépareront en 2024 : Jorge fera équipe avec Franco Morbidelli, tandis que Zarco rejoindra l'équipe Lcr .

Lire aussi:  Essai Moto2 et Moto3 à Valence: les temps avec les pneus Pirelli



Sources :

  • Pierre Dupasquier, expert en sports automobiles, France
  • Jean-Louis Moncet, journaliste spécialisé en Formule 1, France
  • Paul-Henri Cahier, photographe spécialisé en sports mécaniques, France
4.9/5 - (8 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédent« Marc Marquez a des marges de progression… » – Vidéo Automoto-gp.com.it
Article suivantLoris Capirossi raconte le Championnat du Monde 125 de 1990
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.