Accueil Moto GP MotoGP GP du Portugal : Quartararo domine et prend la tête du...

MotoGP GP du Portugal : Quartararo domine et prend la tête du championnat

139
0

Quartararo n’avait pas gagné de course depuis Silverstone 2021 en août dernier, mais il a dépassé le leader Joan Mir au quatrième tour et a remporté une première victoire cruciale dans une saison jusqu’ici difficile.

Mir s’est élancé de la deuxième place sur la grille de départ pour mener une course pour la première fois depuis son titre de champion en 2020, tandis que Quartararo est passé de la cinquième à la troisième place.

Entre les deux champions se trouvait Johann Zarco, le poleman de la Pramac, mais Quartararo lui a chipé la seconde place dans le virage à droite du virage 3, alors que Mir a pris six dixièmes d’avance.

Zarco a été brièvement repoussé à la cinquième place par son homologue Ducati d’usine Jack Miller et la LCR d’Alex Marquez – mais Zarco est rapidement revenu sur le podium à la fin du deuxième tour.

Quartararo a grignoté l’avance de Mir au deuxième tour et s’est rapidement retrouvé à portée de main. Le pilote Yamaha est entré dans le premier virage du quatrième tour après avoir bien négocié la sortie du virage final en descente et profité de la traction de la Suzuki.

Quartararo a immédiatement pris une avance de près d’une seconde et a continué à l’augmenter alors que Mir revenait dans les griffes de Zarco.

Zarco a échoué dans sa tentative de prendre la seconde place à Mir au début du 16ème tour, le pilote Pramac étant large au premier virage.

Mais il a réussi à doubler son adversaire au tour suivant, et Mir a dû se battre avec Miller pour la dernière place sur le podium.

Lire aussi:  Comment la Formule 1 a entraîné le changement de nature du MotoGP

Miller est passé devant Mir dans le premier virage au début du 19ème tour sur 25, mais a perdu l’avant de sa Ducati au freinage et a effacé le pilote Suzuki.

La direction de course a placé l’incident sous investigation.

Aleix Espargaro, d’Aprilia, est ainsi remonté à la troisième place. Le vainqueur de la course en Argentine s’est rapidement retrouvé dans une bataille avec Alex Marquez, Miguel Oliveira de KTM et Alex Rins, sur la Suzuki d’usine sœur.

Rins s’est qualifié en 23e position après avoir commis une erreur de stratégie lors de la séance de Q1 qui s’est déroulée sous la pluie et sur le sec, mais il s’est hissé à la 11e place dans le premier tour et s’est frayé un chemin dans la moitié inférieure du top 10.

Au huitième tour, Rins a pris la poche d’Oliveira au virage 10 et a contourné l’extérieur d’Alex Marquez au virage 10 pour se placer en cinquième position.

En tête, Quartararo a contrôlé le rythme et a réussi à prendre plus de six secondes d’avance sur Zarco à un moment donné. Il est allé sans encombre jusqu’au drapeau à damier pour remporter la première victoire de sa défense du titre.

Zarco a été menacé par Aleix Espargaro dans les derniers tours, mais il a tenu bon et est monté sur son deuxième podium en 2022 devant le pilote Aprilia.

L’incroyable travail de sauvetage de Rins l’a mené à la quatrième place et le place à égalité de points avec Quartararo en tête du classement (bien que ce dernier soit en tête grâce à sa victoire).

Lire aussi:  Le Grand Prix MotoGP de Finlande est reporté à 2023 en raison de l'homologation.

Les deux pilotes ont pris huit points d’avance sur l’ancien leader du championnat, Bastianini, qui a chuté au 10ème tour après s’être battu en marge du top 10.

Le héros local Miguel Oliveira complète le top 5 sur sa KTM d’usine, tandis que son coéquipier Brad Binder a chuté.

Marc Marquez a battu son frère Alex Marquez du team LCR Honda de 0.020s sur la ligne d’arrivée après que les deux pilotes se soient battus pour la sixième place dans les derniers tours.

Le sextuple champion du monde s’est également battu avec son coéquipier Pol Espargaro au début de la course, mais est arrivé en tête, tandis que ce dernier a été relégué à la neuvième place derrière sur la Ducati – les deux hommes se sont touchés dans le dernier tour au virage 9.

Bagnaia a été autorisé à courir ce matin après une lourde chute en qualification qui l’a laissé dernier sur la grille.

Le top 10 est complété par Maverick Vinales sur l’Aprilia sœur, tandis qu’Andrea Dovizioso (RNF Racing), Luca Marini (VR46 Ducati), Franco Morbidelli (Yamaha), Remy Gardner (Tech3 KTM) et Marco Bezzecchi (VR46) se partagent les derniers points.

a chuté et s’est retrouvé en 16ème position devant le rookie RNF Darryn Binder, tandis que Lorenzo Savadori (Aprilia), Fabio Di Giannantonio (Gresini) et Jorge Martin (Pramac) n’ont pas réussi à franchir le drapeau à damier.

Résultats :

Article précédentPortimao : Nouveau classement du Championnat du Monde MotoGP 2022
Article suivantComment Hamilton fait face à la nouvelle réalité de Mercedes ?