Accueil Moto GP MotoGP GP d’Autriche : Zarco plus rapide en FP3, Espargaro en Q1

MotoGP GP d’Autriche : Zarco plus rapide en FP3, Espargaro en Q1

90
0

Espargaro arrive au Red Bull Ring à 22 points du leader du championnat, Fabio Quartararo, et le GP d’Autriche devrait être un week-end difficile pour le pilote Yamaha.

Cependant, alors que Quartararo aborde les qualifications samedi après-midi en deuxième position à l’issue de la FP3, Espargaro n’a pu se classer que 11ème et doit passer par la Q1 pour la deuxième fois seulement cette saison.

Dans les conditions plus fraîches de la matinée en Styrie, les améliorations du temps au tour sur la feuille de temps générale ont été minimes.

Luca Marini, pilote de la VR46 Ducati, a chuté au virage 3 dès son premier tour depuis la pitlane, avec un pneu froid.

Deux autres chutes ont eu lieu dans les 15 premières minutes de la FP3, avec le rookie Tech3 Remy Gardner qui a fait sa deuxième chute du week-end en glissant au virage 9, tandis que le pilote d’essai Aprilia et wildcard Lorenzo Savadori est devenu la deuxième victime de la nouvelle chicane.

Ce n’est que 20 minutes après le début de la séance de 45 minutes que la première amélioration sérieuse du temps au tour est apparue sous la forme d’un 1m29.843s de Miguel Oliveira de KTM pour revenir à 0.006 seconde du leader Zarco.

Le record du vendredi de Zarco a finalement été battu quelques minutes plus tard par de Suzuki, qui a réalisé le meilleur temps en 1m29.811s.

Lire aussi:  Vinales n'a "jamais" douté du choix d'Aprilia MotoGP après le podium de Silverstone.

Jack Miller, sur la Ducati d’usine, a été le prochain à prendre la tête avec un temps de 1m29.787s, avant que son homologue monté par Gresini, Enea Bastianini, ne le dépose à 13 minutes de la fin sur sa Desmosedici d’un an, avec un temps de 1m29.508s.

Alors que les Ducatis ont illuminé les écrans de chronométrage du Red Bull Ring, la vie s’est avérée difficile pour Espargaro de l’Aprilia.

L’Espagnol a eu du mal toute la journée de vendredi à se familiariser avec la nouvelle chicane du GP d’Autriche, et a été relégué à l’extérieur des places de la Q2 lorsqu’il a attaqué le temps en pneus tendres dans les 13 dernières minutes de la FP3.

Mais il a dépassé les limites dans la deuxième partie de la chicane, subissant une chute du train avant identique à celle de Savadori.

Pendant que la deuxième moto d’Espargaro était préparée, Miller est revenu en tête avec un temps de 1m29.280s avant que Quartararo, le principal rival d’Espargaro pour le titre, ne soit plus rapide avec un temps de 1m29.268s.

Lors de son premier tour de vol après sa chute, à un peu moins de quatre minutes de l’arrivée, Espargaro a réussi à remonter à la neuvième place – mais il a failli heurter Zarco à la sortie du virage 1 alors que le pilote Pramac sortait de la pitlane.

Lire aussi:  Fabio Quartararo devance ses poursuivants au warm-up MotoGP autrichien

Les améliorations tardives d’Alex Rins (Suzuki) et de Jorge Martin (Pramac) – qui a réalisé un temps identique à celui du pilote Aprilia en 1m29.540s – ont immédiatement relégué Espargaro à la 11ème place, où il est resté après avoir interrompu son dernier tour.

Zarco a réalisé un temps de 1m28.964s sur son dernier tour de vol pour terminer la FP3 le plus rapidement de tous, avec Quartararo à 0.153s en deuxième position devant Miller et Martin, qui a amélioré son temps en 1m29.324s à la fin.

Francesco Bagnaia complète le top cinq sur l’équipe d’usine sœur Ducati, Bastianini devançant Rins et Brad Binder de KTM en sixième position. Les dernières places en Q2 sont allées à Maverick Vinales sur la deuxième des Aprilia et à Mir sur la Suzuki sœur.

Espargaro a été privé d’une place en Q2 pour seulement 0.002s au drapeau à damier, avec Takaaki Nakagami de LCR qui le suit en 12ème position.

Ils seront rejoints en Q1 par les trois autres pilotes KTM, le reste des Honda, les pilotes VR46 et RNF, Franco de Yamaha et le rookie de Gresini Fabio Di Giannantonio.

Les qualifications pour le GP d’Autriche 2022 débuteront à 13h10 BST.

GP d’Autriche – Résultats FP3 :

Article précédentKeith Huewen : Une course Sprint est-elle un MotoGP ? Je me suis disputé avec moi-même sur ce sujet !
Article suivantL’intérieur de la nouvelle usine de rêve de Toyota, où les conquérants du rallye prennent vie.