Accueil Moto GP MotoGP : Francesco Bagnaia : « Personne ne sera jamais comme Valentino Rossi »,...

MotoGP : Francesco Bagnaia : « Personne ne sera jamais comme Valentino Rossi », loue Fabio Quartararo sur « une moto inférieure ».

58
0

Bagnaia, qui a encore toutes ses chances de remporter un premier titre après être revenu à deux points de Quartararo suite à son podium au MotoGP de , était l’invité du podcast ‘Stasera c’e Cattelan’ où il a discuté de tout ce qui concerne la course, son mentor Rossi et son rival actuel Quartararo.

Rossi a pris sa retraite à la fin de la saison 2021 après deux saisons difficiles où il n’a réussi qu’un seul podium, tandis que la légende du MotoGP n’a pas non plus remporté de course depuis Assen 2017.

Malgré tout, Rossi reste le plus grand de tous les temps aux yeux de Bagnaia, le pilote Ducati déclarant : « Il était tellement plus grand que tous les autres qu’il est hors compétition.

« Personne ne sera jamais comme lui. Donc de ce point de vue, il y a moins de pression. Mais il est vrai aussi qu’aucun Italien n’a remporté le titre MotoGP depuis 2009. Précisément parce qu’il y a les réseaux sociaux, on ressent beaucoup plus cette chose. « 

Pour rester sur le sujet des réseaux sociaux, Bagnaia pense avoir appris à éviter la négativité qui peut venir avec les plateformes de médias sociaux, tout en expliquant quelle époque lui aurait le mieux convenu de ce point de vue.

Lire aussi:  MotoGP Argentine : Le Polonais Espargaro domine le Quartararo au warm-up.

Bagnaia poursuit : « À la fin des années 1990 ou au début des années 2000, parce qu’il n’y avait pas de réseaux de médias sociaux, ce qui a certainement tout facilité. »

« J’ai fait un énorme pas en avant à cet égard, je ne regarde plus les commentaires et ces choses-là. Parce que je n’ai pas à leur prouver que je suis rapide, mais à moi-même et aux personnes qui travaillent avec moi. »

Bagnaia fait l’éloge de Quartararo pour devenir le premier champion italien du MotoGP depuis Rossi.

Comme Bagnaia y a fait allusion, il n’y a pas eu de champion italien de MotoGP depuis Rossi en 2009.

Étant donné que le championnat du monde est bien représenté par les Italiens chaque année, c’est certainement une surprise, cependant, cela pourrait tout changer cette saison avec Bagnaia.

Avant Assen, une course au titre de la part de Bagnaia semblait presque impossible, mais depuis qu’il a remporté le MotoGP néerlandais, il a réduit un déficit de 91 points à seulement 2 au classement.

Bagnaia et Quartararo n’ont pas encore eu de duel pour la victoire dans leur carrière dans la catégorie reine, mais si cela devait arriver, le respect entre les deux devrait rendre la lutte très serrée.

Lire aussi:  Miller dénonce l'arrogance d'Espargaro dans le cadre du test Mandalika MotoGP.

Parlant de son respect pour Quartararo et de ce que le Français a réalisé sur une M1 considérée comme « inférieure », Bagnaia a ajouté : « Il y a un grand respect, ce qui est la chose la plus importante. Nous nous connaissons vraiment depuis de nombreuses années. Je l’ai rencontré lors de la présentation de mon équipe en Italie, qui était déployée à la fois en Espagne et en Italie. À partir de là, nous avons presque toujours roulé ensemble. »

Bagnaia, qui compte six victoires contre trois pour Quartararo cette saison, poursuit : « Il a été très régulier cette année. Il a eu plus de hauts et de bas ces dernières années – il était aussi le leader du championnat du monde en 2020, mais il a ensuite perdu.

« L’année dernière, il a réussi à remporter le titre. Cette année, il a réussi à être très régulier, même si je pense que sa moto est inférieure à la nôtre. Donc il a très bien fait. »

Article précédentBrown : le plafond des coûts de la F1, d’une importance capitale, doit être contrôlé comme les règles techniques.
Article suivantRésultats F1 : George Russell est le plus rapide aux essais du GP du Japon vendredi.