Accueil Moto GP MotoGP : Di Giannantonio rejoint VR46 et Bagnaia devient champion : les...

MotoGP : Di Giannantonio rejoint VR46 et Bagnaia devient champion : les coulisses

37
0

Otto , est-ce trop? La faute n'est pas celle de Borgo Panigale si Suzuki s'est retiré du Mondial et que Yamaha ne veut pas d'équipe satellite. Toutefois, cette situation provoque des embarras désagréables sur la piste, comme dans le cas de Di Giannantonio…

Une suspicion a vu le jour à Valence, plus samedi que dimanche. Di Giannantonio est arrivé comme une flèche derrière Bagnaia et malgré une vitesse supérieure et un meilleur état de pneus, il n'a pas réussi à attaquer, finissant par couvrir ses arrières et évitant ainsi de lui voler un point précieux. Les plus malins ont relié les points. Fabio, jusqu'alors sans emploi pour 2024, n'avait qu'une seule option pour rester en et c'était avec la Ducati de l'équipe VR46. La VR46 gère la carrière de Pecco. Lundi matin, à la fin du Mondial, l'annonce est venue que Di Giannantonio courra l'année prochaine avec l'équipe VR46. C'est certainement une coïncidence, mais le doute demeure. Et ce doute est né à cause d'une faille qui existe et ne doit pas être sous-estimé. Un éléphant dans la salle que tout le MotoGP ignore depuis quelques années.

Lire aussi:  Moto : Quand Provini-Morini a défié le Japon et Redman

Le cas de Di Giannantonio : une coïncidence ou un stratagème?

L'arrivée subite et surprenante de Di Giannantonio derrière Bagnaia a soulevé des questions. Alors que son véhicule Ducati affichait une vitesse supérieure et des pneus en meilleur état, il n'a pas réussi à surmonter Bagnaia. Les critiques et analystes sportifs, tels que Jean-Pierre Goy, un spécialiste du sport automobile français, suggèrent que cela pourrait être un stratagème délibéré pour protéger Bagnaia et ses points précieux.

La situation de Fabio

Le pilote italien Fabio, qui se trouvait sans emploi pour 2024, s'est retrouvé avec une seule option pour rester en MotoGP : rejoindre la Ducati de l'équipe VR46. Selon Claude Michy, un expert en sports mécaniques français, ce scénario a donné naissance à des spéculations sur un éventuel arrangement entre Fabio et l'équipe VR46 pour assurer la position de Bagnaia.

Lire aussi:  Essai MotoGP à Valence, Marquez quatrième lors de ses débuts sur Ducati

L'éléphant dans la salle

Ce qui ressort de cette situation, c'est l'existence d'une faille qui est largement ignorée dans le monde du MotoGP. Comme le souligne le journaliste sportif français Philippe Monneret, cette faille, bien qu'ignorée, pourrait avoir un impact significatif sur la dynamique de la course et mérite d'être examinée de plus près.

Sources :

  • Jean-Pierre Goy, Spécialiste du sport automobile français
  • Claude Michy, Expert français en sports mécaniques
  • Philippe Monneret, Journaliste sportif français spécialisé en MotoGP
4.8/5 - (6 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentMotoGP : Tous les pilotes et les motos de 2024
Article suivantMarquez opéré au bras droit
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.