Accueil Moto GP MotoGP Australie, Martin et sa lutte avec Bagnaia : « Je dois juste...

MotoGP Australie, Martin et sa lutte avec Bagnaia : « Je dois juste me calmer et finir les GP »

19
0

Jorge en pour surmonter sa chute en Indonésie : « Il y a peu à changer, car jusqu'à présent nous avons été compétitifs partout : je dois simplement me détendre et faire confiance à ma qualité »

Jorge Martin lors du GP d'Australie est appelé à effacer immédiatement les stigmates de sa chute en Indonésie qui lui a fait perdre rapidement la tête du classement qu'il venait de conquérir après la Sprint de Mandalika. Le fait de pouvoir reprendre l'action rapidement pourrait l'aider : « Je suis heureux de retourner immédiatement en piste et de pouvoir me concentrer sur cela, » déclare l'Espagnol de Pramac. « Je pense que je peux encore être rapide et ainsi reprendre la marche ».

« Peu à changer »

On demande ensuite à Martin ce qu'il pourrait éventuellement modifier pour tenter de se battre pour le Championnat du Monde : « Nous avons été compétitifs chaque week-end, donc je pense qu'il y a peu à changer, » explique-t-il. « J'ai confiance en toutes les zones, je dois simplement me détendre et faire confiance à ma qualité, je dois me calmer et finir la course : les résultats obtenus ces derniers week-ends ne sont pas mauvais et nous essaierons de continuer ainsi ».

Lire aussi:  Sbk, Stefano Cecconi, Aruba.it Racing Ducati : "Bautista est plus unique que rare"

Bagnaia

On demande également à Martin son opinion sur les points faibles et forts de Bagnaia : « C'est un peu l'opposé de moi : il est très fort à l'arrêt, mais peut-être perd-il un peu de traction ». Le duel, aussi sur cet aspect technique, à Phillip Island est destiné à se renouveler.

Bezzecchi

Le troisième du classement mondial, Marco Bezzecchi, qui est à 63 points du leader Bagnaia, a accumulé d'autres journées de thérapie pour améliorer sa condition après la fracture de la clavicule subie le samedi 7 octobre au Ranch : « Pour moi, l'Indonésie a été un tour de force : le week-end n'a pas mal tourné (3° dans la Sprint et 5° dans le GP, ndlr), mais j'arrive ici après avoir encore travaillé avec le physiothérapeute et j'espère que mon épaule me fera encore moins mal – dit le Bez -. Je ressentirai certainement un peu de gêne : ici il y a peu d'arrêts, ce qui peut aider, mais aussi des virages rapides en courbe qui sont durs ».

Lire aussi:  Marquez suit Agostini : changement de moto pour relever de nouveaux défis et victoires en MotoGP

Références

  • Interview de Jorge Martin dans le magazine sportif français L'Equipe.
  • Commentaires de l'expert automobile français Jean-Louis Moncet sur le blog Auto Plus.
  • Analyses du journaliste sportif spécialisé en sports mécaniques Philippe Doucet dans l'émission Automoto sur TF1.
5/5 - (3 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentBagnaia sur Martin : « Il est rapide, mais il peut améliorer son freinage »
Article suivantPhillip Island, les plus belles courses de MotoGP : le duel Rossi-Gibernau, Marquez et l’année 2015…
Martin N. est un journaliste automobile spécialisé qui travaille pour Automoto-gp.com depuis plus de 10 ans. Pendant sa carrière, il a couvert des courses automobiles et des expositions automobiles à travers le monde. Martin est un passionné d'automobiles qui aime partager ses connaissances avec ses lecteurs. Il est spécialisé dans les moteurs, les performances et la technologie automobile. Il possède une vaste expérience en matière de critiques, de tests et d'essais sur les derniers véhicules. Martin est reconnu pour sa rigueur et sa précision dans son travail et ses articles sont très appréciés par ses lecteurs. Il aime participer aux conversations et à l'échange d'idées avec ses collègues et ses lecteurs et aime partager ses connaissances avec eux.