Accueil Moto GP Moto3 espagnol : Guevara s’impose dans le dernier tour à Jerez

Moto3 espagnol : Guevara s’impose dans le dernier tour à Jerez

337
0

Le public de Jerez, plein à craquer, a été récompensé par un vainqueur local. Izan Guevara, le premier de la classe, a réussi à contourner ses adversaires dans le dernier virage et à tenir bon jusqu’à la ligne d’arrivée lors du Grand Prix d’Espagne Moto3, sixième manche du championnat.

Guevara et son coéquipier de Gaviota GasGas ont fait le plus gros du travail après avoir tenté une échappée en tête de la course. Le groupe de tête s’est agrandi et contracté au cours de la course, avec pas moins de neuf concurrents en lice pour la victoire.

Au dernier tour, les cinq premiers se sont à nouveau détachés après des batailles dans le peloton.

Juste quatrième au cinquième virage, le Majorquin s’est faufilé à travers le groupe en profitant des écarts qui se sont ouverts pour se préparer à l’action finale. Puis, en troisième position, une fronde à l’extérieur sans espace disponible à l’intérieur, qui a catapulté la #28 en tête, dépassant deux motos et imitant son héros Jorge Lorenzo dans le virage qui porte son nom.

La deuxième visite de Guevara sur le podium de la saison est également sa deuxième victoire en carrière.

Sergio Garcia, leader du championnat et vainqueur de Portimao, a été très actif sur les freins, ce qui lui a permis de prendre la deuxième place après une performance de feu, complétant ainsi le doublé d’Aspar.

Le podium était une affaire espagnole, avec Jaume Masia qui n’a pas abandonné après avoir fait sa part du travail dans la course pour mener le groupe de tête, et qui a mordu pour la troisième place, pour une troisième visite consécutive au podium pour le pilote Red Bull KTM.

Deniz Oncu a été le plus grand perdant, après avoir dominé le warm-up et avoir été proche de la victoire à Jerez la saison dernière, il semblait confiant en tête et capable de sortir du virage Aspar à volonté, le pilote turc semblait en mesure de marquer une première victoire, mais la #53 a semblé avoir des difficultés dans les virages à gauche et a perdu dans le dernier virage et la course à la ligne pour terminer quatrième pour Red Bull KTM Tech3.

Lire aussi:  Quartararo est en mode qualification pour le GP d'Autriche.

Xavier Artigas et Ayumu Sasaki ont été mis hors course dans les derniers tours, et ont commencé à se battre l’un contre l’autre pour la cinquième place. L’Espagnol est arrivé en tête pour CFMOTO Racing PruestelGP.

Ayumu Sasaki s’est qualifié en septième position mais a été pénalisé, ainsi que Carlos Tatay, pour avoir roulé lentement dans les derniers virages de la qualification (Gerard Riu Male a également été pénalisé pour la même infraction mais pendant la FP3).

Un départ en fond de grille avec une pénalité supplémentaire pour un long tour était censé mettre fin à toute progression, mais en prenant le tour tôt et rapidement après un bon départ, il est revenu en 17e position avec un rythme plus rapide que les leaders.

En travaillant dur, le pilote Sterilgarda Husqvarna Max s’est rapidement retrouvé en lice pour la victoire, mais il a durement usé ses pneus pour y parvenir, bien que le pilote japonais ait gagné une vingtaine de places en course.

Le duo a dépassé Kaito Toba, le pilote CIP Green Power a également amélioré sa position sur la grille de départ, gagnant neuf positions.

Le compatriote Ryusei Yamanaka a été le prochain à franchir le drapeau à damier en huitième position pour MT Helmets -MSI, et le meilleur rookie Daniel Holgado en neuvième position pour Red Bull KTM Ajo, devant un autre rookie impressionnant – Diogo Moreira, qui s’est échappé du groupe de tête mais a tenu bon pour compléter le top dix sur la deuxième voiture MT Helmets.

Matteo Bertell s’est hissé dans les derniers tours à la onzième place pour Avintia.

Scott Ogden en tête de alors que le constructeur a du mal en Espagne.

Scott Ogden a abordé la course avec une grande forme sur le circuit d’Angel Nieto, où il a remporté le championnat Moto3 junior l’année dernière.

Bien que son résultat n’ait pas l’air exceptionnel sur le papier, le pilote VisionTrack a devancé de nombreux pilotes Honda plus expérimentés dans la course, dont le prétendant au championnat Dennis Foggia et le vainqueur de la course Andrea Migno.

Le pilote britannique a été plus de quatre secondes plus rapide que la Honda la plus proche pilotée par Migno, rompant ainsi la tendance à chuter comme une pierre dans la course, rattrapant des places et se hissant à la douzième place.

Lire aussi:  MotoGP Portimao : Marc Marquez : Mon ADN est d'attaquer, le podium est la prochaine étape ?

Les points restants sont allés à Ivan Ortola (Angeluss MTA Team) en 13ème position, Migno en 14ème position pour Rivacold Snipers et Stefano Nepa sur la deuxième MTA en 15ème position.

Dennis Foggia n’a pas réussi à marquer un point en Espagne, mais l’homme aux léopards est 18ème.

Riccardo Rossi a causé l’accident d’Ortola/Kelso lors du warm-up et a donc été pénalisé – il a reçu une pénalité pour un long tour, mais a ensuite chuté.

Tatay a été le premier à sortir, essayant de se rattraper pour son voyage autour de la boucle. Le vainqueur de l’édition 2020, Tatsuki Suzuki, a complété un week-end à oublier lorsqu’il a glissé au virage 11 au septième tour.

Adrian Fernandez et Joel Kelso n’ont pas terminé non plus.

Le Grand Prix d’Espagne a perdu deux pilotes avant la course. Lorenzo Fellon, qui venait de partir en première ligne et de terminer deux fois dans les points, s’est luxé l’épaule droite dans sa chute du vendredi.

Joshua Whatley a été retiré par l’équipe VisionTrack après un coup sur la tête lors de son highside, également vendredi, pour suivre les protocoles de commotion.

John McPhee reste absent car il poursuit son rétablissement. David Salvador était son remplaçant – il a terminé 19ème après une pénalité.

Où en est le championnat ?

Avant que la sixième manche ne se termine, un seul point du classement du titre était à l’avantage de Garcia, grâce à sa performance sur le temps humide de Portimao.

Foggia n’a pas récolté de points alors que Garcia s’est adjugé une précieuse seconde place, ce qui porte l’écart à douze points avec l’Espagnol qui totalise 103 points. Foggia conserve sa deuxième place mais le vainqueur de la course, Guevara, se rapproche avec seulement neuf points d’écart. Masia reste dans la course en quatrième position, avec 70 points, à seulement trois points de Guevara.

Le championnat continue au Mans pour le Grand Prix de France dans deux semaines.

Article précédentComment le fait de remporter le championnat du monde a fait de Verstappen un pilote plus puissant que jamais.
Article suivantGrand Prix d’Espagne Moto3 2022, Jerez – Résultats des courses