Accueil Moto GP MISES À JOUR EN DIRECT : MotoGP Jerez – Réchauffement dominical |...

MISES À JOUR EN DIRECT : MotoGP Jerez – Réchauffement dominical | MotoGP Live

138
0

Francesco Bagnaia partira en pole pour la première fois en 2022 après avoir établi un nouveau record du tour à Jerez.

Bagnaia a dû résister à la pression précoce de Fabio Quartararo, le champion MotoGP en titre, mais le pilote Yamaha n’a finalement pas été à la hauteur de la star Ducati.

Avant même d’avoir effectué un tour rapide, Jorge Martin a chuté dans le premier virage, ce qui porte à trois le nombre de ses accidents en qualifications. Continuez à lire pour découvrir qui d’autre a subi des chutes…

Bien qu’ils aient dû attendre un tour supplémentaire pour se lancer dans la course après l’apparition des drapeaux jaunes dans le premier secteur, Bagnaia a commencé à se battre pour la pole avec Marc Marquez juste derrière lui.

Alors que Bagnaia ramenait le sextuple champion MotoGP en troisième position, le pilote Ducati prenait la tête avec une grande avance sur son coéquipier Jack Miller. Cependant, la pole provisoire a rapidement changé lorsque Quartararo a réalisé le tour le plus rapide du week-end jusqu’à présent.

Cherchant à se remettre de sa chute, Martin est huitième à un peu plus de cinq minutes de l’arrivée.

Lire aussi:  Podcast de Tank Slappers : MotoGP - Compte rendu du GP de Catalogne

Changeant son plan d’attaque, Marquez a sauté sur l’arrière de Quartararo pour commencer le relais n°2.

Alors que Mir et Enea Bastianini ont été victimes de chutes en fin de séance, tout a changé à l’avant, Bagnaia établissant un nouveau record du tour.

Avec un temps de 1:36.170s, l’Italien compte plus de six dixièmes d’avance sur son plus grand rival en MotoGP, Quartararo, qui a lui-même réduit la marge à quatre dixièmes. Tout comme il l’avait fait derrière Bagnaia, Marquez a gagné du temps derrière Quartararo et s’est classé quatrième.

Il devient alors cinquième, Aleix Espargaro passant en troisième position devant Miller.

Alex Rins est l’un des quatre pilotes qui auraient pu être considérés comme des « favoris » pour passer en Q2.

Le premier effort de Rins lui a permis de réaliser le troisième temps, après que Brad Binder et Pol Espargaro se soient classés premier et deuxième. Cependant, le deuxième tour rapide du pilote Suzuki a été suffisant pour lui permettre de prendre la tête avec -0.022s.

Juste derrière Rins et Espargaro se trouvait Binder, le Sud-Africain n’ayant pas réussi à améliorer ses tours suivants, tandis que Johann Zarco n’était que quatrième pour Pramac Ducati.

Lire aussi:  Quartararo : "Pas mon problème", les autres pilotes Yamaha MotoGP sont en difficulté.

Miguel Oliveira a eu des problèmes dès le début, le pilote portugais étant resté dans la voie des stands alors que tous les autres pilotes faisaient des tours rapides. Le pilote KTM est finalement sorti à cinq minutes de la fin.

Après avoir été le plus rapide de près de quatre dixièmes, Espargaro a été relégué à la deuxième place par un Marco Bezzecchi en pleine charge.

Mais alors que l’Italien s’est rapproché d’Andrea Dovizioso à la sortie du premier virage dans l’espoir d’aller encore plus vite, le rookie a chuté dans le virage suivant.

Alors qu’il semblait pouvoir se battre avec les deux premiers, Rins a perdu près de deux dixièmes dans le dernier secteur, ce qui l’a empêché d’accéder à la Q2. Il prendra le départ de la course de dimanche en 14ème position.

Un pilote qui n’a pas manqué d’avancer est Zarco, puisque le pilote français a réalisé un temps étonnant de 1:38.003s lors de son tout dernier tour.

Le rookie Rémy Gardner a lui aussi chuté en fin de course, tout comme Bezzecchi.

Article précédentPrédiction MotoGP : Fabio Quartararo battu une fois, mais le fera-t-il pour la victoire ?
Article suivantGrand Prix d’Espagne Moto3 2022, Jerez – Résultats du warm-up