Accueil Formule 1 Mercedes se prépare à un week-end « difficile » au Sprint d’Imola.

Mercedes se prépare à un week-end « difficile » au Sprint d’Imola.

252
0

Alors que la Formule 1 se rend à Imola pour le quatrième week-end de course de la saison, Mercedes occupe actuellement la deuxième place du championnat des constructeurs, malgré un début d’année qui, de l’aveu même de l’équipe, n’a pas été à la hauteur de ses standards habituels. Mais les huit fois champions espèrent pouvoir commencer à « renverser la situation », dès le Grand Prix d’Émilie-Romagne de ce week-end.

Mercedes arrive à Imola après un Grand Prix d’Australie qui l’a vu terminer en tête du classement des constructeurs, George Russell et Lewis Hamilton étant respectivement troisième et quatrième. Mais James Vowles, le directeur de la stratégie du sport automobile de l’équipe, a admis qu’Imola serait un « défi » pour les Flèches d’argent, étant donné le manque de temps d’essais disponibles lors d’un week-end Sprint pour préparer leur W13.

« Imola sera un événement difficile », a déclaré Vowles, s’exprimant sur la chaîne YouTube de Mercedes. « C’est notre première course de sprint de la saison, donc contrairement aux événements précédents où nous avions FP1, FP2 et FP3 pour nous familiariser avec la voiture et tester comment nous allons améliorer ses performances, nous n’avons maintenant qu’une seule séance d’essais libres et cette séance d’essais libres domine ce qui se passe en qualification et en course, donc c’est très limité en termes de ce que nous pouvons apprendre et de ce que nous pouvons faire.

Lire aussi:  C'est assez fou - Les fans locaux sont ravis du retour de la F1 à Melbourne, dit Ricciardo.

LIRE LA SUITE : 5 des meilleurs moments du week-end du Sprint en jusqu’à présent

« Lorsque nous reviendrons à la saison européenne, les équipes apporteront généralement plus d’améliorations de performance », a ajouté Vowles, « et je soupçonne que vous verrez une évolution de nos concurrents et nous devons nous assurer que nous, au minimum, suivons cette évolution. »

Le directeur de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, s’est félicité du « travail acharné » de son équipe avant Imola, mais a reconnu qu’elle devait être « réaliste » quant à ses chances, affirmant qu’elle est toujours derrière et Red Bull.

Lire aussi:  F1 GP Singapour : Sainz mène Ferrari 1-2 dans FP2

« Nous savons que nous n’avons pas le rythme de Ferrari et Red Bull en ce moment », a déclaré Wolff. « Mais nous travaillons dur pour réduire leur avantage, et il a été brillant de voir tout le monde à travers les usines tirer ensemble pour y parvenir.

LIRE LA SUITE : Hamilton salue le « travail incroyable » de Russell lors des premières courses de 2022

« Il y a eu beaucoup de travail acharné au cours du week-end de Pâques à l’usine pour apporter des améliorations à la voiture et la préparer pour la prochaine course, et cela montre le dévouement de l’équipe pour renverser la situation. Bien sûr, nous devons être réalistes, il faudra du temps pour faire les gains que nous voulons, mais nous apprenons autant que possible de chaque course et nous trouvons des pistes pour nous faire avancer. »

Mercedes tentera de se remettre dans le bain à Imola pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne qui aura lieu du 22 au 24 avril.

Article précédent2022 Writers’ Roundtable, Vol. 16 : Ouvrir le test de la curiosité ?
Article suivantL’écurie Alfa Romeo F1 présente un nouveau plancher à Imola.