Accueil Moto GP Marc Marquez et Aleix Espargaro s’affrontent sur l’incident survenu lors des essais...

Marc Marquez et Aleix Espargaro s’affrontent sur l’incident survenu lors des essais MotoGP à Jerez.

340
0

Le pilote Aprilia a été filmé sur la ligne des stands à la fin de la FP2 à Jerez vendredi en train de gesticuler vers Marquez, mais aucun incident entre les deux n’a été filmé.

Espargaro a expliqué plus tard que Marquez aurait attendu une minute sur la piste jusqu’à ce que le pilote Aprilia arrive à la fin de la FP2 pour pouvoir utiliser sa remorque.

Plus tôt dans la séance, Marquez avait reculé dans le virage 13 et avait failli être percuté par le pilote Tech3 KTM .

En parlant de l’incident, Espargaro, qui était 13ème à la fin de la séance d’essais, s’est emporté : « On dirait que je suis tout le temps en train de pleurer, mais c’est incroyable, je ne sais pas ce que ce gars fait.

« Tout le monde l’a vu. Presque mon frère l’a percuté dans le virage 13, puis Gardner, puis… [Miguel] Oliveira, puis moi.

« Je suis sorti sur la piste [in FP2]il n’y avait personne dans la pitlane. Je suis sorti sur la ligne droite arrière avec personne sur la ligne droite arrière et il s’est arrêté au milieu de la piste pendant une minute pour m’attendre.

Lire aussi:  2022 Résultats du test MotoGP de Catalunya - Temps au tour du lundi (15h)

« Incroyable ! J’ai dit vas-y, et il s’en fichait. Il a regardé derrière, c’est juste incroyable.

« Je ne vais pas le blâmer, mais je vais blâmer la direction de la course. Il peut faire ce qu’il veut, je ne suis personne pour lui dire comment il doit rouler.

« Mais tout le temps, les gens parlent du Moto3 – le est pire ! Vous pensez que c’est normal qu’un gars avec huit titres attende une Aprilia sur la piste ?

« Il peut faire ce qu’il veut, mais que font les gens de Race Direction ? »

Marquez affirme que son incident avec Gardner résulte du fait qu’il a été forcé de reculer par un autre pilote devant lui en entrant dans la pitlane, mais nie avoir délibérément attendu Espargaro à la fin de la FP2.

« Avec Rémy, j’allais derrière quelqu’un qui a ralenti pour entrer dans la boîte et ensuite j’ai su que Pol arrivait et quelqu’un derrière, et j’ai juste essayé d’être hors de la ligne, » a ajouté Marquez, qui était 19ème après deux chutes vendredi.

Lire aussi:  MotoGP : Remy Gardner : " Le motocross est parfois une salope ", le Hard Enduro est " plus sûr ".

« Et je pense que Pol ne savait pas – c’était la confusion là-bas. Et avec Aleix, c’est normal avec Aleix. C’est quelque chose que c’est la course de motos.

« Aleix se plaint toujours, mais cette année, s’il est rapide, il doit être fier que nous recherchions son aspiration parce que normalement c’était toujours le contraire.

« Donc cette année, je cherche son sillage parce qu’il est troisième au classement, il roule très bien et le MotoGP sera comme ça. « Vous cherchez les pilotes rapides pour améliorer le tour.

« Mais dans ce cas, dans cette pratique, j’ai juste fini parce que je pilotais une moto que je n’aimais pas et je n’ai pas essayé de suivre quelqu’un. Il est juste parti et j’ai attendu plus de temps parce que je ne voulais pas avoir de problèmes avec lui. »

Article précédentMotoGP Jerez : Marc Marquez prend des risques et revient demain.
Article suivantMotoGP Jerez : Fabio Quartararo : Je me sens un peu stupide, je me suis fait ça tout seul !