Accueil Formule 1 Magnussen regrette le choix erroné des pneus Haas pour la course de...

Magnussen regrette le choix erroné des pneus Haas pour la course de vitesse d’Imola.

196
0

Magnussen était l’un des trois pilotes à prendre le départ de la course de 21 tours en pneus mediums, avec son coéquipier Mick Schumacher de Haas et Nicholas Latifi de Williams.

Si Magnussen a pu conserver sa quatrième place au départ, devant Daniel Ricciardo et Sergio Perez, il s’est vite rendu compte que les pneus mediums ne lui donnaient pas assez de rythme pour rivaliser avec les pilotes en pneus tendres derrière lui.

Magnussen a été dépassé par Perez au huitième tour avant d’être dépassé par Ricciardo et Carlos Sainz de Ferrari sur des tours consécutifs. Il a ensuite perdu la septième place au profit de Valtteri Bottas à deux tours de la fin, le laissant huitième au drapeau à damier.

Interrogé par Autosport s’il s’est senti impuissant à garder les voitures de poursuite derrière lui, Magnussen a répondu :  » Ouais, j’étais super surpris de voir tout le monde sur le mou.

Lire aussi:  AU-DELÀ DE LA GRILLE : Pat Fry, chef technique d'Alpine, parle de 35 ans au sommet de la F1.

« Nous avons essayé le soft lors des essais libres et nous pensions qu’il se dégraderait trop, donc quand tout le monde était en soft au départ, j’étais un peu nerveux.

« Ils m’ont évidemment dépassé au début de la course, parce qu’ils étaient plus rapides, puis vers la fin, ça s’est équilibré.

« Mais globalement, le pneu tendre était le bon pneu pour cette course et nous l’avons appris. »

En conservant la huitième place, Magnussen a marqué un autre point pour Haas dans le cadre du format révisé des courses de sprint en 2022, et s’est assuré un départ en quatrième ligne pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne de dimanche.

« Nous avons marqué un point et nous partons P8 pour la course de demain », a déclaré Magnussen.

« Habituellement, je pense que nous serions assez heureux de cela.

Lire aussi:  Pourquoi Verstappen a échappé à l'enquête pour son tour de pole sous drapeau jaune.

« Néanmoins, nous avons eu un bon week-end, et nous sommes impatients d’être à demain et d’espérer marquer quelques points supplémentaires. »

Magnussen a expliqué que, bien qu’il n’ait pas effectué une distance de course de sprint avec le pneu tendre, la dégradation que lui et Haas avaient constatée lors des essais les rendait méfiants quant à son utilisation.

« Nous avons fait environ 13 tours et il y a eu une étape de dégradation, et j’ai jugé que cela allait continuer, » a-t-il dit.

« Mais en regardant tous les autres au 13ème tour, c’était un peu la même chose. Ça a fait un petit pas mais c’est resté là et ils avaient le même rythme que moi.

« Donc le pneu tendre était le bon pneu, je me suis trompé, mais nous vivons pour nous battre un autre jour. »

Article précédentF3 : Colapinto remporte sa première victoire dans le championnat grâce à un dépassement dans le dernier tour de la course Sprint d’Imola.
Article suivantFP2 : Russell est le plus rapide devant Perez et Leclerc lors des derniers essais avant le Sprint d’Imola.