Accueil Formule 1 Magnussen et Schumacher font le bilan de leurs performances en Emilie-Romagne, alors...

Magnussen et Schumacher font le bilan de leurs performances en Emilie-Romagne, alors que l’équipe assure qu’il y a « plus à venir ».

119
0

Après un Grand Prix d’Australie difficile, Haas a rebondi à Imola, avec Kevin Magnussen qui a marqué son troisième point en quatre courses avec une P9 – bien que l’après-midi ait été plus difficile pour son coéquipier Mick Schumacher, qui a fait deux tête-à-queue en route vers la P17.

Cinquième grâce à un excellent départ, Magnussen a évité de justesse la collision entre Carlos Sainz et Daniel Ricciardo. Le Danois, qui a réalisé une incroyable P4 lors des qualifications du vendredi, suivie d’une P8 lors du Sprint, semblait prêt à engranger de nouveaux points. Mais l’équipe a choisi de le faire rentrer au stand un tour plus tard que la plupart de ses rivaux pour les pneus slicks, une décision qui s’est avérée coûteuse puisqu’il est rentré à la neuvième place.

« Je suis arrivé en P5 et le rythme était assez bon sur les intermédiaires », a-t-il dit. « Puis la piste s’est asséchée et nous avons été un peu en retard pour passer en slicks, alors nous avons été dépassés par deux personnes. J’ai eu un arrêt au stand lent aussi, donc je n’ai pas vraiment réussi cette partie de la course, mais je me suis quand même battu pour les points et j’ai marqué deux points, trois sur le week-end, donc c’est plutôt bien. »

Lire aussi:  Verstappen sera-t-il un "lifer" de Red Bull en Formule 1 ?

LIRE LA SUITE : 6 gagnants et 5 perdants pour le Grand Prix 2022 d’Émilie-Romagne : qui a tiré le meilleur parti des conditions mixtes ?

Grand Prix 2022 d’Émilie-Romagne : Kevin Magnussen à bord pour le départ d’Imola

Alors que Magnussen compte trois top 10 à son actif, en plus des points obtenus en terminant dans les huit premiers du Sprint, son coéquipier Schumacher n’a toujours pas réussi à décoller cette saison après avoir terminé 17e. L’Allemand avait fait des progrès dans le Sprint de samedi pour partir en P10 sur la grille de départ, son meilleur résultat en carrière, mais il n’a pas pu le convertir après un départ catastrophique qui lui a fait perdre le contrôle dans les conditions grasses et heurter le sidepod de Fernando Alonso.

Lire aussi:  Norris espère que la FIA tirera les leçons de la décision de Miami concernant les barrières de la F1 après les accidents.

A partir de là, il a été pris dans un train de DRS et incapable de progresser, pas aidé par un deuxième spin plus tard après un voyage sur l’herbe.

LIRE LA SUITE : Hamilton concède qu’il est « hors de la lutte pour le championnat » après une course difficile à P13 à Imola.

« Les Williams étaient assez rapides sur la ligne droite, donc je n’avais aucune chance de passer », a déclaré Schumacher après coup. « C’était assez malheureux mais nous vivons et apprenons, nous regardons devant nous et essayons de faire mieux la prochaine fois. »


Schumacher a réussi à faire deux tête-à-queue pour finir P17.

Bien que le retour aux points ait été bienvenu après une période difficile à Melbourne, le patron de l’équipe, Guenther Steiner, n’était pas complètement satisfait de la performance de son équipe, qui est huitième sur 10 au championnat des constructeurs.

« Nous devons continuer à travailler et nous mettre en position d’être à l’autre bout du milieu de terrain, pas à l’arrière », a-t-il déclaré, après avoir vu des équipes comme et Alfa Romeo les dépasser dans la hiérarchie. « Sur les pneus secs, nous n’étions tout simplement pas assez rapides pour les autres. »

Le point positif est que Steiner croit fermement qu’il y a « plus à venir » avant la première de deux courses à domicile pour le groupe américain.

LIRE LA SUITE : Horner félicite Perez et Verstappen pour avoir réalisé le premier doublé Red Bull en six ans.

Article précédentLes mécaniciens de Ferrari F1 ont accueilli les excuses de Ricciardo, dit Sainz.
Article suivantCombien pèse une voiture de F1 en 2022 et qu’est-ce qui est inclus dans la limite ?