Accueil Rally WRC M-Sport retire sa voiture Fourmaux du Rallye de Nouvelle-Zélande.

M-Sport retire sa voiture Fourmaux du Rallye de Nouvelle-Zélande.

33
0

L’équipe Ford avait prévu d’aligner quatre Ford Pumas pour le retour de la Nouvelle-Zélande au calendrier WRC, Fourmaux rejoignant les habitués Craig Breen et Gus Greensmith, ainsi qu’un engagement privé pour Lorenzo Bertelli pour son retour en WRC.

Cependant, l’équipe britannique a annoncé aujourd’hui qu’elle n’engagerait plus Fourmaux et son copilote Alexandre Coria.

La décision aurait été prise en accord avec Fourmaux, l’équipe s’étant engagée envers son pilote, qui sera de retour au Rallye d’Espagne du 20 au 23 octobre.

« Après avoir réévalué les objectifs d’Adrien Fourmaux pour la saison 2022, M-Sport a retiré l’engagement d’Adrien au Rallye de Nouvelle-Zélande », peut-on lire dans un communiqué de l’équipe.

« M-Sport reste pleinement engagé envers Adrien et cette décision a été prise conjointement avec lui. M-Sport peut confirmer qu’Adrien reprendra l’action avec l’équipe au Rallye d’Espagne dans une Puma Hybrid Rally1 ».

Lire aussi:  Comment la confiance de M-Sport en Loubet a conduit à un sursis en WRC après une année 2021 désastreuse.

M-Sport a retiré l’inscription de Fourmaux au Rallye Acropolis de Grèce au début du mois après que l’équipe n’ait pas été en mesure de réparer sa Puma à temps pour l’événement, suite à une chute importante alors qu’il était cinquième au Rallye de Belgique à Ypres en août.

Fourmaux s’est rendu avec l’équipe en Grèce pour effectuer les reconnaissances, mais il ne fera pas le même voyage en Nouvelle-Zélande.

Les équipes ont été confrontées à des délais serrés entre les événements dans ce qui a été une seconde moitié de la saison du WRC. M-Sport a choisi de ne pas aligner Sébastien Loeb selon les règles du super rallye pour les trois dernières étapes de dimanche en Grèce, afin de se concentrer sur la préparation de ses voitures pour la Nouvelle-Zélande.

Lire aussi:  Latvala : La victoire au WRC de Rovanpera Portugal rappelle un Sébastien Ogier dominant

Le retrait de Fourmaux du Rallye de Nouvelle-Zélande laisse un champ de 10 voitures de Rallye 1 pour s’attaquer à l’épreuve qui fera son retour dans l’élite du rallye pour la première fois depuis 2012.

La liste des engagés comprendra toutefois l’octuple champion du monde Sébastien Ogier, qui fera sa quatrième apparition en WRC cette saison.

a annoncé lundi qu’Ogier participera aux trois derniers événements de la saison WRC au volant de la troisième GR Yaris, ce qui signifie que le Français participera au Rallye d’Espagne en octobre et au Rallye du en novembre.

Article précédentTost : Tsunoda doit  » maîtriser ses émotions  » après les pénalités.
Article suivantMiller : Les gadgets des motos du MotoGP ne sont pas responsables du chaos du premier tour à Aragon.