Accueil Rally WRC Les légendes du WRC, Ogier et Loeb, envisagent de nouvelles sorties en...

Les légendes du WRC, Ogier et Loeb, envisagent de nouvelles sorties en 2022.

117
0

Ogier et Loeb ont rejoint le WRC avec leurs équipes respectives et M-Sport Ford pour leur troisième départ d’une campagne partielle cette saison au Kenya le week-end dernier.

Ogier a pris la tête du rallye jusqu’à ce qu’une crevaison en fin de journée du vendredi lui fasse perdre deux minutes. Le vainqueur du Safari de l’an dernier a été relégué à la quatrième place, où il est resté jusqu’à la fin du rallye, complétant ainsi le trio Toyota 1-2-3-4 mené par Kalle Rovanpera.

Vingt ans après son premier Safari, Loeb remporte trois victoires d’étape et se bat pour les places sur le podium lorsqu’un feu moteur se déclare sur sa Ford Puma après la 4e étape. Une batterie déchargée le contraint à l’abandon avant de rejoindre le rallye pour terminer huitième au classement général.

Cependant, il est probable que les deux hommes participeront à nouveau au WRC cette année, Ogier envisageant déjà des sorties en Nouvelle-Zélande et au , après avoir confirmé qu’il ne participera pas au Championnat du monde d’endurance pour l’équipe LMP2 Richard Mille Racing.

Lire aussi:  Hyundai confirme Solberg pour le Rallye de Nouvelle-Zélande.

Il semblait peu probable qu’Ogier participe à la finale de la saison WRC au Japon (10-13 novembre), car elle coïncide avec la dernière manche du WEC à Bahreïn.

« Ce n’est pas un secret que je souhaite aller en Nouvelle-Zélande et que je veux aller au Japon pour l’équipe, donc ces deux-là sont sur la liste », a déclaré Ogier à Autosport.

« Comme nous le disons toujours, nous allons garder la porte ouverte pour discuter avec l’équipe et analyser la situation. Pour le moment, mon plan est d’avoir un été détendu et ces deux-là sont sur la liste. [events] devraient être sur la liste pour moi. »

Réfléchissant sur sa quatrième place au Safari Rally, il a déclaré : « J’ai apprécié l’expérience ici [in Kenya].

« Chaque fois que je viens, je veux m’amuser et me battre pour la première place. Après la crevaison, il n’y avait aucune chance réelle de se battre pour la victoire et même pour le podium. J’ai atteint l’objectif prévu après ça. »

Le neuf fois champion du monde Loeb a fait un retour triomphal au WRC à Monte-Carlo en janvier, suivi d’une sortie au Portugal en mai, avant de se rendre au Kenya.

Lire aussi:  Hyundai doit attendre une mise à jour majeure des voitures du WRC

Le pilote de 48 ans, qui jongle avec des engagements en Extreme E et dans le Championnat du monde de rallye-raid de la FIA, envisagerait une nouvelle sortie en WRC au Rallye Acropolis en Grèce (8-11 septembre).

Loeb a déclaré que l’épreuve sur terre serait « peut-être » une option et qu’il n’y aurait pas de problème. Loeb a également laissé entendre qu’il aimerait participer à la manche sur tarmac en Espagne, mais l’événement entre actuellement en conflit avec le Rallye d’Andalousie, manche du Championnat du monde de rallye-raid de la FIA, qui a été déplacé le mois dernier et entre maintenant en conflit avec la manche du WRC dans le même pays.

« Je dois encore ajuster le calendrier, c’est assez délicat en ce moment », a-t-il ajouté. « Je voulais aussi peut-être aller en Espagne mais il y a un rallye de cross country au même moment, donc nous devrons ajuster le calendrier et voir. »

Article précédentLe vainqueur de la course MotoGP, Bagnaia, a eu un accident de la route alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool.
Article suivantDixon sait que plus de travail pourrait mettre fin à la sécheresse à Mid-Ohio