Accueil Formule 1 Les améliorations apportées à la F1 de Mercedes offrent à Hamilton une...

Les améliorations apportées à la F1 de Mercedes offrent à Hamilton une « lueur d’espoir ».

294
0

a apporté une série de mises à jour pour la voiture W13 au Circuit de Barcelona-Catalunya pour le Grand Prix d’Espagne de ce week-end dans l’espoir d’atténuer le problème du marsouin qui a frappé et son coéquipier George Russell cette année.

Mercedes a montré des signes d’amélioration de son rythme par rapport à Red Bull et lors des essais, et a brièvement pris la tête de la feuille de temps en Q2 alors que ses rivaux ont choisi de faire leurs premiers tours de roues avec des pneus usagés.

Russell s’est qualifié en quatrième position, battant Sergio Perez sur la Red Bull, tandis que Hamilton a terminé la séance en sixième position, à 0,762s du temps de la pole position de Charles Leclerc.

Bien qu’Hamilton ait noté après la qualification qu’il était « dans la même position que lors de la dernière course », il était optimiste quant aux progrès réalisés par Mercedes pour résoudre le problème du marsouin.

« Nous n’avons pas le rebondissement en ligne droite, ce qui est une énorme, énorme différence », a déclaré Hamilton.

« Mais nous avons encore du rebondissement dans les virages 3 et 9. Donc nous avons encore des améliorations à faire, mais la voiture est bien meilleure. »

Hamilton a ajouté : « Vous voyez en Q2, nous étions les plus rapides. Donc c’est une lueur d’espoir pour l’équipe. »

Lire aussi:  FP1 : Leclerc devance Sainz et Verstappen, Ferrari commence le week-end du GP d'Espagne en tête.

Hamilton est sixième au championnat des pilotes après cinq courses, à 68 points du leader Leclerc, ce qui laisse planer de sérieux doutes sur la possibilité de se battre pour un huitième titre mondial cette année, un record.

Lorsqu’on lui a demandé si l’avancée à Barcelone lui donnait un peu d’espoir de se remettre dans la course au titre cette année, Hamilton a répondu : « Je ne pense pas vraiment à ça, je suis encore loin du compte.

« Mon coéquipier est quatrième, ce qui signifie que la voiture devrait être au moins troisième ou quatrième, et je suis sixième. Donc je me bats toujours avec la voiture.

« Je ne sais pas comment contourner ça, je ne sais pas ce que je vais faire, mais je vais continuer à essayer et à travailler dur sur moi-même. »

Russell était d’accord avec l’évaluation d’Hamilton selon laquelle le porpoising restait un problème dans les virages, mais a déclaré que la voiture pouvait désormais être conduite plus près du sol qu’auparavant.

« Dans les virages, ce n’était pas fondamentalement différent, nous avions juste plus d’adhérence et nous pouvions rapprocher la voiture du sol et nous savions que cela permettrait de résoudre le problème du « porpoising » », a déclaré Russell.

Lire aussi:  McLaren explique les raisons de ses difficultés en qualifications au GP de Bahreïn.

« Mais je pense que nous avons perdu beaucoup d’appui pour y parvenir, et la voiture n’est probablement pas aussi rapide que nous le voudrions pour nous battre avec les gars à l’avant.

« Maintenant que nous savons que c’est notre ligne de base, nous pouvons vraiment construire à partir de cela et trouver beaucoup plus de performance. »

Russell a ajouté qu’il était « confiant » que les mises à jour ont mis Mercedes « beaucoup plus dans le mix » contre Ferrari et Red Bull, qui ont balayé les cinq premières courses de la saison.

« Nous n’avons qu’à regarder aujourd’hui, ce n’était pas une journée optimale et pourtant nous avons quand même obtenu notre meilleur résultat en tant qu’équipe », a déclaré Russell.

« Nous étions toujours là dans le top trois, top quatre généralement tout le week-end, et c’est la première fois de tout le week-end que nous étions en haut de la feuille de temps pendant une séance de qualification », a déclaré Russell.

« C’est un week-end plus facile pour nous et nous sommes impatients de voir ce que les prochaines courses nous réservent. Il faudra encore quelques courses avant que nous trouvions vraiment plus de rythme. »

Article précédentLeclerc dit que son dernier coup pour la pole était « quelque chose de spécial » après s’être remis d’un tête-à-queue en Espagne.
Article suivantVerstappen ne sait pas si le problème du DRS lui a coûté la pole du GP d’Espagne, alors qu’il compte sur son rythme à long terme pour devancer Leclerc.