Accueil Moto GP L’équipe Moto2 sort indemne de l’incendie du garage de Motegi

L’équipe Moto2 sort indemne de l’incendie du garage de Motegi

28
0

Ce week-end marque le premier GP japonais organisé par le depuis avant la pandémie de COVID-19 qui a enveloppé le monde en 2019.

Mais les préparatifs de l’équipe Marc VDS pour la 16e manche de la saison 2022 ont été entravés par un incendie dans son garage jeudi soir à Motegi.

Le box – situé au garage 12 entre Suzuki et Aprilia dans la pitlane du Motegi – a pris feu lorsqu’un des démarreurs de Marc VDS pour ses motos a pris feu.

L’intervention rapide des pompiers du circuit a permis de maîtriser le feu immédiatement.

Grâce à cela, aucune des motos de l’équipe n’a été endommagée dans l’incendie, ni aucun de ses membres.

L’équipe Marc VDS affirme que l’incendie a été causé par la pluie qui s’est infiltrée par le toit de son garage, ce qui a conduit l’eau à provoquer un court-circuit dans le chargeur d’un des moteurs de démarrage de sa moto.

Une déclaration de l’équipe a remercié toutes les personnes présentes dans le paddock qui ont aidé à maîtriser l’incendie, tout en confirmant que les dégâts matériels ont été « réduits au minimum ».

« Après avoir éteint le feu dans le garage, les inspections appropriées ont montré que le feu a commencé lorsqu’un peu d’eau de pluie est entrée dans le garage, et a atteint le sol où elle a causé un court-circuit dans un chargeur.

Lire aussi:  MotoGP Silverstone : Jack Miller "a eu la gâchette facile et a tiré sur le mur".

« Cela a provoqué des étincelles, qui se sont rapidement transformées en incendie.

« Heureusement, grâce à l’incroyable travail effectué par toutes les personnes du paddock qui étaient là, la sécurité du circuit et les pompiers du circuit, les dégâts ont été limités au minimum.

« Le team Elf Marc VDS tient à remercier publiquement le travail et l’aide considérable apportée par tous nos collègues du paddock, avec une mention spéciale pour l’équipe Suzuki MotoGP qui a travaillé avec nous pour nettoyer et reconstruire le garage comme si c’était le leur.

« Avec tous les membres de notre équipe en sécurité et le garage reconstruit, nous sommes prêts à commencer le GP du demain. »

Ce n’est pas la première fois que la pitlane du MotoGP connaît un incident lié à un incendie.

Lors du GP de Malaisie en 2018, l’une des motos MotoGP de Suzuki a pris feu alors qu’elle était en train de chauffer à l’extérieur du pitbox de l’équipe à Sepang.

Lire aussi:  Podcast de Tank Slappers : Revue du Grand Prix de Saint-Marin

Et en 2019, la Coupe du monde MotoE inaugurale a dû être retardée lorsqu’un incendie massif a détruit toute la flotte de motos électriques Energica lors d’un test de pré-saison à Jerez.

L’année dernière, le circuit Termas de Rio Hondo – qui accueille le Grand Prix d’Argentine – a vu son bâtiment des stands gravement endommagé par un incendie massif.

Le chef d’équipe Suzuki de , Frankie Carchedi – qui rejoindra Gresini Racing la saison prochaine en tant qu’ingénieur de Fabio Di Giannantonio – a tweeté à propos de l’incident de Marc VDS à Motegi : « C’est bon de voir que tout le monde va bien.

« Nos gars de Suzuki ont fait un excellent travail pour éviter un désastre absolu. Heureusement que nous avons travaillé tard ! »

Les essais du GP du Japon 2022 commenceront demain, mais il n’y aura qu’une seule séance par catégorie après que les organisateurs du MotoGP aient décidé de modifier le programme du vendredi pour tenir compte de la situation logistique compliquée du transport de tout le paddock d’Aragon le week-end dernier à Motegi.

Article précédentLe plafonnement des coûts de la F1 n’a pas mis de limite aux idées, affirme Ferrari.
Article suivantGrand Prix du Japon Moto3 2022, Motegi – Résultats des essais libres (1)