Accueil Formule 1 Leclerc s’engage à « attaquer à fond » après avoir perdu contre l' »exceptionnel » tour...

Leclerc s’engage à « attaquer à fond » après avoir perdu contre l' »exceptionnel » tour de pole de Perez.

221
0

Charles Leclerc a perdu la pole position pour 0.025s au profit de la Red Bull de Sergio Perez, mais depuis la P2 sur la grille, le pilote Ferrari vise une deuxième victoire consécutive lors du Grand Prix d’Arabie Saoudite.

Le pilote monégasque, qui a remporté la victoire, la pole et le meilleur tour lors de la première course à Bahreïn le week-end dernier, a vu sa place sur la grille de départ être arrachée par Perez – qui a mis fin à une attente record de 215 courses pour sa première pole position avec une performance étincelante.

Leclerc a applaudi le tour de vol du Mexicain, mais a concédé que Ferrari avait « beaucoup à apprendre » après avoir manqué la pole.

LIRE PLUS : Perez devance les Ferrari pour une sensationnelle première pole position en Arabie Saoudite.

« Je suis un peu déçu. Seulement deux centièmes, c’est si proche. Je suis sûr que le tour de Checo est exceptionnel, je veux dire le dernier secteur, je suis sûr qu’il a pris beaucoup de risques et qu’il en a été récompensé, et c’est comme ça que ça marche sur ces circuits urbains. Je pense que de notre côté, il y a beaucoup à apprendre de ces qualifications. »

Lire aussi:  Verstappen est intrigué par les conditions météorologiques changeantes de Suzuka.

En ce qui concerne la course de dimanche, Leclerc a ajouté : « Oui, c’est l’attaque totale, comme toujours. La course est demain… donc j’espère que nous pourrons avoir une meilleure journée demain. »

Charles Leclerc prévoit d’attaquer à fond depuis la première ligne

Le leader du championnat a cependant admis qu’il ne comprenait pas d’où venait l’écart étroit avec Perez.

« Pour certaines raisons, nous étions plus rapides sur les pneus usagés que sur les pneus neufs, donc nous devons comprendre pourquoi, et aussi manquer un peu d’aspiration dans le dernier tour de Q3 », a déclaré Leclerc. « Et tout fait une différence, mais cela ne change rien à la façon dont Checo a été incroyable aujourd’hui ».

Quant à son coéquipier Carlos Sainz, en P3 malgré sa victoire en Q1 et Q2, il était moins optimiste quant à ses espoirs de victoire et s’est fait l’écho de la consternation de Leclerc face au manque de rythme de la Scuderia par rapport à la Red Bull sur les nouveaux pneus à gomme tendre.

FAITS ET STATISTIQUES : La pole enfin pour Perez, tandis que Bottas poursuit sa série de Q3.

Lire aussi:  Comment la FIA doit-elle sanctionner toute violation du plafond des coûts de la F1 ?

« Eh bien, tout le monde s’est beaucoup amélioré en Q3, et moi aussi, mais au final, ma principale limite aujourd’hui était les nouveaux pneus ; je n’ai tout simplement pas réussi à les faire fonctionner », a commencé l’Espagnol. « J’ai fait mon tour le plus rapide sur un pneu usagé, ce qui est quelque chose que vous ne voyez jamais sur d’autres circuits, mais pour une raison quelconque dans notre voiture, dans notre équipe, le nouveau pneu ne fonctionne pas bien.

« Ça n’a pas l’air joli – nous ne savons pas exactement [why]. Nous avons fait quelques essais dans la FP3, mais ils étaient courts, ils étaient sur un pneu tendre, qui n’est pas très bon pour la longue course, donc je pense que nous devons attendre et voir pour demain, mais Red Bull semblait rapide vendredi, c’est sûr », a ajouté un Sainz inquiet.

Ferrari a raté son programme de course à long terme lors de la séance FP2 représentative de vendredi après que les deux pilotes aient frôlé les murs, donc quand il s’agit de rythme de course, ils sont une quantité inconnue avant dimanche.