Accueil Moto GP Le vainqueur de la course MotoGP, Bagnaia, a eu un accident de...

Le vainqueur de la course MotoGP, Bagnaia, a eu un accident de la route alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool.

93
0

Selon les informations du journal espagnol Diario de Ibiza, Bagnaia a écrasé sa Citroën dans un fossé sur le bord d’une route aux premières heures du mardi matin.

La Guardia Civil et la police locale sont arrivées sur les lieux et ont effectué un test d’alcoolémie sur le conducteur, qui a été identifié comme étant Bagnaia.

Bagnaia a donné une lecture de 0,87mg/l, ce qui est trois fois le taux d’alcool légal de 0,25mg/l autorisé pour les conducteurs en Espagne pour prendre le volant d’une voiture.

Le pilote de la Ducati était la seule personne impliquée dans l’incident et aucune blessure n’a été signalée.

Bagnaia risque désormais une interdiction de conduire, cette infraction étant passible d’une suspension de permis de un à quatre ans.

Ducati a depuis confirmé les rapports à la demande d’Autosport, tandis que Bagnaia a ensuite publié une déclaration sur ses canaux de médias sociaux expliquant ce qui s’est passé et s’excusant.

« La nuit dernière, j’étais à Ibiza avec mes amis pour une partie pendant cette pause du , » a écrit Bagnaia.

Lire aussi:  Test MotoGP de Mandalika : Binder est " surpris " par son rythme et se sent " dix fois mieux ".

« Nous avons fêté et trinqué ensemble pour ma victoire au GP des Pays-Bas. En quittant la discothèque à 3 heures du matin, je faisais face à un rond-point lorsque j’ai fini avec les roues avant dans un fossé sans impliquer d’autres véhicules ou personnes.

« Cependant, le test d’alcoolémie effectué par la police a révélé que le taux d’alcoolémie était supérieur à ce qui est autorisé par la loi espagnole.

« Je suis désolé pour ce qui s’est passé ; je suis pratiquement un non-buveur, et c’était une grave négligence qui n’aurait pas dû se produire.

« Je m’excuse auprès de tout le monde, et je peux vous assurer que j’ai appris ma leçon. Ne prenez jamais le volant après avoir bu de l’alcool. Merci. »

Cette décision a été prise deux semaines seulement après que Bagnaia ait couronné la première moitié de la saison 2022 de MotoGP par une victoire au Grand Prix des Pays-Bas.

Lire aussi:  Quartararo : Un rythme super rapide, mais il manque encore 9km/h à Yamaha pour atteindre la vitesse maximale en MotoGP.

L’Italien s’est élancé de la pole position et a profité d’une collision entre le leader du championnat, , et Aleix Espargaro au cinquième tour de la course pour prendre une avance considérable, à partir de laquelle il a tenu à distance le pilote de la VR46 Ducati, Marco Bezzecchi.

C’était la troisième victoire de Bagnaia cette saison, après celles de sa course nationale au Mugello et du GP d’Espagne à Jerez.

Mais quatre abandons en 2022 ont sérieusement compromis les espoirs de titre de Bagnaia, qui compte désormais 66 points de retard sur Quartararo avant la pause estivale.

Plus tôt dans l’année, Ducati a annoncé qu’il avait re-signé Bagnaia pour deux années supplémentaires, gardant le septuple vainqueur de courses MotoGP jusqu’à la fin de 2024.

L’identité de son coéquipier chez Ducati l’année prochaine reste un mystère, le constructeur italien devant décider de la promotion de Jorge Martin ou d’Enea Bastianini après le GP d’Autriche en août.

Article précédentLes points forts de la SRX au parc des expositions de Nashville : Bobby Labonte de retour à l’avant ; Marco Andretti en Xfinity ?
Article suivantLes légendes du WRC, Ogier et Loeb, envisagent de nouvelles sorties en 2022.