Accueil Formule 1 Le problème persistant des courses de vitesse de la F1, qui est...

Le problème persistant des courses de vitesse de la F1, qui est le pire pour 2022 ?

106
0

« J’avais complètement oublié qu’il y avait une course de sprint ici ! »

Pour être juste envers Charles Leclerc, il a beaucoup d’autres choses à considérer en ce moment. Il y a une lutte pour le titre, avec qui espère enfin mettre fin à 14 ans de disette. Et c’est un excellent départ pour le pilote et l’équipe, qui s’affrontent à domicile à Imola ce week-end.

C’est là que se déroulera le premier week-end de course de vitesse de la nouvelle saison, comme l’a rappelé Leclerc de manière amusante après sa victoire dominante à Melbourne, sans aucun doute, et de manière méritée, dominant ses pensées lorsqu’il s’est adressé à la presse. Ce sera le quatrième dans l’histoire du championnat depuis les débuts du format sprint en 2021.

Lire aussi:  Les différences d'ailerons arrière en F1 entre Red Bull et Ferrari
Article précédentMazepin remet en question les « valeurs » de la F1 dans le cadre du conflit de sponsoring entre Haas et Uralkali.
Article suivantBradley Smith après un accident horrible au Mans :  » J’ai de la chance d’être en un seul morceau « .