Accueil Moto GP Le MotoGP confirme officiellement les courses sprint pour la saison 2023

Le MotoGP confirme officiellement les courses sprint pour la saison 2023

77
0

Vendredi, lors du Grand Prix d’Autriche, Autosport a révélé que le prévoyait d’introduire des courses sprint de type Formule 1 à chaque événement la saison prochaine.

Les courses sprint ont été officiellement dévoilées lors d’une conférence de presse qui s’est tenue samedi matin au Red Bull Ring en présence de Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna, de Jorge Viega, président de la FIM, et d’Hervé Poncharal, président de l’International Race Teams Association (IRTA).

Lorsque l’idée a été présentée aux pilotes par les médias vendredi au Red Bull Ring, les réactions ont été mitigées, le champion du monde en titre la qualifiant de « totalement stupide ».

De nombreux coureurs ont également révélé qu’ils n’avaient pas été mis au courant des discussions sur les courses de sprint, alors qu’ils auraient reçu une confirmation officielle lors de la réunion de la commission de sécurité vendredi soir.

Les courses de sprint auront lieu lors de chaque grand prix en 2023 et seront disputées le samedi à la moitié de la distance de la course principale, avec la moitié des points attribués.

Lire aussi:  MotoGP : Ducati confirme la date limite pour décider du siège d'usine pour 2023

Le MotoGP a confirmé que l’ajout des courses sprint en 2023 n’augmentera pas le temps de piste des week-ends de Grand Prix.

On pense qu’une séance d’essais et le warm-up de 20 minutes du dimanche seront supprimés pour la catégorie MotoGP afin de faire de la place pour la course de vitesse. Par conséquent, l’allocation des moteurs et des pneus ne changera pas par rapport à ce qui est utilisé actuellement.

Il a également été confirmé que la course sprint n’aura aucune incidence sur la grille de départ du Grand Prix principal, ce qui signifie que les qualifications resteront en place.

C’est différent du format sprint de la , qui utilise la course courte comme une qualification, tandis que la session de qualification principale est utilisée pour décider de l’ordre de la grille pour la compétition sprint.

Lire aussi:  Moto2 Argentine : pole position historique pour l'adolescent Aldeguer

Tous les constructeurs et toutes les équipes étaient favorables à cette proposition lorsqu’elle a été évoquée pour la première fois pendant la pause estivale.

Poncharal, le patron de Tech3, a fait remarquer que le MotoGP s’est penché sur d’autres sports motorisés pour trouver des idées afin d’améliorer le spectacle, et a déclaré qu’il était « stupide » de ne pas penser à des moyens de changer même si les courses en MotoGP sont généralement considérées comme passionnantes.

Cette déclaration fait suite à un commentaire du président de la FIM, qui a admis que le MotoGP « a besoin de plus de spectateurs » et d’un « meilleur spectacle ».

Ezpeleta a également déclaré qu’il n’a pas été envisagé de réduire la taille du calendrier pour accueillir les courses supplémentaires.

Article précédentL’intérieur de la nouvelle usine de rêve de Toyota, où les conquérants du rallye prennent vie.
Article suivantSauber souhaite « donner le meilleur à Alfa Romeo » au milieu des liens avec Audi F1.