Accueil Indycar Le champion Palou reste une force tranquille et tapie.

Le champion Palou reste une force tranquille et tapie.

290
0

Alex Palou, de l’écurie Chip Ganassi Racing, est à une semaine du premier anniversaire de sa première apparition dans le NTT INDYCAR SERIES.

Palou a été le surprenant vainqueur du Grand Prix Honda Indy d’Alabama présenté par AmFirst l’année dernière, l’une de ses trois victoires de la saison qui l’a propulsé vers le championnat de la série que presque personne n’avait vu venir.

Le succès ne semble pas avoir beaucoup changé l’Espagnol de 25 ans qui pilotera la Honda n°10 The American Legion ce week-end, mais il a remarqué quelques différences dans la façon dont les autres le traitent.

Plus précisément, il a mentionné comment ses concurrents lui accordent désormais plus de respect sur la piste.

« Je ne pense pas qu’ils courent avec moi différemment, (mais) peut-être que vous pouvez voir que (dans) les qualifications où nous allons lentement tous ensemble peut-être que l’année dernière les gens ne me respectaient pas autant, comme on pouvait s’y attendre », a-t-il dit. « Maintenant, ils sont d’accord si je suis en tête si nous allons tous ensemble ».

Palou a également noté à quel point il est plus détendu avec ses distingués coéquipiers : Le sextuple champion de la série INDYCAR Scott Dixon (PNC Bank Honda n°9), le septuple champion de la série NASCAR Cup Jimmie Johnson (Carvana Honda n°48), le vétéran de la Formule 1 Marcus Ericsson (Huski Chocolate Honda n°8) et Tony Kanaan, champion de la série en 2004 et vainqueur en 2013 des 500 miles d’Indianapolis présentés par Gainbridge, qui rejoindra l’équipe pour la course du mois prochain à Indianapolis Motor Speedway.

« Je me souviens que je n’avais pas encore une relation vraiment proche avec Dixon ou Jimmie, ce qui pour moi était comme, ‘Oh, mon Dieu, je cours avec ces gars et dans la remorque avec eux' », a déclaré Palou. « Maintenant, c’est le cas, et c’est un peu plus normal.

« Je suis juste plus à l’aise avec l’équipe, avec la voiture, avec la série, évidemment avec moi-même, juste en sachant que nous avons eu une année incroyable l’année dernière. »

Palou n’a pas encore remporté de course cette saison, et il n’a mené que 23 tours lors des trois premières courses, soit 41 de moins qu’il y a un an à ce stade. Cependant, il a trois points de plus et est plus proche du leader des points de la série qu’il ne l’était à ce stade il y a un an.

Ajoutez à cela la confiance et l’expérience acquises lors d’un championnat réussi, et les adversaires de Palou seraient bien avisés de ne pas le quitter des yeux.

Palou était deuxième lors de la seule séance d’essais de vendredi, une session de 45 minutes au cours de laquelle il a tourné en 1 minute, 6,5657 secondes. Il n’était qu’à cinq centièmes de seconde du tour de tête de Colton Herta en 1:06.5149 sur la Honda Gainbridge n°26 d’Andretti Autosport w/Curb-Agajanian.

Lire aussi:  L'esprit combatif du coureur ramène Fittipaldi à INDYCAR pour les ovales en 2021

Johnson : La main droite s’améliore

Johnson a déclaré que la main droite qu’il s’est cassée le 8 avril lors des essais du Grand Prix Acura de Long Beach est encore un peu enflée, mais les points de suture ont été enlevés la semaine dernière et il n’y a aucune trace extérieure de l’opération. Il n’a pas porté d’attelle lors de la première séance d’essais de vendredi.

« Je suis probablement à 80 % avec elle », a-t-il dit à propos de sa main.

Johnson était 25ème des 26 pilotes de la séance de vendredi, avec un meilleur tour en 1:08.4633. L’année dernière, la course de Barber était sa première en tant que pilote de la série INDYCAR. Il avait terminé 19e.

Trois Excel dans les qualifications de Barber

Les qualifications pour le prix NTT P1 auront lieu samedi à 13 heures (ET), en direct sur Peacock Premium. Trois pilotes actifs du NTT INDYCAR SERIES ont l’habitude de bien se qualifier sur ce circuit.

Will Power (n°12 Verizon Team Penske) a une position de départ moyenne de 2,9 en 11 courses. Helio Castroneves (n°06 AutoNation/SiriusXM Honda de Meyer Shank Racing) a une moyenne de 3,75 en huit courses tandis que Scott Dixon (n°9 PNC Bank Honda de Chip Ganassi Racing) a une moyenne de 4,2 en 11 départs.

Power a pris huit départs sur la première ligne à Barber, Castroneves trois, et ils ont remporté six poles ensemble. Le meilleur départ de Dixon est la troisième place, mais il a gagné une place dans le Firestone Fast Six dans les 11 événements. Power y a participé à neuf reprises.

Odds And Ends

  • La plupart des équipes de la série INDYCAR ont fait des essais à Barber au début du mois. L’équipe Penske, qui a remporté les trois premières courses de la saison et six sur onze sur ce circuit, était parmi celles qui ne l’ont pas fait. Herta a réalisé le tour le plus rapide du test, qui comptait 13 concurrents.
  • Firestone a apporté un composé de pneus Firehawk différent de celui utilisé lors des essais de Barber, ce qui explique pourquoi Alexander Rossi (N°27 AutoNation/SiriusXM Honda of Andretti Autosport) a déclaré que les participants à ces essais ont pris les informations recueillies « avec un grain de sel ».
  • Ce nouveau composé est le résultat de tests effectués en octobre au Mid-Ohio Sports Car Course, simulant le poids du moteur hybride qui doit être lancé en 2024. Firestone a indiqué que la profondeur de la bande de roulement est de 5 millimètres, ce qui équivaut à l’épaisseur d’un biscuit OREO Thins.
  • Herta a noté qu’il n’a pas beaucoup d’expérience de course ici. Son premier départ au Barber, en 2019, s’est terminé après 51 tours en raison d’un problème de pression de carburant. L’année dernière, il a été recueilli dans un accident au premier tour.
  • La recrue de la série Tatiana Calderon (Chevrolet n°11 ROKiT AJ Foyt Racing) a déjà couru à Barber, mais c’était il y a des années. Elle avait 18 ans en 2011 quand elle a terminé troisième en Star Mazda pour Juncos Racing.
  • Le nouveau système EM Motorsports Marshalling d’INDYCAR sera testé ce week-end, mais il ne sera utilisé que lorsque les voitures d’Indy Lights Presented by Cooper Tires seront sur la piste. Le système de LED colorées, qui réduit la dépendance des travailleurs de coin pour la signalisation, devrait faire ses débuts dans la NTT INDYCAR SERIES le mois prochain lors du Grand Prix GMR à Indianapolis Motor Speedway.
  • La PNC Bank a fait bon usage du jeudi de Dixon en le faisant lire à une classe de maternelle de Birmingham. Le livre : « Peg + Cat Race Car Problems » de Jennifer Oxley et Bill Anderson. Avril est le grand mois de PNC, une célébration annuelle qui met en avant la défense de l’éducation de la petite enfance par la banque à travers son programme Grow Up Great. La voiture de course n°9 de Chip Ganassi Racing était également exposée au Rushton Early Learning Center.
  • Les trois voitures de Rahal Letterman Lanigan et celle de Juncos Hollinger Racing font partie des voitures de la NTT INDYCAR SERIES qui arborent des autocollants ce week-end pour soutenir Racing for Children’s, une initiative de l’Alabama Center for Childhood Cancer and Blood Disorders. En plus d’une collecte de fonds vendredi soir sur le circuit, les enfants atteints de la maladie pourront faire des tours de piste sur le circuit routier permanent de 2,3 miles à 17 virages ce week-end.
  • Josef Newgarden (Chevrolet n°2 de l’équipe Penske de PPG) soutient la campagne du National Auto Body Council visant à sensibiliser les gens à la distraction au volant. « Parler et envoyer des textos sur les téléphones portables peut créer des distractions, tout comme d’autres activités telles qu’allumer la radio, se concentrer sur le GPS, ou manger et boire », a déclaré Newgarden. « Nous devons nous assurer que nous restons concentrés sur la route pour contribuer à la sécurité de tous. »
Lire aussi:  Bourdais est impatient de mettre le mois de mai dans le rétroviseur à Detroit.
Article précédentHerta donne le ton et les pilotes Andretti dominent les essais à Barber.
Article suivantMISES À JOUR EN DIRECT : MotoGP Jerez – Essais libres du samedi 3 | MotoGP Live