Accueil Indycar La préparation de l’Indy 500 se prépare avec un test ouvert cette...

La préparation de l’Indy 500 se prépare avec un test ouvert cette semaine à IMS

170
0

La tentative d’Helio Castroneves de remporter une cinquième victoire dans l’Indianapolis 500 présenté par Gainbridge commence cette semaine avec le test ouvert de la NTT INDYCAR SERIES sur le Motor Speedway d’Indianapolis.

La session de deux jours, mercredi et jeudi, réunit huit anciens vainqueurs du « plus grand spectacle de la course », Juan Pablo Montoya et Takuma Sato rejoignant Castroneves en tant que vainqueurs à plusieurs reprises des « 500 ».

Scott Dixon, Tony Kanaan, Alexander Rossi, Will Power et Simon Pagenaud sont les autres anciens vainqueurs de course participant à cette session annuelle de printemps.

Castroneves est le champion en titre des « 500 » après avoir dépassé Alex Palou à deux tours de la fin de la course de l’an dernier. La première chance du Brésilien de briser l’égalité avec ses collègues A.J. Foyt, Al Unser et Rick Mears, quatre fois vainqueurs de la course, se présentera le dimanche 29 mai avec la première foule à pleine capacité depuis 2019.

Les essais officiels des « 500 » commencent le mardi 17 mai.

Le mois prochain, sept pilotes débutants seront présents sur le circuit ovale, dont Jimmie Johnson, sept fois champion de la NASCAR Cup Series, qui a remporté quatre Brickyard 400 à IMS, et Romain Grosjean, vétéran de la Formule 1 depuis dix ans. Ils ont découvert l’Autodrome en tant que pilotes de la série INDYCAR pour la première fois lors des essais de l’automne dernier.

Lire aussi:  Grand Prix Chevrolet de Détroit présenté par Lear

L’action de mercredi devrait commencer à 11 heures (ET) avec les pilotes vétérans sur la piste pour une session de deux heures. À 13 h, les pilotes devant suivre le programme d’orientation standard des recrues ou une session de remise à niveau pourront s’entraîner jusqu’à 15 h. De 15 h à 18 h, tous les pilotes admissibles pourront s’entraîner.

La session de jeudi est de 10 h à 16 h pour tous les pilotes éligibles.

Les monticules d’observation adjacents au Musée IMS seront ouverts au public gratuitement. Les 13 heures d’action sur le circuit peuvent être visionnées en direct aux États-Unis sur Peacock Premium, le service de streaming en direct de NBC. Les fans internationaux peuvent voir les essais sur IndyCar Live !

Le réseau de radio INDYCAR assurera la couverture des séances de test pour les voitures. La couverture sera assurée par les affiliés du réseau, y compris racecontrol.indycar.com et l’application INDYCAR powered by NTT DATA.

Les participants sont représentés par deux fabricants de moteurs, équipant 17 voitures et 15. La liste définitive des participants à la « 500 » sera confirmée ultérieurement.

Chaque combinaison voiture-pilote disposera de neuf jeux de pneus Firestone Firehawk. Les pilotes débutants disposeront de trois jeux supplémentaires ; les pilotes en stage de remise à niveau disposeront de deux jeux supplémentaires.

Lire aussi:  Power se prépare à une nouvelle charge du dos

Le programme d’orientation des recrues est une session d’acclimatation en trois étapes. Les pilotes doivent effectuer 10 tours dans la fourchette 205-210 mph, puis 15 dans la fourchette 210-215 mph et 15 autres au-dessus de 215 mph. Johnson et Grosjean ont terminé leurs sessions à l’automne, ce qui les rend éligibles pour participer avec les pilotes vétérans dès le début du test.

ÉQUIPES HONDA :

Andretti Autosport : Alexander Rossi (W), Romain Grosjean (R)

Andretti Autosport v/Curb-Agajanian : Colton Herta

Andretti Herta Autosport avec Marco et Curb-Agajanian : Marco Andretti

Andretti Steinbrenner Autosport : Devlin DeFrancesco (R)

Chip Ganassi Racing : Tony Kanaan (W), Marcus Ericsson, Scott Dixon (W), Alex Palou, Jimmie Johnson (R)

Dale Coyne Racing avec RWR : Takuma Sato (W)

Dale Coyne Racing avec HMD : David Malukas (R)

Meyer Shank Racing : Helio Castroneves (W), Simon Pagenaud (W)

Rahal Letterman Lanigan : Graham Rahal, Jack Harvey, Christian Lundgaard (R)

ÉQUIPES CHEVROLET :

AJ Foyt Racing : JR Hildebrand, Dalton Kellett, Kyle Kirkwood (R)

Arrow McLaren SP : Pato O’Ward, Felix Rosenqvist, Juan Pablo Montoya (W)

Dreyer & Reinbold Racing : Sage Karam, Santino Ferrucci

Ed Carpenter Racing : Ed Carpenter, Rinus VeeKay, Conor Daly

Juncos Hollinger Racing : Callum Ilott (R)

Équipe Penske : Josef Newgarden, Will Power (W), Scott McLaughlin

W-« 500 » gagnant ; R-« 500 » rookie.

Article précédentLes équipes réclament une « réforme » des accords de partage des technologies en F1
Article suivantLeclerc, leader du championnat de F1, s’est fait voler sa montre à 320 000 $.