Accueil Formule 1 La F1 enregistre 92 millions de dollars de bénéfices en 2021, les...

La F1 enregistre 92 millions de dollars de bénéfices en 2021, les revenus revenant à la normale.

207
0

Les chiffres de l’organisation ont subi un coup dur en 2020, lorsque la pandémie de COVID a frappé et que seules 17 courses ont été organisées, la plupart sans spectateurs.

Les recettes globales se sont effondrées, passant de 2,022 milliards de dollars en 2019 à seulement 1,145 milliard de dollars en 2020.

Cependant, en 2021, malgré l’impact continu de la COVID, 22 courses ont eu lieu, et beaucoup d’entre elles ont vu le retour des spectateurs. Les revenus de la se sont rétablis à 2,136 milliards de dollars.

Les revenus de la F1 ont également été stimulés par un paiement unique lié à l’annulation du contrat pour le GP du Vietnam, un événement qui devait se tenir pour la première fois en 2020.

Grâce à l’augmentation des revenus, une perte désastreuse du résultat d’exploitation de 386 millions de dollars en 2020 a été transformée en un bénéfice de 92 millions de dollars en 2021, après le paiement des 10 équipes de F1.

Le total des paiements aux équipes a connu une reprise impressionnante. De 1,012 milliard de dollars en 2019, ils sont tombés à seulement 711 millions de dollars en 2020 et ont rebondi à 1,068 milliard de dollars en 2021.

Lire aussi:  Les implications pour la F1 de la protestation ratée de Ferrari contre Red Bull à Monaco.

En expliquant la hausse des revenus, Liberty Media a clairement indiqué que le retour des fans était le principal facteur déterminant en 2021.

« La fréquentation des fans a continué d’être évaluée par les autorités gouvernementales compétentes, course par course, tout au long de l’année, les restrictions s’assouplissant au fur et à mesure que l’année avançait et la fréquentation des fans commençant à augmenter de manière significative au troisième trimestre de 2021 par rapport à l’année précédente », a déclaré l’entreprise en annonçant ses résultats.

« Les revenus de la promotion des courses ont augmenté en raison de la tenue de cinq événements supplémentaires en 2021, y compris davantage de courses non européennes, dont certaines ont vu le retour de la capacité des foules, alors que les limitations de la fréquentation des fans au cours de l’année précédente ont entraîné des changements ponctuels dans les conditions contractuelles des courses organisées. »

Bien que le Vietnam ne soit pas nommé, Liberty a également noté : « Les revenus de la promotion des courses pour l’ensemble de l’année ont également bénéficié d’un règlement ponctuel comptabilisé au premier trimestre lié à l’annulation d’une course qui devait initialement débuter en 2020. »

Lire aussi:  Quels seront les pneus des équipes et des pilotes pour le Grand Prix d'Azerbaïdjan 2022 ?

Liberty a souligné qu’en plus de gagner plus d’argent grâce aux accords de course, les revenus de la F1 provenant de la diffusion et du sponsoring étaient également en hausse.

« Les revenus des droits médias ont augmenté pour l’ensemble de l’année grâce à l’augmentation des redevances de diffusion due à l’amélioration des conditions de certains accords de diffusion nouveaux et renouvelés, à d’autres augmentations des taux contractuels, à la forte croissance des revenus d’abonnement à F1 TV et à l’effet sur l’année précédente des changements ponctuels des redevances contractuelles résultant de la pandémie et des perturbations du calendrier associées.

« Les revenus de sponsoring ont augmenté en raison des revenus provenant de nouveaux sponsors et de l’impact de la tenue d’un plus grand nombre de courses, ainsi que des réductions liées à la pandémie des revenus de sponsoring comptabilisés l’année précédente. »

Article précédentQui conduit lors de la troisième journée des courses de pré-saison en Espagne ?
Article suivantTirage au sort des qualifications pour l’Indianapolis 500 – samedi 22 mai Scott Dixon a eu l’avantage de tirer la première place de la ligne de qualification samedi, à présumab… Lire la suite 21 mai 2021 INDYCAR