Accueil Indycar Kanaan cherche une équipe pour sa 22ème participation à l’Indy 500 en...

Kanaan cherche une équipe pour sa 22ème participation à l’Indy 500 en mai prochain

51
0

C’est officiel : Tony Kanaan a l’intention de prendre son 22ème départ de l’Indianapolis 500 le 28 mai prochain à Indianapolis Motor Speedway.

Kanaan, vainqueur des « 500 » en 2013, a annoncé qu’il participera à la 107e édition des 500 d’Indianapolis présentée par Gainbridge lors d’un chat Instagram Live sur le compte NTT INDYCAR SERIES jeudi depuis Hawaï, où il participe ce week-end au triathlon Ironman World Championship.

« Je serai là », a déclaré Kanaan. « Je serai de retour. »

Kanaan a déclaré qu’il essaie de rester avec Chip Ganassi Racing pour l’Indy 500 de 2023 après avoir terminé troisième dans une entrée CGR en mai dernier, son meilleur résultat depuis sa victoire en 2013. Il a dit que les plans de l’équipe pour mai prochain ne sont pas fixés en raison de l’annonce la semaine dernière que le pilote Ganassi Jimmie Johnson se retire de la compétition à plein temps de la NTT INDYCAR SERIES, avec son calendrier non ferme pour 2023. Johnson a indiqué que le « 500 » pourrait faire partie de son programme limité l’année prochaine.

« Si Jimmie n’est pas dans la quatrième voiture pour les ovales, alors je ne me vois pas là (à CGR) parce que Jimmie sera la cinquième voiture, ce que je comprends totalement », a déclaré Kanaan. « Ils ne sont pas ma seule option. J’ai parlé avec Chip la semaine dernière, en lui disant : ‘Écoute, si ça ne te dérange pas, je vais commencer à regarder autour de moi’. Il m’a dit : « Bien sûr.

Lire aussi:  Le travail d'équipe militaire aide les membres de l'équipage à s'épanouir chez Ganassi

« Il m’a dit que si ça a du sens, on va le faire. La relation est là. »

Kanaan, champion 2004 de la série INDYCAR, a compilé un impressionnant bilan des « 500 » depuis ses débuts dans la course en 2002. Il s’est classé 12 fois dans le top 10 en 21 départs. Il a également mené 352 tours en carrière, ce qui le place au 14e rang de tous les temps, et a mené 15 de ses 21 départs, à égalité avec Scott Dixon pour le plus grand nombre de courses menées dans l’histoire des Indy 500.

Kanaan, originaire du Brésil, a remporté la course à une vitesse moyenne record de 187,433 en 2013 au volant de KV Racing Technology. Il a également remporté la pole en 2005 pour Andretti Green Racing, l’un de ses trois départs en première ligne en carrière dans les « 500 ».

Sa dernière saison à temps plein dans la NTT INDYCAR SERIES a eu lieu en 2019, avec AJ Foyt Racing. Depuis lors, Kanaan a participé à toutes les épreuves ovales de la série en 2020 pour l’équipe Foyt et en 2021 avec Chip Ganassi Racing. Sa troisième place en mai dernier pour CGR a été son seul départ en série de la saison, car il a couru à plein temps dans la série Stock Car Pro brésilienne et la série SRX en Amérique.

Lire aussi:  Faire cavalier seul aux États-Unis aide VeeKay à mûrir sur la piste et en dehors.

Kanaan est l’un des trois Brésiliens à avoir remporté l’Indy 500, avec le quadruple vainqueur Helio Castroneves et le double vainqueur Emerson Fittipaldi. Kanaan, qui aura 48 ans la veille du Nouvel An, deviendrait le plus vieux vainqueur de l’histoire de l’Indy 500 avec une deuxième victoire.

« Vous ne pouvez pas battre l’expérience », a déclaré Kanaan. « Regardez la façon dont j’ai abordé la course cette année. Vous savez, plus ou moins, comment la course va se dérouler. Vous savez quand vous devez partir. Cela ne veut pas dire que vous pouvez y arriver.

« C’est comme tout : j’aurais aimé avoir cette expérience il y a 15 ans. Mais ce n’est pas comme ça que la vie fonctionne. Avec un peu de chance, ce que j’ai fait toute ma vie, c’est me maintenir en forme et affûté, de sorte que lorsque j’ai vieilli et acquis de l’expérience, je peux encore m’en servir. »