Accueil Indycar Johnson, reconnaissant, n’a aucun regret quant à son changement de carrière en...

Johnson, reconnaissant, n’a aucun regret quant à son changement de carrière en INDYCAR

51
0

Ce n’est pas un adieu définitif, mais Jimmie Johnson sera beaucoup moins présent à l’avenir dans la NTT INDYCAR SERIES.

Johnson, 47 ans, a annoncé lundi ses adieux à temps plein au championnat nord-américain de voitures à roues ouvertes.

Après une illustre carrière en NASCAR, marquée par deux victoires à Daytona 500 et un record de sept championnats en Cup Series, Johnson a fait le saut dans la NTT INDYCAR SERIES en 2021, avec une campagne à temps partiel sur route et sur rue au volant de la Honda n° 48 de Carvana Chip Ganassi Racing. L’ajout d’ovales lui a permis d’accéder au statut de pilote à temps plein cette année, et le feu d’artifice est arrivé très tôt, lorsqu’il a terminé à la sixième place – son premier top 10 en carrière – lors de la XPEL 375 en mars au Texas Motor Speedway. Il s’est ensuite qualifié à la 12e place et a mené deux tours lors de la 106e course de l’Indianapolis 500 présentée par Gainbridge en mai, puis a obtenu la cinquième place, son meilleur résultat en carrière, lors de la course ovale Hy-Vee Salute to Farmers 300 en juillet à Iowa Speedway.

« Il y avait beaucoup de leçons apprises, mais je pense que ce que j’ai remarqué que j’ai fait le plus était … nous avons tous des mécanismes par défaut dans notre esprit et comment nous fonctionnons et ce que nous faisons », a déclaré Johnson. « Tout au long de ma carrière en Cup, j’ai été capable de gérer des situations très stressantes, mais je suis toujours revenu au calme et j’ai abordé le défi qui se présentait à moi avec un état d’esprit réaliste. Je me suis retrouvé à plusieurs reprises dans la voiture d’Indy et au cours des deux dernières années avec toutes ces nouvelles expériences à utiliser ce même défaut. Je suis reconnaissant d’avoir ça en moi.

Lire aussi:  La foule argentine se déchaîne pour Juncos, les tours de la série INDYCAR

« Je ne l’ai peut-être pas reconnu autant en Cup Series parce que j’étais tellement occupé par la vie et ce qui se passait. Maintenant, à un autre moment de ma vie, en regardant cette expérience différemment de ce que je faisais alors, je suis plus conscient de ce défaut que j’ai et cela me fait sourire et rire de la façon dont j’ai été capable de rester dans ma propre tête.

« Je l’ai déjà dit lorsque j’ai couru pour le championnat NASCAR, j’ai toujours mis des œillères et je me suis concentré sur mon monde, et j’ai recommencé à le faire ici en INDYCAR. Je pense que cela m’a bien servi et que c’est dans mon ADN et pourquoi je suis qui je suis. »

Johnson a également parlé de l’impression qu’il a laissée à ceux qui ont suivi son parcours et ses 29 départs dans la NTT INDYCAR SERIES.

« La plupart des gens voudraient croire que c’est la réalité, et la plupart des gens aimeraient se lancer un défi et peut-être commencer une seconde carrière ou pivoter dans la vie et essayer quelque chose de nouveau et de différent, mais c’est difficile à faire. Et j’ai découvert au cours de ces deux dernières années combien de fans, et même combien d’autres coureurs, s’identifient à ce que j’ai fait et veulent faire la même chose dans leur vie.

« J’espère qu’à travers tout ça, j’ai pu montrer que, bien sûr, je suis compétitif, bien sûr, je veux courir et bien faire, mais en même temps, j’étais prêt à me mettre mal à l’aise. Je peux m’asseoir ici et dire que j’ai passé les deux années les plus extraordinaires, même si je ne gagnais pas de courses et même si je me qualifiais en queue de peloton sur tous ces circuits routiers et de rue, je passais quand même les meilleurs moments de ma vie. Vous pouvez pivoter et être mal à l’aise et quand même avoir une expérience incroyable en le faisant. »

Lire aussi:  Des points en pagaille à Détroit

En ce qui concerne 2023 et au-delà, Johnson est ouvert à plusieurs options, y compris la possibilité d’une autre saison partielle dans la NTT INDYCAR SERIES ou même de rivaliser pour compléter « Le Double » qui consiste à courir l’Indianapolis 500 et le NASCAR Coca-Cola 600 au Charlotte Motor Speedway le dimanche du week-end du Memorial Day.

« Je suis en quelque sorte à court d’événements spécifiques qui sont des courses de liste de seau et honnêtement, c’est un peu ce qui a conduit à ma décision de ne pas revenir à temps plein », a déclaré Johnson. « J’ai eu cette opportunité incroyable avec INDYCAR, mais je suis toujours ouvert aux circuits qui sont importants pour moi, aux courses qui sont importantes pour moi et je le fais avec les gens et les équipes qui sont importants pour moi.

« Donc, si quelque chose se développe avec Chip et qu’il s’agit d’un mélange de circuits routiers et de rues et de quelques ovales, je suis ouvert à cela. Je suis ouvert au ‘Double’ ou au ‘500’ seul. Vous savez, j’ai vraiment une feuille de papier propre devant moi en ce moment et je suis impatient de voir quelles opportunités significatives se développent et ont un sens. »