Accueil Formule 1 Il a vraiment ce qu’il faut pour être ici – Magnussen soutient...

Il a vraiment ce qu’il faut pour être ici – Magnussen soutient Schumacher.

154
0

Kevin Magnussen a soutenu son coéquipier Mick Schumacher de l’écurie Haas. Au-delà de la grille que l’Allemand a fait plus que prouver ses qualifications pour piloter en Formule 1.

Magnussen – qui a marqué les 12 points de Haas cette saison – a parlé de ses premières impressions de travail avec Schumacher dans le dernier épisode de Beyond The Gridet a exhorté les gens à faire abstraction du célèbre nom de famille de son coéquipier. Schumacher n’a pas encore marqué de points en . Cette saison, il a terminé 11e à Bahreïn et 13e en Australie, après avoir été exclu du GP d’Arabie saoudite en raison d’une lourde chute lors des qualifications.

BEYOND THE GRID : Kevin Magnussen parle de la « misère » qu’il a ressentie avant de quitter la F1 – et de son retour triomphal.

« Il est évidemment très talentueux – il a gagné en F3, il a gagné en F2 avant la F1, donc je pense qu’il mérite d’être ici », a déclaré Magnussen à propos de Schumacher. « C’est un peu difficile parce qu’il a ce nom de famille. Son père est le plus grand pilote de Formule 1 de tous les temps, et certaines personnes peuvent penser qu’il est ici juste parce qu’il est un Schumacher – mais il doit vraiment faire ce qu’il faut pour être ici.

Lire aussi:  LES FAITS MARQUANTS : Regardez l'action d'un Grand Prix d'Australie 2022 palpitant.

« Il a fait ce qu’il fallait [to be in F1]. Peut-être plus : certains pilotes sont arrivés ici et n’ont pas gagné en F3, comme moi. J’ai fini deuxième en F3 et beaucoup d’autres pilotes en F1 n’ont pas tout gagné avant. »

Le Danois de 29 ans a fait un retour fracassant cette saison, alors que Haas remplaçait Nikita Mazepin. Il n’était là que depuis le test officiel de pré-saison à Bahreïn, mais il a effectué ce que le directeur de l’équipe, Guenther Steiner, a qualifié de « retour de Viking » lors de sa première course avec les machines de 2022.

Il ne travaille avec Schumacher que depuis un peu plus d’un mois, mais Magnussen a parlé très favorablement de la première impression faite par le jeune homme de 23 ans.

LIRE LA SUITE : Comment fonctionne le Sprint F1 ? Le format expliqué avant Imola

Lire aussi:  EN NOMBRE : Les statistiques stupéfiantes derrière le développement de la toute nouvelle voiture 2022.

« C’est un gars super sympa, très terre à terre, très poli. Il est bon avec tout le monde, tout le monde l’apprécie », poursuit Magnussen. « Immédiatement, il a été très ouvert, il est très désireux d’apprendre, il pose des questions. Ce n’est pas toujours le cas entre les pilotes ; parfois, ils sont trop fiers ou autre, alors ils ne veulent pas travailler ensemble.

« Peut-être que certains pilotes ont peur de montrer leurs faiblesses ou autre, mais Mick ne s’en soucie pas vraiment – il veut juste apprendre. J’ai l’impression que lors des débriefings, son feedback est bon, et il ne cherche pas d’excuses, il est très honnête avec l’équipe s’il y a quelque chose qui était son erreur, il est ouvert à ce sujet. Il n’essaie pas de trouver des excuses, donc je pense que son attitude est très bonne. »

Ecoutez l’épisode de Au-delà du réseau avec Kevin Magnussen dans le lecteur ci-dessus – ou écoutez via votre fournisseur de podcasts préféré.

Article précédentArrow McLaren SP dévoile des livrées UNDEFEATED Indy 500
Article suivantComment une légende du MotoGP se prépare à un retour inattendu à Goodwood.