Accueil Rally WRC Hyundai abandonne la procédure d’appel concernant les pénalités infligées à Neuville pour...

Hyundai abandonne la procédure d’appel concernant les pénalités infligées à Neuville pour le WRC Croatie.

319
0

L’équipe a déposé un avis d’intention d’appel auprès de la FIA samedi dernier après que Neuville et Wydaeghe se soient vus infliger une pénalité d’une minute, une amende de 1 900 € et une injonction de service public de deux jours pour excès de vitesse sur une section de route après la quatrième étape.

Neuville a été contrôlé à 156 km/h sur un tronçon de 11 km limité à 80 km/h après la 4ème étape.

Le Belge tentait de rattraper le temps perdu à cause d’une panne d’alternateur qui allait se reproduire, obligeant le duo à pousser l’i20 N en panne sur 800 mètres, où ils se sont présentés avec quatre minutes de retard, ce qui leur a valu une pénalité de 40 secondes.

Lire aussi:  Loeb assure son retour au Safari Rallye WRC avec M-Sport

avait envisagé de faire appel des sanctions qui faisaient passer son pilote de la deuxième à la quatrième place au classement général avant le samedi.

L’équipe n’a pas contesté l’excès de vitesse mais a estimé que la pénalité d’une minute était sévère en plus de la pénalité de 40s pour un enregistrement tardif après avoir mis la voiture en service.

A l’approche de la date limite de mardi pour faire appel, Hyundai a décidé de ne pas poursuivre l’affaire, mais demande à la FIA de revoir le système de pénalités pour les cas de cette nature.

« En tant qu’équipe, nous avons décidé de ne pas faire appel », a déclaré Julien Moncet, directeur adjoint de l’équipe Hyundai, à Autosport.

Lire aussi:  WRC Finlande : Neuville mène Hyundai 1-2 en lever de rideau

« Nous ne contestons pas l’erreur mais nous trouvons que la pénalité en temps est sévère d’un point de vue sportif.

« Nous aimerions travailler avec la FIA et les autres constructeurs pour réfléchir à un autre système de pénalités dans de tels cas à l’avenir. »

Neuville a été pris en excès de vitesse sur une section routière la saison dernière au Rallye d’Estonie, ce qui lui a valu une amende de 2 500 € et une interdiction d’épreuve avec sursis après avoir été chronométré à une vitesse de 190 km/h dans une section routière à 90 km/h.

Malgré les sanctions du week-end dernier, Neuville s’est repris pour terminer troisième en Croatie derrière le futur vainqueur Kalle Rovanpera et Ott Tanak de Hyundai.

Article précédentWolff : L’idée de quitter la F1 ne m’a pas traversé l’esprit.
Article suivantAleix Espargaro espère qu’Aprilia perdra ses concessions MotoGP à Jerez.