Accueil Indycar Harvey passe aux choses sérieuses dès les premiers jours chez RLL

Harvey passe aux choses sérieuses dès les premiers jours chez RLL

292
0

Jack Harvey n’était pas dans la pièce lorsque Graham Rahal, son nouveau coéquipier de l’équipe NTT INDYCAR SERIES, lui a récemment fait des éloges. Mais dans ce sport à grande vitesse, les mots vont souvent aussi vite que les voitures de course.

En particulier, Rahal a déclaré qu’il appréciait qu’Harvey vive à Indianapolis pour aider régulièrement l’équipe locale Rahal Letterman Lanigan Racing et pour être présent afin d’offrir aux membres de l’équipe de nouvelles idées, y compris certaines utilisées par Andretti Autosport, auxquelles Harvey avait accès lorsqu’il pilotait pour Meyer Shank Racing.

« Cela nous donne accès à lui et vice versa à tout moment, (et) je pense que cela va vraiment aider à faire avancer le programme », a déclaré Rahal. « Je suis enthousiasmé par cela ».

Rahal a également déclaré que Harvey « est beaucoup plus intéressé » et « a beaucoup plus de questions » que certains de ses anciens coéquipiers sur tous les aspects de l’organisation, y compris le côté personnel des membres de l’équipe, et cela aide à former un lien plus étroit.

Harvey a déclaré que les observations de Rahal sur son style de travail sont justes et ne sont pas le fruit du hasard.

« C’est vraiment gentil à Graham de dire ça parce que c’est exactement la raison pour laquelle, pendant l’intersaison, je reste à Indy », a déclaré Harvey, pilote de la Honda Hy-Vee n°45. « Je construis ma vie à Indianapolis parce que je veux faire partie d’une équipe. C’est ce que j’ai dit à (Rahal) quand j’ai rejoint l’équipe, que je n’allais pas simplement arriver et repartir comme un cygne ou quelque chose comme ça. Je veux aider l’équipe et l’élever. »

Dans tout INDYCAR, il y a beaucoup de nouvelles dynamiques en jeu pour la saison 2022, qui commence le 27 février avec le Firestone Grand Prix of St. Petersburg presented by RP Funding (couverture en direct à midi ET sur NBC, Telemundo et INDYCAR Radio Network). L’arrivée de Harvey au sein de l’équipe détenue par Bobby Rahal, David Letterman et Mike Lanigan n’est peut-être pas négligée par certains, mais elle est intrigante à bien des égards.

Lire aussi:  Shell et Pennzoil s'appuient sur une longue relation avec INDYCAR et IMS

Tout d’abord, Harvey avait manifestement tellement confiance en RLL qu’il était prêt à Meyer Shank Racing, qui a lancé sa carrière INDYCAR avec une participation aux 500 miles d’Indianapolis 2017 présentés par Gainbridge. Harvey avait un lien formidable avec les propriétaires de l’équipe Michael Shank et Jim Meyer, et il semblait avoir une sécurité sans précédent avec une équipe qui, comme RLL, est en pleine croissance et prête à faire un grand pas cette saison en tant qu’équipe à deux voitures maintenant avec Helio Castroneves et Simon Pagenaud. MSR sait aussi maintenant ce qu’il faut faire pour gagner les « 500 ».

Les deux équipes sont en train de finaliser leurs nouveaux ateliers, et celui de RLL sera situé à moins de 16 km de la maison de Harvey dans le centre de l’Indiana où il a vécu ces dernières années. Chez RLL, Harvey a rejoint une équipe de pilotes intrigante dirigée par Rahal, qui s’est avéré être l’un des meilleurs pilotes de course du paddock. Harvey est très apprécié pour ses qualifications et les deux hommes espèrent apprendre l’un de l’autre. Leur autre coéquipier est Christian Lundgaard, un pilote danois très apprécié qui a remporté deux courses en Formule 2 de la FIA.

« J’ai toujours pensé que Graham gère très bien ses pneus en course – ils semblent toujours avoir une très bonne dégradation », a déclaré Harvey. « Il semble que la stratégie (de RLL) soit toujours très bonne.

« (Dans les épreuves) où nous avons eu des difficultés l’année dernière, il semble que (RLL) ait été très bon, et nous avons vu à quel point Christian est rapide pour la seule fois où il a pu courir en Amérique du Nord. »

Lundgaard s’est qualifié quatrième et a terminé 12ème lors de sa première course NTT INDYCAR SERIES l’année dernière dans le Grand Prix Big Machine Spiked Coolers sur le circuit routier d’Indianapolis Motor Speedway.

Lire aussi:  Juncos Hollinger ramène l'INDYCAR en Argentine en novembre.

« Je pense qu’entre nous tous, nous allons nous pousser très fort », a déclaré Harvey. « Je pense que ce qui est bien pour nous en ce moment, c’est que nous semblons tous nous entendre naturellement très bien. Nous comprenons ce que c’est que d’être dans une équipe, et nous voulons travailler ensemble pour élever l’équipe et ensuite inévitablement nous pousser les uns les autres, ce qui nous rend meilleurs, ce qui pousse l’équipe, l’élève, et nous voulons juste mettre en place de bons blocs de construction pour réussir toute la saison. »

Harvey entre dans la saison avec 49 départs INDYCAR en carrière, mais aucune victoire en course, et il est poussé comme peu d’autres à atteindre enfin le chemin de la victoire. Rahal le sait depuis leur brève bagarre lors d’une des courses de l’année dernière au Texas Motor Speedway, et c’était un sujet du dîner qu’ils ont partagé après que Harvey ait signé avec l’équipe. Un autre sujet était l’engagement de Harvey envers l’équipe.

Harvey a dit de Rahal : « Il m’avait dit ce qu’il attendait d’un coéquipier et comment les choses s’étaient passées (dans le passé), et je lui ai simplement dit … Je pense que vous allez être assez heureux et surpris par mon engagement, mon dévouement et les efforts que je veux mettre dans l’équipe pour réussir, et je veux le faire avec vous.

« À la fin de la journée, moi, Christian et Graham, nous sommes tous d’accord pour dire que nous voulons voir l’équipe un, deux, trois sur le podium, mais ensuite vous imaginez que nous ne sommes pas d’accord sur l’ordre dans lequel nous sommes sur le podium, ce qui est complètement naturel et normal. »