Accueil Formule 1 Hamilton : Un mauvais réglage a rendu la voiture « impossible à conduire »...

Hamilton : Un mauvais réglage a rendu la voiture « impossible à conduire » lors de la sortie du Q1 à Jeddah.

416
0

Le septuple champion du monde a dû faire face à un week-end difficile alors que a dû travailler dur pour tenter de surmonter les problèmes de marsouin qui freinent l’équipe.

Mais avec l’équipe qui n’a toujours pas maîtrisé les problèmes de son challenger 2022, Hamilton a lutté pour le rythme lors des qualifications, car il n’a pas réussi à sortir du segment Q1 pour la première fois depuis le Grand Prix du Brésil 2017.

Malgré un effort tardif, le poleman de Jeddah 2021 a été devancé dans les dernières secondes de la séance par Lance Stroll d’Aston Martin pour la dernière place en Q2. Hamilton devrait s’aligner en 16e position sur la grille.

Alors qu’Hamilton n’a pas réussi à sortir de la Q1, son coéquipier George Russell a eu plus de succès en réalisant un tour qui lui a permis d’accéder à la deuxième séance.

Lire aussi:  TECH TUESDAY : Les solutions très différentes de Red Bull, Ferrari et Mercedes à l'un des principaux domaines de performance de la F1

S’exprimant à la télévision après la séance de Q1, Hamilton s’est plaint d’un manque d’équilibre dû aux choix de réglages de l’équipe.

« J’ai eu du mal avec l’équilibre de la voiture. Et pas là où je veux être », a-t-il dit.

« C’est quelque chose dans les réglages. C’était bien en FP3 et nous avons essayé de progresser dans la même direction.

« Peut-être que nous sommes allés trop loin et ensuite la voiture était impossible à conduire. C’est tellement nerveux. »

Avec Hamilton qui s’est éloigné des principaux prétendants au cours du week-end, et le champ qui semble ultra-compétitif, il n’était pas confiant de mettre une forte charge dans la course.

Lire aussi:  Hamilton vise un "podium potentiel" après avoir obtenu un départ en troisième ligne en Australie.

Les règles du parc ferme de la signifient que les pilotes ne peuvent pas changer les réglages de leur voiture entre les qualifications et la course sans être obligés de partir de la pitlane.

« J’ai la même voiture que celle que j’avais en qualifications, donc je ne m’attends pas à avancer autant », a-t-il dit. « Mais je vais tout donner ».

Mercedes a eu du mal à débloquer les performances qu’elle pense que la voiture W13 possède et n’a pas encore trouvé le moyen de se débarrasser des problèmes de marsouin sans compromettre le rythme de sa voiture.

Article précédentFP3 : Leclerc devance Verstappen de 0.033s lors de la dernière séance d’essais à Jeddah.
Article suivantJulia Steinbrenner rejoint l’actionnariat de Steinbrenner Racing