Accueil Formule 1 Hamilton : Les espoirs de titre de Mercedes en 2021 sont freinés...

Hamilton : Les espoirs de titre de Mercedes en 2021 sont freinés par le respect du plafond des coûts de la F1.

38
0

Après plusieurs retards, la FIA doit annoncer lundi ses conclusions sur les audits des dépenses des équipes de l’année dernière.

Les équipes dont les dépenses étaient inférieures à la limite de 145 millions de dollars recevront un certificat de conformité, tandis que celles qui ont trop dépensé seront probablement entendues pour d’éventuelles sanctions.

Le fait que deux équipes aient été trouvées trop dépensières a suscité une grande intrigue, les spéculations du paddock indiquant qu’il s’agissait de Red Bull et Aston Martin. Les deux équipes insistent cependant sur le fait qu’elles n’ont rien fait de mal.

Mais pour Hamilton, qui a perdu la course au titre l’année dernière face à Max Verstappen de Red Bull, la situation est si critique qu’il sait l’influence que les dépenses ont eue dans leur bataille sur la piste.

Il cite le fait qu’alors que avait les mains liées et ne pouvait pas apporter les améliorations majeures qu’elle souhaitait au cours de la seconde moitié de la campagne, son rival Red Bull n’a cessé d’ajouter de nouveaux éléments.

A la question de savoir si cela serait dommageable pour la F1 s’il s’avère que les équipes ont dépassé la limite, Hamilton a répondu : « Bien sûr, parce que cela remettrait en question nos valeurs, l’intégrité du sport.

« Je me souviens que l’année dernière, en tant que pilote, vous demandez toujours des mises à jour. Je me souviens qu’à Silverstone, nous avons eu notre dernière mise à jour, et elle valait presque trois dixièmes. Je suis presque certain qu’elle a coûté moins d’un million… mais peut-être qu’avec le temps, elle coûterait plus cher en termes de construction.

Lire aussi:  L'intérieur de l'usine de Faenza où la vision pragmatique de la F1 d'AlphaTauri est réalisée.

« Je me souviens qu’après cela, j’ai eu besoin de plus de mises à jour, mais ensuite j’ai vu les camions de ces types [Red Bull]et des mises à jour qui continuaient à arriver sur l’autre voiture. Je me disais ‘bon sang, ça va être difficile de les battre au championnat s’ils continuent à apporter des mises à jour’. »

Il a ajouté : « C’est tellement essentiel pour la course au développement. Si nous avions eu un autre demi-million à dépenser, nous aurions été dans une position différente à certaines des courses suivantes si nous avions apporté un autre étage, ce que nous aurions pu facilement faire.

« Mais ce n’est pas le but du jeu et je suis reconnaissant à notre équipe d’être très stricte et de respecter les règles. [to the rules]. La façon dont nous travaillons, ils ont fait un travail incroyable. Il faut le prendre au sérieux. »

Hamilton espère que lorsque la FIA annoncera ses conclusions sur le plafonnement des coûts en 2021, elle le fera avec une explication appropriée et une ouverture totale afin que les concurrents et les fans puissent comprendre exactement ce qui s’est passé.

« Je pense que c’est impératif », a-t-il déclaré. « Nous devons continuer à faire preuve de transparence pour les fans, pour l’intégrité du sport.

« Je n’en sais pas assez, il y a beaucoup de conversations en arrière-plan mais personne ne sait vraiment. Il y a différents chiffres et différentes choses qui sont dites.

« Je m’attendais à ce que les résultats soient déjà connus et j’aime à penser que si les choses ont été retardées, c’est parce qu’elles sont prises très au sérieux et j’ai confiance en Mohammad. [Ben Sulayem] prend la chose au sérieux et fera ce qui est bon pour le sport.

Lire aussi:  Mercedes : Petit coût de poids pour les capteurs F1 ajoutés par Hamilton au GP d'Australie

« Je pense que ce serait mauvais pour le sport si des mesures n’étaient pas prises s’il y avait une infraction. Mais je ne sais pas s’il y en a une, alors j’attendrai tout comme vous. »

Alors que Red Bull a été le centre d’intérêt principal sur une violation potentielle des règles, l’équipe a insisté sur le fait qu’elle n’a rien fait de mal et que sa soumission 2021 était en dessous de la limite.

Des initiés ont même suggéré que l’équipe était plusieurs millions de dollars en dessous du plafond de 145 millions de dollars car elle voulait se donner une certaine marge de manœuvre pour éviter de le dépasser.

Max Verstappen, qui pourrait décrocher son deuxième titre mondial au Japon ce week-end, a déclaré qu’il ignorait les spéculations du paddock sur le sujet, d’autant qu’il était convaincu que Red Bull était dans son bon droit.

« D’abord ils [the FIA] doivent décider que quelque chose ne va pas », a-t-il déclaré. « Et pour autant que je sache, et aussi sur la base de ce que j’entends de l’équipe, nous n’avons rien fait de mal.

« Donc, pour être honnête, je ne suis pas vraiment occupé avec tout ce genre de choses. C’est à la FIA et aux équipes de décider et je dois juste me concentrer sur le pilotage. Je n’ai pas grand-chose de plus à dire à ce sujet, je suppose que nous le saurons lundi. »

Reportage supplémentaire de Ronald Vording

Article précédentOfficiel : Joan Mir fera son retour en MotoGP à Phillip Island.
Article suivantBillets en vente pour le Grand Prix de F1 de Monaco 2023