Accueil Formule 1 Ferrari : Trop tôt pour les commandes d’équipe Leclerc/Sainz F1

Ferrari : Trop tôt pour les commandes d’équipe Leclerc/Sainz F1

116
0

L’équipe italienne a été l’équipe à battre jusqu’à présent cette saison, avec Leclerc émergeant comme leader du championnat – remportant deux des trois premières courses.

Après le DNF de Sainz en Australie le week-end dernier, Leclerc a 38 points d’avance sur son coéquipier et est clairement dans la meilleure position pour aller chercher le titre.

Mais malgré l’avantage évident que pourrait obtenir en jetant tout son poids derrière un seul pilote, le directeur de l’équipe Mattia Binotto est clair sur le fait que les deux pilotes restent clairs pour aller chercher des victoires en ce moment.

« Il n’y a que trois courses qui ont été faites maintenant », a-t-il expliqué.

« Il reste encore 20 courses, avec un peu de chance 19 ou 20. Donc le championnat est encore très long.

« Nos pilotes sont libres de se battre, et je suis vraiment impatient et j’apprécie qu’ils se battent pour une bonne place, et la première place, si possible. »

Lire aussi:  C'est excitant" - Les pilotes donnent leur verdict sur les 6 premiers mois du règlement 2022.

La -75 de Ferrari ne semble pas avoir de faiblesses, se montrant rapide dans toutes les conditions et sur tous les types de circuits, avec en plus une meilleure fiabilité que son principal rival Red Bull.

Leclerc lui-même a déclaré que la voiture 2022 de l’équipe était un plaisir à conduire, et qu’elle lui permettait d’en tirer le maximum.

« C’est une voiture très forte, c’est sûr », a-t-il dit.

« Je pense que jusqu’à présent, elle convient bien à mon pilotage. J’ai compris la voiture très tôt dans la saison et je pense que cela m’aide pour l’instant.

« Ça a été une bonne surprise. Mais oui, nous devons continuer à pousser évidemment. Pour l’instant, ça se passe extrêmement bien. »

Lire aussi:  Ricciardo est testé positif au COVID-19 et manquera la dernière journée d'essais de la F1.

Mais avec Ferrari qui se dirige vers sa course nationale au Grand Prix d’Émilie-Romagne, Leclerc est conscient que l’équipe ne peut pas se laisser distraire de son besoin de continuer à donner le meilleur d’elle-même.

« Il y a beaucoup de choses qui vont être assez folles à Imola pour nous », a-t-il déclaré.

« Évidemment, à part cela, ce sera aussi un week-end de course où nous aurons une course de sprint. Je ne sais pas si c’est la bonne piste pour le faire ou pas. Je pense que nous aurons la réponse après le week-end.

« Je suis à peu près sûr qu’il y a beaucoup d’excitation, mais nous devons aussi nous assurer, en tant qu’équipe, que nous n’essayons pas d’en faire trop, car il y aura beaucoup d’attentes, comme toujours. Nous devons rester calmes. »

Article précédentComment a commencé l’odyssée historique de Brabham en F1 ?
Article suivantAlpine met en garde contre les concessions de Porsche et Audi en F1