Accueil Formule 1 FAITS ET STATISTIQUES : Un premier grand chelem, et le premier doublé...

FAITS ET STATISTIQUES : Un premier grand chelem, et le premier doublé de Red Bull à Imola.

144
0

Le Grand Prix d’Émilie-Romagne de dimanche a donné une toute nouvelle tournure à la saison 2022, après que tout ait mal tourné pour sur le sol de l’équipe – tout un revirement par rapport à leur joie en Australie. Le retournement de situation avec Red Bull a donné lieu à des chiffres fascinants, tout comme les résultats plus bas sur la grille…

– Aujourd’hui, ce n’est que la 2e fois que Red Bull réalise un doublé depuis l’avènement de l’hybride (l’autre fois, c’était en Malaisie en 2016, lorsque Daniel Ricciardo avait mené Verstappen à la maison).

Lire aussi:  F2 : Lawson remporte le Sprint du Paul Ricard avec style

– Verstappen a gagné chaque fois qu’il a vu le drapeau à damier cette année (deux Grands Prix et un Sprint .

REPORTAGE : Verstappen mène Red Bull à la victoire et Ferrari à la défaite lors de la course d’Imola.

– Verstappen a remporté la pole, la victoire, le meilleur tour et a mené tous les tours – le premier grand chelem de l’histoire de la F1 où un pilote a pris la première place sur la grille deux fois le même week-end.

– Aujourd’hui, c’est aussi la première fois dans l’histoire de la F1 qu’il y a eu des grands chelems consécutifs pour des constructeurs/pilotes différents (Leclerc, bien sûr, a gagné la dernière fois pour Ferrari en Australie depuis la pole, en prenant le meilleur tour et en menant tous les tours).

Lire aussi:  GP F1 Monaco : Leclerc s'empare de la pôle à son domicile alors que P P P l'accident en fin d'après-temps

– Red Bull n’avait jamais marqué avec les deux voitures à Imola.


George Russell – le joueur le plus régulier de 2022 à ce jour.

– Lando Norris n’avait jamais terminé sur le podium lors de courses consécutives sur le même circuit. Il était troisième pour McLaren aujourd’hui, comme à Imola l’année dernière.

– En fait, Norris est monté sur le podium lors des trois dernières courses organisées en Italie (il était deuxième à Monza l’année dernière).

– George Russell de Mercedes (P4) est le seul pilote à avoir terminé dans le top 5 à chaque course en 2022.

– P5 pour Valtteri Bottas est le meilleur résultat pour Alfa Romeo depuis Brésil 2019 (Kimi Raikkonen P4, Antonio Giovinazzi P5).

WATCH : Regardez le début de course glissant du Grand Prix d’Émilie-Romagne où Sainz et Ricciardo s’emmêlent.

– Leclerc a terminé dans le top 6 lors de ses trois départs à Imola, mais Ferrari n’est pas monté sur le podium ici depuis 2006.

– Bien qu’il ait terminé P6, Leclerc a toujours plus d’une victoire et le meilleur tour (plus de 26 points) d’avance sur Verstappen après cette course en terminant P6.

– Avec Yuki Tsunoda P7 et Pierre Gasly P12, AlphaTauri a obtenu ici exactement le même résultat qu’en 2021, mais avec leurs pilotes dans l’autre sens.


1393363456
Sebastian Vettel est parfois sorti de la piste, mais lui et Aston Martin sont enfin sur le tableau d’affichage.

– Avec Sebastian Vettel P8 et Lance Stroll P10, Aston Martin a marqué des points pour la première fois en 2022.

– Après les quatre premières courses, les 10 équipes ont toutes marqué des points, ce qui n’était plus arrivé depuis la saison 2018.

– Kevin Magnussen, P9 pour Haas, a marqué dans trois des quatre premiers Grands Prix cette année, après que l’équipe ait été sans point dans les 28 courses précédentes.

– Carlos Sainz n’a bouclé qu’un seul tour lors des deux derniers Grands Prix – après une série de 31 courses terminées avant cela.

LIRE PLUS : J’ai payé pour l’erreur de Ricciardo « , dit Sainz, après avoir terminé sa deuxième course consécutive dans un piège de gravier.

– En P13, Lewis Hamilton de Mercedes a terminé un tour derrière Max Verstappen pour la première fois depuis le Mexique 2017.

– La dernière fois qu’Hamilton a terminé aussi bas dans une course, c’était en 18e position en Azerbaïdjan l’année dernière, mais c’était après avoir remonté la route d’évasion lors du dernier restart à deux tours de la fin, alors qu’il était en tête.

– Esteban Ocon (Alpine) a terminé P14, mettant fin à une série de sept victoires consécutives pour le Français.

Article précédentVerstappen élu Sportif mondial Laureus de l’année
Article suivantJ’étais trop gourmand  » – Leclerc regrette l’erreur qui lui a coûté le podium en Émilie-Romagne pour couronner une journée difficile pour Ferrari.