Accueil Rally WRC Evans explique la folle fin d’étape du Rallye de Suède.

Evans explique la folle fin d’étape du Rallye de Suède.

330
0

Le Gallois tentait de se rapprocher de son coéquipier et leader du rallye Kalle Rovanpera lorsqu’il a glissé dans un banc de neige dans le dernier virage de la spéciale de 11,17 km.

Le banc de neige a aspiré la Yaris GR d’Evans, obligeant le Gallois à appuyer sur l’accélérateur pour franchir le monticule de neige et franchir la ligne de temps.

Evans a eu la chance d’atteindre l’arrivée en ne perdant que 2,6s sur son rival Rovanpera, ce qui lui laisse 8,3s de retard avant les étapes finales de dimanche.

« Je veux dire que le banc de neige a été mis là pour créer l’étape, il était vraiment mou, » a déclaré Evans à Autosport.

« Nous sommes arrivés un peu chauds et nous étions plus ou moins sur la ligne d’arrivée quand nous avons touché le banc.

« Je pense que nous savions, après avoir passé le tableau, que nous avions terminé à ce moment-là », a-t-il ajouté, lorsqu’on lui a demandé s’il avait peur de ne pas franchir la ligne d’arrivée.

Lire aussi:  WRC Rallye de l'Acropole : Neuville hérite de la tête alors que le drame secoue le tableau de classement

Evans s’était rapproché à 1,2s du leader Rovanpera plus tôt dans la journée après avoir remporté la première étape de l’après-midi, avant que son jeune coéquipier ne riposte en remportant les deux dernières épreuves de la journée.

En ce qui concerne la journée de dimanche, il reste confiant quant à la possibilité de disputer la victoire à son coéquipier.

« Nous allons continuer à travailler et voir ce que nous pouvons faire, évidemment Kalle a été très fort cet après-midi, mais l’écart n’est pas encore inaccessible », a-t-il déclaré.

Rovanpera et Evans ont commencé la journée derrière le leader Thierry Neuville et devant son coéquipier Esapekka Lappi, dans une lutte à quatre pour la victoire, couverte par 8.8s.

Lire aussi:  Les pilotes du WRC se préparent à des températures " fondantes " en Sardaigne

Rovanpera a pris la tête du rallye après la première étape de la journée, avant de marquer l’événement d’une pierre blanche en remportant les deux étapes de nuit.

Le Finlandais a reconnu qu’il avait apprécié la lutte serrée entre ses rivaux.

« C’était une journée agréable et une lutte vraiment sympa », a déclaré Rovanpera à Autosport. « Nous avons perdu un peu de temps au début de la boucle mais nous l’avons regagné sur les deux dernières étapes.

« C’est toujours agréable d’être dans une lutte serrée car vous devez vous pousser davantage et vous pouvez profiter. J’ai juste besoin de pousser et d’essayer de rester en tête. »

Le Rallye de Suède se terminera dimanche avec des équipages prêts à s’attaquer à quatre autres étapes.

Article précédentCe que l’on ressent au volant de la nouvelle génération de voitures de Formule 1.
Article suivant2e jour des qualifications pour les forces armées de Crown Royal