Accueil Formule 1 Essai de F1 2022 à Barcelone : Russell domine la dernière matinée...

Essai de F1 2022 à Barcelone : Russell domine la dernière matinée sous drapeau rouge

507
0

Russell s’est battu avec Max Verstappen pour le droit de se vanter lors de la session matinale, mais le pilote Mercedes l’a emporté avec son 1m19.233s sur un jeu de pneus C5 – le meilleur temps des essais de Barcelone jusqu’à présent.

Encourageant pour Russell, il a fait le plus grand nombre de tours lors de la session matinale, faisant 66 fois le tour du Circuit de Barcelona-Catalunya.

Mais dans la dernière heure de la séance, les courses ont été interrompues par un drapeau rouge pour Sebastian Vettel, dont l’Aston Martin semblait souffrir d’une défaillance de l’unité de puissance.

Fernando Alonso avait imposé son rythme en début de séance mais, dès la première heure de course, son Alpine a commencé à produire une quantité importante de fumées – et le pilote espagnol s’est arrêté sur la piste extérieure après le virage 13 pour produire la première période de drapeau rouge.

Alpine a confirmé au cours de la séance du matin que le problème d’Alonso était d’origine hydraulique et que l’équipe mettait fin à toutes les courses de la journée.

Après la reprise des courses, Max Verstappen a éclipsé le temps d’Alonso pour s’asseoir en haut des tableaux de chronométrage, et a continué à élever la barre sur son jeu de pneus C3.

Lire aussi:  Rossi, PDG d'Alpine F1, est "fier" de la signature de Szafnauer

Russell a ensuite commencé à s’approcher du temps de Verstappen, revenant à un dixième du pilote Red Bull, qui a répondu en réalisant un temps de 1m19.765s.

Mais Russell a répliqué, affichant un temps de 1m19.608s pour être le plus rapide avec les pneus C4, qui a résisté à une autre réponse de Verstappen – maniant les pneus C3.

Pierre Gasly a ensuite déclenché le deuxième drapeau rouge de la journée, après avoir été victime d’un accident au virage 5. L’équipe de dépannage a dû sortir son AlphaTauri des graviers.

La séance a repris à une heure de l’arrivée, mais trois minutes plus tard, Guanyu Zhou est parti en tête-à-queue dans les graviers au virage 10 et a dû s’arrêter une nouvelle fois pour dégager son Alfa Romeo.

Le pilote novice a produit un autre drapeau rouge une demi-heure plus tard, s’arrêtant sur la ligne droite de départ et d’arrivée. Russell a réalisé son meilleur tour entre les deux arrêts de Zhou, donnant à l’ex-pilote de Williams le contrôle de la séance.

Lire aussi:  Le GP australien autonome est "trop dur" pour les équipes de F1 - Russell

Verstappen est à une demi-seconde du meilleur tour de Russell et est deuxième au classement général, devant Vettel, qui avait devancé Charles Leclerc pour la troisième place avant le deuxième arrêt de Zhou.

Leclerc a ramené son meilleur temps à 0.007s de Vettel mais n’a pas pu reprendre la troisième place au quadruple champion du monde.

Nicholas Latifi a obtenu le cinquième meilleur temps, bien qu’il n’ait fait que cinq tours. Williams a divisé sa course dans la matinée, en confiant les deux premières heures à Alex Albon et les deux secondes à Latifi, leur permettant ainsi de courir sur le sec avant la course sur le mouillé prévue dans l’après-midi pour tester les pneus humides et intermédiaires de Pirelli.

Lando Norris a réalisé le sixième temps, devant Alonso, qui s’est arrêté tôt, tandis que Zhou, qui a bouclé 41 tours, est huitième au classement général.

Gasly, qui n’a pas été en mesure de se rétablir après son accident, a réalisé le neuvième temps, tandis qu’Albon a réalisé le dixième temps devant Nikita Mazepin, qui n’a fait que neuf tours.

Article précédentCOMME CELA S’EST PASSÉ : Troisième jour des essais sur piste de pré-saison à Barcelone
Article suivantLe médecin Trammell remporte le prix Schwitzer pour la sécurité de l’INDYCAR