Accueil Indycar Dixon est le plus rapide, Power chute à la dernière chance dans...

Dixon est le plus rapide, Power chute à la dernière chance dans le drame des qualifications

186
0

Par les chiffres : Résultats des qualifications du samedi

L’équipe Chip Ganassi Racing s’est montrée très active samedi lors des qualifications Crown Royal Armed Forces pour la 105e édition de l’Indianapolis 500 présentée par Gainbridge. Scott Dixon a mené les quatre voitures de l’équipe au Firestone Fast Nine Shootout en réalisant le meilleur tour de qualification lors de la première tentative de la journée.

Il y a également eu du drame à l’autre bout du peloton, puisque le vainqueur de l’Indy 500 2018, Will Power, a été relégué aux qualifications de la dernière chance dimanche après que ses deux courses aient été trop lentes pour faire partie du top 30.

Le sextuple champion en titre du NTT INDYCAR SERIES, Dixon, était le premier pilote en piste lorsque les qualifications ont commencé à midi (ET) après que son équipe ait obtenu la première place dans le tirage au sort des qualifications vendredi soir, et il a livré les meilleures conditions de piste et d’air de la session de cinq heures et 50 minutes. Dixon a atteint une vitesse moyenne de 231,828 mph sur quatre tours au volant de la Honda PNC Bank Grow Up Great n°9, et son numéro de voiture est resté au sommet du pylône de marquage emblématique pour le reste de la journée, malgré 58 tentatives pour le renverser.

« On oublie à quel point c’est stressant », a déclaré Dixon. « C’est la première fois que je passe en premier. C’est assez intéressant. Un grand merci à tous les membres de la voiture PNC Bank Grow Up Great.

« C’était un parcours assez régulier. J’ai fait une erreur au deuxième tour, qui nous a probablement coûté un dixième ou deux de la moyenne. »

Dixon, vainqueur de l’Indianapolis 500 2008, fera la dernière tentative dans le Firestone Fast Nine Shootout, qui détermine le gagnant du NTT P1 Award pour la pole et l’ordre de départ des trois premières rangées, puisque les neuf voitures les plus rapides d’aujourd’hui partent en ordre inverse dans le format one-shot. Le Shootout se déroulera de 15h à 15h45 sur l’ovale de 2,5 miles et sera retransmis en direct sur NBC et Peacock.

Lire aussi:  L'équipe Penske réalise un doublé historique INDYCAR-NASCAR

Dixon sera le favori pour décrocher sa quatrième pole Indy 500, mais la puissante équipe Ganassi aura quatre chances de prendre la première place convoitée. Les pilotes CGR Tony Kanaan (troisième, 231.639, Honda n°48 The American Legion), Alex Palou (septième, 231.145, Honda n°10 NTT DATA Chip Ganassi Racing) et Marcus Ericsson (neuvième, 231.104, Honda n°8 Huski Chocolate Chip Ganassi Racing) ont également participé au Shootout.

« Demain sera un jour différent, les conditions seront différentes », a déclaré Dixon. « Espérons que nous pourrons tous les quatre frapper juste ».

Mais la journée de Ganassi a perdu de son éclat à 15h35, lorsque Palou a chuté dans le virage 2 lors de sa deuxième tentative de qualification. Palou n’a pas retiré sa première tentative, préservant ainsi sa place dans le Shootout, mais il essayait d’améliorer sa position quand l’arrière de sa voiture s’est détaché et a fait un gros contact du côté droit avec la barrière SAFER, infligeant des dommages importants.

Palou est sorti de sa voiture sans être blessé, mais l’équipe Ganassi devra passer une longue nuit à réparer la voiture pour le Shootout de dimanche.

Les autres pilotes participant au Shootout sont Colton Herta (deuxième, 231.648, Gainbridge Honda n°26), Ed Carpenter (quatrième, 231.616, SONAX Chevrolet n°20), Rinus VeeKay (cinquième, 231.483, Bitcoin Chevrolet n°21), le triple vainqueur de l’année dernière. 21 Bitcoin Chevrolet), le triple vainqueur des « 500 » Helio Castroneves (sixième, 231.164, n° 06 AutoNation/SiriusXM Honda) et le vainqueur du Grand Prix 2014 Ryan Hunter-Reay (neuvième, 231.139, n° 28 DHL Honda).

La couverture nuageuse a éclaté peu après le premier tour du tableau de qualification original de 35 voitures, et le soleil a augmenté les températures de la piste de près de 25 degrés, diminuant la traction et l’efficacité du moteur. Cela a empêché plusieurs pilotes de tenter de se hisser parmi les neuf premiers après le premier passage dans le tableau, mais le suspense et la tension étaient au rendez-vous en fond de grille dans la dernière heure.

Lire aussi:  SiriusXM diffusera en direct les courses et les qualifications de l'INDYCAR

Power, le champion de la série 2014, sera l’un des cinq pilotes qui tenteront de prendre l’une des trois places de la dernière ligne lors des qualifications de la dernière chance, qui auront lieu de 13h15 à 14h30 et seront retransmises sur NBCSN et Peacock. Power, vainqueur de 62 poles dans sa carrière INDYCAR SERIES, n’a pas réussi à enregistrer une vitesse dans le top 30 en deux tentatives dans la Chevrolet n°12 Verizon 5G Team Penske.

Le premier passage de Power, à 13h21, a donné une moyenne de 229.052 et s’est retrouvé en dehors du top 30. Mais il a retiré sa tentative pour sauter une longue file de voitures dans la voie « normale » et faire sa deuxième tentative depuis la voie « rapide », s’assurant ainsi une nouvelle chance. Ce passage, à 17 h 33, 17 minutes avant la fin des qualifications, a donné une moyenne de 229,228 et n’était pas non plus assez rapide.

« Il faut être un scientifique pour résoudre ce problème », a déclaré Power. « Je suppose que nous devrons y aller demain. Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes aujourd’hui. Je pense que si on fait une course conservatrice demain, ça devrait aller. »

Sage Karam (Chevrolet DRR-AES INDIANA n°24), Charlie Kimball (Chevrolet Tresiba/AJ Foyt Racing n°11), Simona De Silvestro (Chevrolet Rocket Pro TPO/Paretta Autosport n°16) et RC Enerson (Chevrolet Top Gun Racing n°75) rejoindront Power pour les qualifications de la dernière chance.

Dalton Kellett a expiré le plus profondément parmi les pilotes en queue de peloton, car il a évité le Last Row Shootout et partira en 30ème position sur la Chevrolet n°4 K-Line Insulators/AJ Foyt Racing.

Une séance d’essais de 30 minutes pour les cinq participants aux qualifications de la dernière chance aura lieu de 11 h à 11 h 30 dimanche, suivie d’une séance de 30 minutes pour les participants au Firestone Fast Nine Shootout de 11 h 30 à midi. Une séance d’essais libres suivra les qualifications de la dernière chance et le Shootout, de 17 à 19 heures. Ces trois séances seront diffusées sur Peacock.