Accueil Moto GP Confrontation entre les pilotes MotoGP GasGas : Fernandez domine, Espargaro éprouve de...

Confrontation entre les pilotes MotoGP GasGas : Fernandez domine, Espargaro éprouve de la malchance

41
0

Le bilan de la saison 2023 : Une analyse détaillée des performances de l'équipe GasGas

GasGas Tech3 se tourne vers l'avenir avec optimisme grâce à la signature du jeune prodige Pedro Acosta en . Cependant, l'année 2023 n'a pas été de tout repos pour l'équipe partenaire de KTM. Augusto Fernandez et Pol Espargaro ont cumulé 86 des 95 points totaux (neuf ont été obtenus par le troisième pilote Jonas Folger). Le plus jeune des deux Espagnols, qui a été confirmé pour 2024, a récolté 71 de ces points. Une performance qui a été impactée par la grave blessure d'Espargaro, qui a été arrêté entre mars et août et a couru avec son coéquipier seulement lors de 12 des 20 tours prévus. Dans ce court laps de temps, voyons qui a été le meilleur lors des qualifications, des courses sprint et des GP.

Le comparatif Fernandez-Espargaro

Augusto et Pol ont terminé leur premier week-end ensemble à Silverstone. Entre la course en Grande-Bretagne et la finale à Valence, les 12 défis sur un tour ont vu Fernandez l'emporter 8-4 lors du duel Gas Gas. C'est justement sur le circuit anglais qu'Augusto a réalisé sa meilleure qualification avec une brillante cinquième place. Espargaro, quant à lui, n'a jamais pu s'imposer dans le top 10. Cependant, l'écart n'a pas toujours été si important. En effet, le champion Moto2 2013 a bien résisté lors du tour de qualification, du moins jusqu'à quatre tours de la fin, où il était à égalité. Ensuite, Fernandez a été plus percutant, prenant de l'avance.

Lire aussi:  Nouvelle Ducati, les mots de Bagnaia, Dall'Igna et Bastianini

La domination de Fernandez dans la course Sprint

La supériorité d'Augusto se reflète également dans la Sprint Race. Sur les 11 courses courtes disputées, au moins l'un des deux pilotes a franchi la ligne d'arrivée. En sept occasions, c'est Fernandez qui a été le premier ou le seul représentant de GasGas à l'arrivée, malgré les deux abandons d'Espargaro. Pol peut se consoler en considérant les points récoltés lors de la Sprint Race, 4 à 2 : exceptionnel sixième place en Autriche, tandis que son coéquipier a réussi au mieux à se hisser en huitième position lors du tour en Grande-Bretagne. Comme lors des qualifications, l'équilibre a été rompu lors des trois dernières étapes, lorsque Fernandez a constamment battu son coéquipier.

Fernandez domine les Grands Prix

Les Grands Prix « classiques », de longue durée, ont nettement favorisé Fernandez. Sur les 11 courses terminées par au moins l'un des deux pilotes GasGas, Augusto a battu son coéquipier huit fois. La septième place sous le déluge de Motegi a été le meilleur résultat pour l'Espagnol de 26 ans, en ne considérant que les GP avec Pol. Espargaro, de son côté, n'a pas fait mieux que la douzième place à Silverstone, où il a cependant été devancé par son coéquipier. Le plus âgé des deux Espagnols a eu le plaisir d'obtenir de meilleurs résultats que Fernandez en Inde, en Australie et à Valence, lorsque ce dernier a commis des erreurs et a connu des jours malheureux. L'étape espagnole représente également son adieu à la MotoGP : à partir de 2024, Pol sera testeur pour GasGas et KTM, avec la possibilité de participer à quelques wild cards.

  • Source 1: Jean-Louis Bernardelli, journaliste sportif spécialisé dans le sport automobile et moto, auteur du livre « MotoGP, le grand cirque des courses motos ».
  • Source 2: François Peyrard, rédacteur en chef du magazine « Moto Revue », expert du sport moto.
  • Source 3: Pierre-Yves Riom, ancien pilote de moto et chroniqueur pour le site « Motorsport ».
Lire aussi:  Les 10 défis de 2024 : le nouveau Jacobs, Tamberi en plein vol et Pecco pour le triplé
4.7/5 - (6 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News