Accueil Indycar Cinq points à retenir des essais de Sebring, Texas

Cinq points à retenir des essais de Sebring, Texas

164
0

Deux essais cette semaine ont rapproché le début de la saison du NTT INDYCAR SERIES. Les équipes se sont retrouvées sur le circuit routier du Sebring International Raceway lundi 29 mars et sur l’ovale du Texas Motor Speedway mardi 30 et mercredi 31 mars.

La saison 2021 démarre sur les chapeaux de roue avec quatre courses en trois week-ends, sur un circuit routier, un circuit de rue et un ovale, montrant la polyvalence de ces athlètes et de ces équipes.

Les courses débutent le dimanche 18 avril avec le Honda Indy Grand Prix of Alabama présenté par AmFirst sur le circuit routier de Barber Motorsports Park, suivi du Firestone Grand Prix of St. Petersburg le dimanche 25 avril dans les rues de St. Petersburg, en Floride. Ensuite, les deux premières courses ovales de l’année seront organisées sur le Texas Motor Speedway avec le Genesys 300 le samedi 1er mai et le XPEL 375 le dimanche 2 mai.

Trois pilotes ont testé lundi à Sebring, Ed Jones de Dale Coyne Racing avec Vasser Sullivan, Romain Grosjean de Dale Coyne Racing avec RWR et Max Chilton avec Carlin. Le trafic s’est considérablement accru mardi et mercredi au Texas, avec sept pilotes en piste principalement pour les essais aérodynamiques INDYCAR mardi et 17 pilotes tournant des tours mercredi.

Voici cinq points à retenir :

1. C’est peut-être l’heure de Pato. Plusieurs rapports ont indiqué que Pato O’Ward a mené le test le plus chargé de l’intersaison mercredi au Texas avec Arrow McLaren SP, et ce n’est pas la première fois qu’il est en tête des feuilles de temps dans un test menant à cette saison. Il a également mené un test de 14 voitures le 1er février au WeatherTech Raceway Laguna Seca.

O’Ward était plus d’un dixième de seconde plus rapide que son plus proche poursuivant, Alexander Rossi d’Andretti Autosport. Alors qu’O’Ward a déclaré que la plupart des meilleurs tours ont été réalisés avec l’aide d’une remorque aérodynamique, il a également déclaré que sa voiture était parmi les cinq meilleures lorsqu’elle roulait en solo.

Lire aussi:  O'Ward est prêt pour une grande saison malgré les changements chez Arrow McLaren

Il semble presque étrange qu’O’Ward ait terminé la saison dernière sans victoire malgré la vitesse qui l’a porté à la quatrième place du classement de la NTT INDYCAR SERIES. Mais il semble également impossible de croire qu’il ne se retrouvera pas seul dans la Voie de la Victoire ou sur la plus haute marche du podium au moins une fois lors des 17 courses de cette saison.

Le Mexicain est clairement prêt pour le prime time.

2. Fermez, fermez, fermez. Juste 0,375 seconde – moins que le temps qu’il vous faut pour dire, « Holy cow ! » – a séparé les 10 premiers pilotes mercredi au Texas.

La nature serrée et compétitive du terrain a été reflétée par moins de six dixièmes de seconde séparant les 17 voitures mercredi au Texas.

Si l’on combine ces marges avec les ajustements aérodynamiques que l’INDYCAR continue de peaufiner pour améliorer encore les courses au Texas, on peut commencer à saliver à l’idée d’un double programme de courses ovales les 1er et 2 mai au TMS.

3. Vitesse maximale. Max Chilton et Carlin semblent être en bonne forme pour l’ouverture de la saison à Barber, si les essais de lundi à Sebring sont une indication.

Chilton a terminé à moins d’un dixième du leader Ed Jones de Dale Coyne Racing avec Vasser Sullivan sur le circuit bosselé de Floride et a devancé le vétéran de la Romain Grosjean. C’est une plume dans le chapeau de Chilton et de Carlin, car Jones a été le deuxième plus rapide derrière O’Ward lors des essais début mars à Laguna.

L’anglais Chilton a terminé 22èmend dans le classement la saison dernière, au cours de laquelle il n’a participé qu’aux épreuves sur route et sur route et aux 500 km d’Indianapolis. Il est sur le même programme cette année, mais il ne serait pas surprenant de le voir grimper dans le classement.

Lire aussi:  Harvey revient dans le cockpit de RLL à Long Beach

4. Il s’en occupe. Une statistique des tests a prouvé que la saison est presque terminée, et ce n’est ni le temps ni la vitesse.

Les tests à Sebring et au Texas auraient pu être sponsorisés par le lapin Energizer, car les pilotes et les équipes n’ont pas arrêté de rouler, de rouler et de rouler. De gros totaux de tours ont été enregistrés en Floride et au Texas.

A Sebring, les trois pilotes ont fait au moins 110 tours en une journée. Bien sûr, les équipes INDYCAR utilisent le circuit le plus court pour les essais et non le circuit international de plus de 3 miles. Mais c’est toujours beaucoup de travail dans la chaleur et l’humidité du centre-sud de la Floride.

Les totaux de tours étaient encore plus stupéfiants au Texas. Tous les pilotes ont fait trois tours, et sept d’entre eux ont fait plus de 200 tours chacun. Will Power, de l’équipe Penske, est en tête avec 247 tours de l’ovale de 1,5 mile. Cela représente 370 miles d’essais en une journée, pour ceux qui comptent les points à la maison.

C’est beaucoup de travail fatiguant et transpirant pour une journée, sur les deux circuits. Et pourtant, certaines personnes ne considèrent toujours pas les pilotes de course comme des athlètes ? Okayyyyy …

5. Plus à venir. L’intersaison est presque terminée, avec l’ouverture de 2021 dans 17 jours à Barber Motorsports Park.

Mais il y a encore plus d’action de pré-saison à venir. Sérieusement, il ne s’agit pas d’un poisson d’avril. Restez connectés à INDYCAR.com pour obtenir des informations prochainement.

4.4/5 - (13 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentYamaha fait allusion à l’intérêt d’un rival pour le champion MotoGP Quartararo pour 2023.
Article suivantAlphaTauri révèle sa voiture de F1 2022, l’AT03.
Laura T. est une rédactrice passionnée de sport automobile. Elle a étudié le journalisme et la communication à l'université de Toulouse. Après avoir obtenu son diplôme, elle a été embauchée par Automoto-gp.com, un site d'actualité consacré à la Formule 1 et aux autres sports automobiles. Elle adore écrire des articles sur les courses automobiles et les coulisses du monde du sport automobile. Grâce à sa passion et à sa compréhension de l'industrie, elle est devenue l'une des principales rédactrices pour le site. Elle est aussi membre de l'équipe organisatrice des Grands Prix de France et a été nommée ambassadrice de l'Automobile Club de France. Depuis qu'elle a rejoint Automoto-gp.com, elle a écrit des centaines d'articles et a fourni des informations précieuses aux lecteurs du site.