Accueil Formule 1 Ce qu’en disent les équipes – Jour de course en Émilie-Romagne

Ce qu’en disent les équipes – Jour de course en Émilie-Romagne

249
0

Red Bull

Verstappen a fait un bien meilleur départ aujourd’hui, alors que Perez a également pris la ligne avec brio. Ces deux-là ont fait la course en tête, Verstappen n’a jamais été inquiété et a maximisé son week-end avec la première place du Sprint, la première place de la course et le point de bonus pour le meilleur tour. Perez a eu un après-midi plus difficile, avec Leclerc à ses trousses pendant la majeure partie de la course. Mais le Mexicain a été capable d’extraire du rythme de sa voiture quand il le fallait, ce qui, allié à une bonne gestion des pneus, lui a permis de décrocher un nouveau podium.

LIRE LA SUITE : Verstappen : « Ça avait l’air facile à la télé », après une performance dominante à Imola.

Max Verstappen, 1er

 » Avoir un week-end comme celui-ci pour nous deux avec un doublé pour l’équipe est tout simplement incroyable. C’était un très beau dimanche ! Tout ce qui s’est passé aujourd’hui a été bien exécuté, je ne m’attendais pas à ce que ça se passe comme ça avant le début du week-end. C’était plus ou moins un week-end parfait, tout s’est bien passé pour nous et nous allons bien sûr profiter de cette journée. J’ai marqué le maximum de points ce week-end et nous pouvons être très fiers de cela en tant qu’équipe, c’est un grand encouragement. Aujourd’hui, il s’agissait de juger les conditions, de prendre les bonnes décisions et de rester très concentré et je pense que nous l’avons très bien fait. Nous devons rester concentrés et nous savons qu’à la prochaine course, nous devrons être à nouveau là-haut et continuer sur cette lancée. »

Sergio Perez, 2ème

« C’était une course difficile mais agréable. La règle numéro un dans ces conditions est de finir. C’était difficile parce que dans ces conditions, il est facile de faire une erreur et de se tromper, mais nous avons réussi à faire une course propre et à rester en dehors des problèmes, ce qui était assez important. J’ai pris un bon départ et le redémarrage était bon aussi, puis je pense que l’équipe a fait un bon travail de stratégie. Sur les intermédiaires, je pensais vraiment économiser les pneus mais la dégradation était élevée et Charles était vraiment rapide vers la fin de ce relais, donc j’étais content de le garder derrière. La course a été assez intense avec Charles, il était toujours à portée d’undercut et quand nous pensions l’avoir sous contrôle, il a boxé et nous a rendu les choses beaucoup plus difficiles. Nous poussions tous les deux avec des pneus froids et, pour être honnête avec Charles, il était facile de faire des erreurs. Nous avons eu un début de saison difficile, avec des problèmes de fiabilité et des abandons, il était donc important que nous rentrions à la maison aujourd’hui – c’est un excellent résultat pour l’équipe. »

Christian Horner, Directeur de l’équipe

 » Cela doit être l’un de nos meilleurs résultats, prendre le maximum de points sur l’ensemble du week-end, sauf un, était incroyable. Max et Checo ont tous deux conduit brillamment pour assurer notre premier doublé depuis la Malaisie en 2016. Je suis très fier de toute l’équipe, de tout le monde sur la piste et ceux de retour à l’usine à Milton Keynes, ils ont livré une performance phénoménale, c’est juste ce dont nous avions besoin pour rebondir après l’Australie. C’est une longue saison et nous allons prendre beaucoup de confiance dans ce résultat et essayer de construire sur cette base à Miami dans quelques semaines. »

McLaren

Norris a pris un départ exceptionnel, devançant Leclerc et se classant troisième avant que la Ferrari ne se reprenne. A partir de là, la quatrième place semblait assurée car il a fait une course relativement solitaire, avant d’hériter d’un podium en fin de course lorsque le pilote Ferrari a commis une erreur. Quant à Ricciardo, son contact avec Sainz au départ et son passage dans les graviers l’ont relégué à l’arrière du peloton. N’ayant rien à perdre, il a été le premier à passer aux slicks mais n’a pas pu progresser aujourd’hui.

LIRE LA SUITE : Norris salue la performance « incroyable » de McLaren après des podiums consécutifs à Imola.

Lando Norris, 3ème

« P3, quel résultat ! Nous ne nous attendions certainement pas à cela en arrivant ce week-end, donc je suis heureux de repartir avec un podium. Ce fut un week-end délicat, mais l’équipe a bien récupéré pour me mettre dans une bonne position pour la course d’aujourd’hui. J’ai pris un bon départ et j’ai géré mes pneus jusqu’à la fin. À ce moment-là, nous étions sur la voie d’une P4, ce qui aurait été un excellent résultat. Nous avons eu un peu de chance avec les problèmes à venir, mais nous avons fait ce que nous devions faire pour être en position de saisir cette opportunité. Un excellent travail de l’équipe sur la piste et à l’usine, de bons arrêts aux stands et un excellent résultat. En route pour Miami ! »

Daniel Ricciardo, 18ème

« C’est un excellent résultat pour Lando ! Cependant, c’était un de ces dimanches pour moi malheureusement. Au premier virage, j’ai cru que j’avais été touché, mais c’est en fait moi qui ai heurté le trottoir. J’ai ensuite glissé et je suis rentré dans Carlos. [Sainz]avant d’être percuté par Bottas. Nous avons eu quelques dégâts et avons lutté pour le reste de la course. C’est douloureux et ce n’est jamais agréable d’être impliqué dans des incidents. Il n’y a pas grand chose de plus à dire. Juste un de ces dimanches. Nous allons fêter le podium de Lando et apprendre ce que nous pouvons en allant à Miami. »

Andreas Seidl, Directeur d’équipe

« La P3 de Lando aujourd’hui est le résultat d’un travail acharné et d’une stratégie bien gérée. Il a fait une excellente course aujourd’hui. Après un bon départ, il a travaillé très dur, a pris soin de ses pneus, a géré l’écart avec les voitures que nous affrontions et s’est mis dans la meilleure position pour profiter de toutes les opportunités qui se présentaient à lui.
« Malheureusement, Daniel a eu une collision avec Carlos dans le premier tour. [Sainz] qui a endommagé la voiture et sa course était pratiquement terminée, mais il a été en mesure de fournir des informations utiles à l’équipe pour maximiser notre résultat.

« La performance que nous avons constatée ce week-end sur une piste différente et dans des conditions variées confirme le potentiel de la MCL36 que nous avons débloqué course après course. Cela dit, nous restons réalistes quant au travail que nous devons accomplir pour combler l’écart avec la tête du peloton. De plus, notre équipe de ravitailleurs a une fois de plus effectué de bons arrêts au stand.

« Mes remerciements aujourd’hui à toute l’équipe, ici sur la piste et à l’usine, ainsi qu’à nos collègues de Mercedes HPP. Ce fut un premier week-end Sprint intense de la saison 2022. Nous rentrons maintenant à la maison pour nous réinitialiser, analyser ce que nous avons appris ici et nous préparer pour notre première visite à Miami. »

Mercedes

Russell a fait un départ brillant, passant de la 11e place sur la grille à la 6e place, ce qui a fait sa course. Il a pu se débarrasser de Magnussen pour prendre la cinquième place et a gagné une place après le tête-à-queue de Leclerc. Mais tout n’a pas été simple pour lui, Bottas l’a poussé très fort dans les derniers instants et Russell a défendu avec acharnement pour s’accrocher. Quant à Hamilton, il a reculé au départ et commençait à peine à récupérer lorsqu’il a été appelé dans les stands pour des pneus slick. Il a eu la malchance de perdre du temps lorsque Ocon a été libéré sur son chemin, puis il est retombé encore plus bas après avoir eu du mal à faire chauffer les pneus. Il s’est retrouvé derrière Gasly, et malgré plusieurs tentatives, il n’a pas réussi à passer.

LIRE LA SUITE : Hamilton concède qu’il est  » hors de la lutte pour le championnat  » après une course difficile à P13 à Imola.

Lewis Hamilton, 13e

« C’était un week-end à oublier, c’est sûr. Derrière Gasly, nous avions tous les deux le DRS donc il était impossible de doubler, et j’ai perdu quelques places lors du pit stop. Ce week-end, tout ce qui pouvait mal tourner a mal tourné. On vit et on apprend, et il n’y a pas grand-chose d’autre à dire. Je vais continuer à travailler aussi dur que possible pour essayer de remonter la pente, d’une manière ou d’une autre. J’espère un meilleur week-end à Miami, ce sera difficile mais je vais essayer de me mettre dans un état d’esprit positif pour le prochain. »

George Russell, 4ème

« Je suis relativement heureux de maximiser les points disponibles ce week-end. Savoir si nous tirons le maximum de la voiture est une autre histoire et je pense que les choses ont légèrement tourné en notre faveur avec ces quatre premières courses. Je suis vraiment heureux de cette P4, mais si nous voulons maintenir cette position dans le championnat, nous devons trouver plus de rythme. Nous avons ces limites générales avec la voiture, avec le rebondissement, et nous savons que nous avons du mal avec le réchauffement des pneus et c’est le week-end de course le plus froid que nous ayons eu de loin cette année. Je pense que c’est un peu une tendance depuis Bahreïn, nous sommes progressivement devenus un peu plus lents en qualification, et je pense que c’est parce que Bahreïn est le plus chaud que nous ayons connu, donc il n’y avait pas de problème avec le réchauffement des pneus. Ensuite, nous voulons aller à Jeddah, et il faisait toujours aussi chaud, mais la piste était un peu plus lisse. Melbourne, un peu plus frais. Ici, très froid. Et c’est à ce moment-là que vous voyez les McLaren, les Alpine et les Haase s’affirmer mais lutter un peu plus en course. Nous devons trouver un meilleur compromis parce que nous avons eu de la chance aujourd’hui, nous avons eu un résultat décent, mais finalement, nous sommes partis beaucoup trop bas sur la grille. »

Toto Wolff, Directeur de Mercedes-Benz Motorsport

« Ce qui ressort clairement de l’ensemble du week-end, c’est que nous avons du travail à faire pour fournir à nos pilotes une voiture suffisamment rapide. Nous avons vu avec George ce que notre voiture peut faire par temps clair, mais ce n’est pas encore suffisant. Nous n’avons pas pu ajuster le volet avant de George lors de l’arrêt au stand en raison d’un problème, ce qui signifie qu’il avait une voiture réglée pour le mouillé pendant la majeure partie de la course, donc il a fait un excellent travail pour conserver la P4 à la fin. Pour Lewis, c’était un cas simple de ne pas lui donner l’outil dont il a besoin. Il a été serré par l’Alpine, et sous-coté au pitstop, ce qui l’a laissé dans un train DRS où il était impossible de dépasser avec notre voiture. Nous ne produisons pas une voiture assez bonne ou digne d’un champion du monde comme Lewis, donc nous devons regarder les choses pour Miami, faire un pas en avant dans notre compréhension et apporter du développement à la voiture pour résoudre nos problèmes. »

Andrew Shovlin, Directeur technique de la piste

« Un excellent pilotage de George nous a permis de récupérer quelques points utiles pour la quatrième place de ce qui a été un week-end très décevant. Il a pris un très bon départ et a très bien géré la transition vers le sec. Nous avons eu un problème avec les ajusteurs de l’aile avant au pitstop et il a fini par conduire le relais sur le sec avec l’équilibre aérodynamique sur le mouillé. C’était un effort impressionnant pour garder Valtteri derrière mais le sous-virage l’a empêché de combler l’écart avec Lando et il a dû se contenter de la quatrième place. Lewis a eu un week-end difficile du début à la fin, sans que ce soit sa faute. Le départ était correct et il était remonté à la onzième place après que Daniel et Carlos se soient accrochés, mais nous avons été dépassés par deux voitures dans la transition, nous avons perdu un peu de temps à cause d’un arrêt lent, puis d’Esteban qui a été lâché sur la trajectoire de Lewis à la sortie des stands. Les 44 tours suivants ont été très frustrants car il était coincé dans un train de DRS et il était impossible de s’en sortir. Nous savons où nous en sommes en termes de performance et nous savons où nous devons aller. Cependant, il y a quelques problèmes majeurs avec la voiture qui, si nous pouvons les résoudre, nous pouvons combler une grande partie de cet écart assez rapidement, mais le temps devient critique maintenant et nous devons avancer dans les deux prochaines courses si nous voulons garder les leaders à portée de main cette année. »

Lire aussi:  F1 TV ARCHIVE : La meilleure conduite par temps humide de tous les temps ? Regardez les meilleurs moments du classique GP d'Espagne 1996

Alfa Romeo

Bottas a fait une course brillante, se débarrassant de Magnussen et se montrant fort dès le départ. Un pneu collant lui a fait perdre beaucoup de temps dans les stands, mais il ne s’est pas laissé abattre et a réussi à combler l’écart avec Russell. Il n’a pas eu assez de tours pour doubler, revenant à quelques fractions de la Mercedes. Quant à Zhou, partir de la voie des stands après l’accident d’hier signifiait qu’il était toujours en difficulté. Mais le rookie a montré de bonnes aptitudes pour remonter jusqu’en P15, la C42 semblant presque aussi rapide dans ses mains que celle de son coéquipier.

Valtteri Bottas, 5ème

 » C’était une course amusante pour moi aujourd’hui ! C’est toujours bon d’obtenir des points, nous avons eu une course forte dans une voiture qui se sentait vraiment bien. Je suis heureux de la façon dont tout s’est déroulé, même si nous avons perdu un peu de temps lors du pit-stop, mais nous ramenons dix points à la maison aujourd’hui, donc nous les prenons. J’ai eu un peu peur au début de la course, lorsque je n’ai pas pu éviter Ricciardo lorsqu’il s’est accroché avec Sainz, mais heureusement nous n’avons pas eu de dégâts. La voiture avait un bon rythme, surtout une fois que nous sommes passés sur les mediums, et seulement à la fin, quand j’ai rattrapé George. [Russell] J’ai eu un peu de graining sur mon arrière droit qui m’a coûté de la performance. L’équipe travaille vraiment bien, il y a une bonne ambiance et c’est bien de voir que les améliorations que nous avons apportées à la piste ont fonctionné. Il y a encore beaucoup de travail à faire et de nombreuses courses devant nous, donc nous pouvons encore nous améliorer et avoir des week-ends amusants. »

Zhou Guanyu, 15ème

 » Ce n’est pas le résultat que je voulais aujourd’hui, mais il y a quand même beaucoup de points positifs à retirer de ce week-end : pas seulement les performances que j’ai montrées pendant les trois jours, mais aussi la façon dont je me suis rapidement mis au diapason pour ma première course Sprint. Le week-end a mieux commencé que prévu et j’ai fait de bonnes qualifications, mais la journée d’hier a vraiment compromis notre résultat final. Il a toujours été difficile d’entrer dans le top 10 depuis la voie des stands, d’autant plus qu’aujourd’hui il était assez difficile de doubler, et une fois que j’ai dépassé la Williams, l’écart avec les voitures qui me précédaient était trop important. Le reste de ma course a été plutôt sans histoire, mais je peux toujours regarder les choses que j’ai apprises dans des conditions difficiles et m’assurer de revenir plus fort lors des prochaines courses. »

Frédéric Vasseur, Directeur de l’équipe

« L’équipe a réalisé un excellent week-end et ramener 12 points entre hier et aujourd’hui est une récompense méritée. Nous avons livré des améliorations qui ont bien fonctionné, un travail brillant de l’équipe à la maison, et l’équipe a été incroyable vendredi et samedi soir, avec deux travaux de reconstruction qu’ils ont entrepris avec un fort esprit. Notre course aujourd’hui a été positive : Valtteri avait un très bon rythme et a pu se battre pour la P4 jusqu’au dernier tour ; Zhou a toujours eu une tâche difficile à accomplir après son accident d’hier, mais il a bien réussi à se remettre d’un départ dans la pitlane pour terminer 15e, avec quelques bons dépassements en chemin. Il y a tellement de points positifs que nous pouvons retenir de ce week-end, non seulement en termes de résultat mais aussi dans la façon dont nous avons travaillé, et nous pouvons certainement aspirer à faire encore mieux lors des prochaines courses. »

Ferrari

Sainz a pris un mauvais départ, et s’est retrouvé côte à côte avec Ricciardo. La McLaren était d’abord en tête, mais Sainz a essayé de faire un mouvement pour rester à l’extérieur. Il peut s’estimer malchanceux car la McLaren a pris le large dans les conditions glissantes, faisant partir la Ferrari en tête-à-queue et échouant Sainz dans les graviers dans un incident de course. Leclerc a donc repris le volant, mais il a été battu par Perez au départ. Poussant la Red Bull jusqu’au bout, le Monégasque a pris trop de galets en fin de course en essayant de rester dans la zone DRS de Perez, et est parti en tête-à-queue dans les barrières. Un arrêt supplémentaire pour un nouvel aileron avant l’a relégué à la neuvième place, et il a bien fait de récupérer quelques places lors d’une journée très délicate.

LIRE PLUS : J’ai payé pour l’erreur de Ricciardo « , déclare Sainz, après avoir terminé sa deuxième course consécutive dans un piège de gravier.

Charles Leclerc, 6ème

« C’était une course très délicate. La troisième place était le meilleur résultat que nous pouvions obtenir aujourd’hui, car nos concurrents étaient très forts. J’ai eu du mal avec les pneus tendres, mais quand j’ai vu une opportunité de dépasser Perez pour la deuxième place, je l’ai saisie, en poussant un peu trop, alors que j’aurais dû rester sur place pour sécuriser ces points. Nous allons analyser toutes les données et revenir plus forts. »

Carlos Sainz, DNF

« C’était une journée malchanceuse. J’ai bien freiné dans le premier virage, laissant assez d’espace sur ma gauche, mais malheureusement Daniel (Ricciardo) a perdu un peu le contrôle de sa voiture et m’a percuté par l’arrière, me faisant partir en tête-à-queue et tomber dans les graviers. C’est vraiment dommage parce que nous étions prêts à faire une bonne course, mais je n’aurais rien pu faire de différent à ce moment-là pour l’éviter.

« C’est difficile à prendre, car aujourd’hui je voulais faire une bonne course devant nos fans. Au cours des deux dernières courses, les choses ne se sont pas du tout passées comme nous le voulions, mais je reste confiant et je pense que nous pouvons renverser la situation. Il y a beaucoup de courses devant nous et vous pouvez être sûrs que nous allons continuer à pousser. En route pour Miami. »

Mattia Binotto, Directeur d’équipe

« Bien sûr, nous sommes déçus car nous voulions un meilleur résultat que celui-ci devant tous nos fans. Ce fut une course difficile. Nos pilotes n’ont pas eu des départs parfaits, peut-être en étant du mauvais côté de la piste. Le premier arrêt au stand de Charles n’a pas été le meilleur non plus, ce qui signifie qu’il est reparti en piste sans l’écart qui lui aurait permis de repousser Perez, puis il a fait une erreur en essayant de le dépasser.

« Carlos a été très malchanceux au départ et pour la deuxième fois consécutive, il n’a pas pu terminer la course. C’est vraiment dommage, non seulement à cause des points perdus, mais aussi parce qu’il a parcouru très peu de kilomètres lors des derniers Grands Prix. Néanmoins, nous ne perdrons pas courage et nous continuerons à travailler calmement. Nous voulions donner aux fans une raison de se réjouir, car ils ont rempli les tribunes et les champs d’une mer de rouge pour nous soutenir ici à Imola.

« Naturellement, nous sommes déçus de ne pas y être parvenus, mais il y aura d’autres courses et d’autres occasions de leur donner le sourire.

« Maintenant, nous attendons avec impatience Miami et un nouveau circuit, ce qui en fait une perspective encore plus attrayante. Nous continuerons à travailler dur pour extraire tout le potentiel de la F1-75 et pour optimiser les mises à jour que nous introduirons lors des prochaines courses. »

AlphaTauri

Tsunoda s’est emparé de quelques places au départ et semblait avoir le rythme pour brûler à la fois sur le sec et sur le mouillé aujourd’hui. Il a été le bouchon dans la bouteille à la tête d’une longue file d’attente pendant une grande partie de la course, mais a réussi à secouer Stroll et à faire son chemin vers l’avant, en prenant Magnussen et Vettel sur son chemin vers la septième place. Quant à Gasly, il était coincé dans ce train derrière son coéquipier et n’a pas pu progresser – bien qu’il ait excellé en défense, tenant à distance un septuple champion du monde pendant la majeure partie de la course.

Pierre Gasly, 12ème

 » C’était une course frustrante, nous étions tous coincés dans un train de DRS et avec la vitesse de pointe que nous avions, nous n’avons pas pu faire grand-chose. Nous avons eu de très bonnes performances en Quali jusqu’à ce week-end, où malheureusement nous n’avons pas été performants, ce qui signifie que nous étions sur la défensive depuis vendredi. Nous avons besoin de partir et de travailler sur la manière de revenir à une meilleure performance en qualification pour la prochaine course. Je suis vraiment excité pour Miami, la piste a l’air vraiment bonne et je suis impatient d’y courir. »

Yuki Tsunoda, 7ème

« Je suis super content de cette journée, surtout de marquer des points sur notre circuit national. Il y a beaucoup de gens de l’usine qui regardent ici dans les tribunes aujourd’hui, à chaque tour je pouvais voir les drapeaux AlphaTauri être agités et cela m’a donné un grand coup de pouce, donc c’est comme un grand merci à tous ceux qui travaillent si dur dans l’équipe. Le rythme de la voiture a été vraiment bon aujourd’hui, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit aussi fort avant la course, mais nous avons fait des progrès tout au long de la semaine et je suis heureux de la performance que nous avons montré cet après-midi. »

Franz Tost, Directeur d’équipe

« La course d’aujourd’hui a été très excitante. Je tiens à féliciter Oracle Red Bull Racing pour son doublé bien mérité. Max et Checo ont contrôlé le rythme pendant toute la course, ils ont fait un travail vraiment fantastique. Quant à nous, nous avons également eu une course réussie. Yuki est parti en 12ème position et après le premier tour, il était déjà en 10ème position. Il a fait une très bonne course, dépassant de nombreuses voitures, pour terminer à la septième place. Yuki a été compétitif dès le vendredi, donc je pense qu’il a maintenant une bonne base pour les courses à venir. Pierre, quant à lui, a eu un peu de mal ce week-end et, en course, il n’a pas été en mesure de dépasser les voitures qui le précédaient, pour terminer la course en 12ème position. Nous devons maintenant tout analyser et trouver ce que nous pouvons faire pour améliorer nos performances pour Miami. Je pense que les nouvelles améliorations que nous avons introduites ici ce week-end ont bien fonctionné, et nous devons maintenant peaufiner la voiture pour que les deux pilotes soient régulièrement dans les points.

« Comme il s’agit de notre course à domicile, de nombreux employés de la Scuderia AlphaTauri ont pu profiter de la course depuis les tribunes aujourd’hui, et c’était formidable pour eux de pouvoir apprécier la performance passionnante de Yuki ici à Imola. Je tiens à dire un grand merci à tous les membres de l’équipe, tant à Faenza qu’à Bicester, qui ont contribué au succès d’aujourd’hui. »

Aston Martin

Aston Martin s’est montré beaucoup plus fort sur le mouillé que sur le sec, et en partant de l’interstice, les deux pilotes ont bien démarré pour gagner des places. Cela a pratiquement fait leur course, avec les deux ayant à se battre pour les positions tout au long de la course. Vettel s’est incliné devant Leclerc en fin de course, mais a terminé huitième, tandis que Stroll a décroché le dernier point, ouvrant ainsi leur campagne de championnat.

FAITS ET STATISTIQUES : Un grand chelem d’abord, et le premier doublé de Red Bull à Imola.

Sebastian Vettel, 8ème

« L’équipe a vraiment bien travaillé aujourd’hui et nous avons tout maximisé pour terminer P8. C’est un résultat important pour l’équipe car ils ont travaillé très dur dans une saison difficile jusqu’à présent. Il est clair que nous avons profité des conditions plus fraîches et humides de vendredi et dimanche, mais nous devions encore capitaliser sur les opportunités qui se présentaient à nous. Nous y sommes parvenus grâce à une bonne stratégie, en faisant notre arrêt au stand pour les pneus secs au bon moment. Nous n’avons peut-être pas eu le rythme pur dans cette course, mais nous avons bien géré les pneus et nous avons mis les deux voitures dans les points. C’est bien de prendre le départ et d’avoir des points dans la poche et maintenant nous sommes impatients d’aller à Miami. »

Lire aussi:  Wolff : Pas de "torsion de bras" pour convaincre les pilotes de F1 de courir en Arabie saoudite.

Lance Stroll, 10ème

 » Ce fut un week-end positif pour l’équipe et c’est génial de voir les deux voitures dans les points. C’était un point bien mérité pour nous aujourd’hui car il y avait une pression intense tout au long de la course, sans parler des conditions météorologiques changeantes. Au début de la course, nous étions très performants. Tout le monde s’est battu contre des pneus en surchauffe et une piste qui séchait, mais nous avons gardé nos distances. [Lewis] Hamilton derrière et nous avons mis la pression [Yuki] Tsunoda devant. Une fois que nous sommes passés au pneu Medium, nous avons continué à montrer un bon rythme et nous nous sommes éloignés du train de voitures derrière nous. Je suis heureux que nous ayons été plus performants ce week-end et que nous ayons tiré le meilleur parti des opportunités qui se sont présentées à nous. Les qualifications et la course se sont déroulées dans des conditions plus fraîches et humides, ce qui a pu nous convenir. Nous allons profiter de la journée d’aujourd’hui, mais nous allons continuer à pousser pour obtenir plus lors des prochaines courses. « 

Mike Krack, Directeur de l’équipe

« Sebastian et Lance ont tous les deux conduit de manière irréprochable dans la délicate course d’aujourd’hui, qui allait du mouillé au sec. Dans des conditions humides, Sebastian s’est hissé en neuvième position au premier tour, puis a confortablement roulé dans le top 10 pendant toute la course. Lorsque la piste a séché, il a été l’un des tout premiers pilotes à lancer les dés et à passer du pneu Intermédiaire au pneu Medium. L’équipe et lui ont parfaitement évalué cet arrêt et Sebastian a ensuite couru sans problème en P7 jusqu’aux derniers tours, où il a chuté en huitième position. De même, Lance n’a pas fait de faux pas cet après-midi. Lui aussi a pris un bon départ, a gagné des positions dans le premier tour, et a apprécié une fantastique et fougueuse bataille avec les pilotes de l’équipe. [Yuki] Tsunoda. Après son arrêt, il s’est installé en 10ème position, a résisté à la pression d’un train de voitures derrière lui pendant toute la course et a marqué son premier point de la saison. Ce Grand Prix a été mouvementé et passionnant – et seuls Red Bull Racing et nous-mêmes avons réussi à ramener nos deux voitures dans les points aujourd’hui. Nous savons que nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir, mais le résultat de cet après-midi est un grand encouragement pour toute l’équipe, ici à Imola et à l’usine. »

Haas

Schumacher s’est accroché avec Alonso sur la ligne, ce qui l’a fait chuter en P17. A partir de là, son après-midi a été un peu plus difficile, n’étant pas aidé par le fait qu’il a coupé dans l’herbe en fin de course et qu’il a fait un tête-à-queue en revenant sur la piste. Heureusement, Magnussen était de retour à son meilleur niveau d’efficacité, gagnant des places au départ. La piste sèche ne convenait pas à la voiture, mais il s’est accroché pour marquer deux nouveaux points précieux.

Mick Schumacher, 17ème

« Malheureusement, j’ai perdu notre position dès le début et j’ai dû récupérer à partir de là. C’était assez difficile, la Williams était très rapide dans les lignes droites, donc aucune chance pour moi de passer. Nous espérions avoir plus de rythme. C’était assez malheureux, mais nous vivons et nous apprenons, nous essayons de regarder en avant et de faire mieux la prochaine fois. »

Kevin Magnussen, 9ème

« Nous avons encore marqué des points – hier et aujourd’hui – donc c’est un bon week-end. Lorsque nous nous sommes qualifiés P4, les espoirs étaient très élevés au début, mais nous devons aussi être réalistes et repartir avec des points à la fois dans le sprint et dans la course principale, c’est un bon week-end. Au début de la course, j’étais sur les intermédiaires et je suis monté jusqu’à P5 et le rythme était assez bon. Puis la piste s’est asséchée et nous sommes arrivés un peu tard pour les slicks, donc nous nous sommes fait doubler par quelques personnes. Nous sommes sortis et nous nous sommes battus pour les points – nous en avons obtenu deux aujourd’hui, trois points sur le week-end – donc c’était assez décent. »

Guenther Steiner, Directeur d’équipe

« Nous aurions souhaité obtenir un peu plus aujourd’hui, mais après quatre courses, et trois avec des points, nous avons ramené quelque chose à la maison et je pense qu’il y a plus à venir. Ce n’était pas une course idéale pour nous avec Mick qui a fait un tête-à-queue au premier tour, ce qui l’a mis à l’arrière, et avec le champ comme il est maintenant, récupérer est presque impossible. Kevin s’est bien battu, il allait bien sur les inters et ensuite sur les pneus secs – nous n’étions tout simplement pas assez rapides pour les autres. Nous avons marqué trois points ce week-end – du Sprint hier et du Grand Prix aujourd’hui, donc nous devons continuer à travailler et nous mettre en position d’être à l’autre bout du milieu de peloton, pas à l’arrière. »

Williams

Albon a profité de son passage sur les pneus slicks un tour plus tôt que son coéquipier, gagnant un grand nombre de places. Mais il a ensuite été coincé dans un train de voitures et bien qu’il soit rentré 11ème, Stroll était relativement loin sur la route en P10. Il a impressionné en repoussant Gasly et Hamilton qui avaient tous deux le DRS, même s’il n’en a pas profité lui-même. Latifi a eu une course plus calme, embourbé dans une lutte avec Zhou pour une grande partie de l’après-midi.

Nicholas Latifi, 16ème

 » C’était définitivement une course très délicate et je pense que tout le monde s’y attendait lorsque nous avons vu la pluie tomber avant de monter sur la grille. Les conditions étaient très similaires à celles du début de la course de l’année dernière, alors je suis heureux que nous ayons pu aller jusqu’au bout du Grand Prix cette année !

« Il était important pour moi d’acquérir cette expérience et de continuer à renforcer ma confiance dans la voiture, car je pense qu’elle n’est pas encore tout à fait là où elle doit être. Je pense que nous avons fait quelques pas en faisant cela, ce qui est positif, et notre rythme à la fin sur le pneu moyen était relativement fort. »

Alex Albon, 11ème

« Je suis vraiment heureux du résultat d’aujourd’hui. Nous avons maximisé les opportunités et dépassé quelques voitures sur la piste avec le rythme que nous avions. Nous avions une nouvelle configuration d’aileron arrière pour le week-end qui nous a vraiment aidés à maintenir notre position, et qui a été particulièrement importante dans la seconde moitié de la course lors de la bataille avec Gasly.

« C’est dommage que nous ayons manqué les points d’une place, mais nous saisissons les opportunités, faisons les choses différemment et montrons que nous pouvons nous battre plus haut, même si nous n’avons pas la voiture la plus rapide. J’espérais que le DRS serait activé un peu plus tôt ; nous avons eu six ou sept tours où nous étions plus rapides que les voitures devant et, avec nos niveaux d’appui, nous aurions pu passer directement si nous avions eu le DRS.

« Au moment où il a été activé, je souhaitais qu’il ne l’ait pas été ! Dans l’ensemble, un autre week-end avec beaucoup de positif pour l’équipe à prendre en compte à Miami. « 

Dave Robson, Responsable des performances des véhicules

« Les conditions mixtes d’aujourd’hui ont rendu certaines décisions difficiles. Mais nous avons bien saisi nos opportunités et nous pouvons être satisfaits du résultat. Alex a vraiment bien conduit, passant tout son relais sur les pneus Medium, à la fois dans l’air sale d’Ocon et avec Gasly qui mettait constamment la pression derrière.

« C’est dommage que nous n’ayons pas pu gagner quelques places lorsque nous sommes passés au pneu Medium car la voiture fonctionnait très bien à ce moment-là. Cependant, c’est une bonne reprise après un week-end difficile. Nicholas a montré un excellent rythme sur le composé Medium et a conduit une course forte et bien contrôlée. »

Alpine

Alonso a eu un contact avec Schumacher au départ, ce qui a endommagé sa carrosserie. Sa voiture a tenu bon pendant les premiers tours du Safety Car, mais dès qu’il a repris de la vitesse, un gros morceau de son sidepod s’est détaché et l’équipe a immédiatement retiré sa voiture. Ocon, parti de l’arrière, était en marge des points mais il a été lâché dans le chemin de Hamilton dans la voie des stands, les deux ont failli entrer en contact. Il a reçu une pénalité de cinq secondes, ce qui lui a fait perdre trois places au drapeau à damier.

Esteban Ocon, 14ème

 » C’était une course frustrante pour nous à la fin où nous n’avons marqué aucun point. Pour moi, c’était une course délicate depuis le début et le résultat des qualifications a compromis le reste de mon week-end, donc si vous y pensez, ce que nous avons fait aujourd’hui avant la pénalité n’est pas si mal. Nous avons manqué de rythme en course et, au final, nous n’étions pas assez rapides pour entrer dans les points, même sans la pénalité de cinq secondes. C’est une voie des stands très étroite, mais nous allons examiner exactement ce qui s’est passé dans le débriefing de ce soir pour voir si cela aurait pu être évité. Nous allons apprendre et passer à autre chose, et j’ai déjà hâte d’être à Miami. »

Fernando Alonso, DNF

« C’était une autre course malheureuse pour nous cette saison. Nous avons pris un bon départ et sommes remontés jusqu’à la huitième place mais il y avait beaucoup de dégâts sur le côté droit de mon plancher et sur le sidepod, donc nous n’avons pas eu d’autre choix que d’abandonner. C’est malchanceux comme une petite brosse avec Mick. [Schumacher]qui n’était pas intentionnelle, a détruit notre voiture et notre course. Après l’Australie, je pense que j’aurais pu marquer 20 ou 30 points au championnat, et je n’en ai que deux. C’est malheureux ! C’est une longue saison et il y a encore beaucoup de points à marquer. »

Laurent Rossi, PDG d’Alpine

 » Purement et simplement, ce week-end a été décevant pour l’équipe et c’est la première course de la saison où nous partons sans marquer de points. Nous devons faire en sorte que cela ne se reproduise pas cette année car nous avons un potentiel bien plus important que cela. En tant qu’équipe, il y a de nombreux domaines que nous devons améliorer, et nous devons également éradiquer les erreurs rapidement si nous voulons atteindre nos objectifs ambitieux. Bien que nous nous sentions frustrés par le résultat d’aujourd’hui, nous en ferons une motivation supplémentaire pour ne plus ressentir ce sentiment au cours de l’année. J’ai confiance en l’équipe pour continuer à travailler dur et nous devons absolument rebondir la prochaine fois à Miami. »

Pirelli

Mario Isola, Directeur du sport automobile

« Au début de la course, les intermédiaires ont bien fonctionné pendant un relais assez long, comme prévu. J’ai été un peu surpris que tout le monde ait choisi les intermédiaires plutôt que les tendres une fois que la piste a séché, dans des conditions fraîches et encore humides, mais ils pensaient manifestement aller jusqu’au bout ; et c’est exactement ce que beaucoup de pilotes ont fait. Ferrari a mis au point une stratégie intéressante, qui a ensuite été copiée par Red Bull, visant à réaliser le meilleur tour avec le pneu tendre à la fin. Le medium a montré une impressionnante capacité d’adaptation sur de longs runs, car la pluie du vendredi signifiait que les équipes n’avaient qu’une heure le samedi matin pour le comprendre, avec un run maximum d’environ 20 tours seulement possible. Malgré cette information limitée, nous avons vu de longs runs de 40 tours sans aucun problème. Bravo à Red Bull, mais aussi au fantastique public d’Imola, qui nous soutient toujours avec passion ».

LES FAITS MARQUANTS : Revivez l’action de la course à Imola, Verstappen domine et mène Red Bull 1-2.

Article précédentKeith Huewen : « Vraiment surpris » qu’il n’y ait pas eu de pénalité pour l’incident entre Jack Miller et Joan Mir.
Article suivantBrawn veut trouver une solution au problème d’inflation lié au plafonnement du budget de la F1