Accueil Formule 1 Ce que les équipes ont dit – Qualifications en Arabie Saoudite

Ce que les équipes ont dit – Qualifications en Arabie Saoudite

161
0

Red Bull

Les Bulls ont semblé rapides tout au long du week-end, Verstappen se mêlant à la paire de Ferrari dans ce qui semblait être une lutte à trois pour la pole. Mais quand vient l’heure, vient l’improbable candidat à la pole. Perez n’a jamais pris le départ de la première place en 11 ans de carrière, mais il a réalisé un tour sublime quand il le fallait pour battre Leclerc, bien qu’il n’ait eu le temps de faire qu’un seul tour de chauffe. Le Néerlandais, quant à lui, a été déçu de sa quatrième place, car il a eu du mal à faire monter ses pneus en température lors de ses deux passages en Q3.

LES FAITS MARQUANTS : Regardez Sergio Perez entrer dans l’histoire en se qualifiant pour le GP d’Arabie Saoudite.

Sergio Perez, 1er, 1:28.200

« Aujourd’hui était très spécial pour moi, j’ai réalisé le meilleur tour de ma vie. J’ai l’impression que je pourrais faire un millier de tours de plus et qu’il n’y a aucune chance que je fasse le même tour, avec la quantité de perfection et de risque. C’est probablement le circuit le plus difficile pour les qualifications de toute la saison, vous savez que si vous êtes en pole ici, vous avez réussi votre tour. Vous devez être très précis, vous devez prendre tous les risques et le rapport risque/récompense est extrêmement élevé, mais les positions que vous devez prendre à cet endroit pour obtenir le tour parfait sont si difficiles. Nous sommes arrivés à Djeddah après un week-end très difficile à Bahreïn et l’équipe a travaillé très dur ici et à Milton Keynes, donc je suis extrêmement heureux pour eux tous. Nous nous sommes concentrés sur le rythme de la course et nous avons senti que Ferrari avait l’avantage sur nous en qualification. Nous verrons si nous avons le rythme pour les battre en course demain. J’ai besoin d’un bon départ et ensuite j’essaierai de contrôler la course à partir de là, ça va être difficile parce que les Ferrari sont rapides et Max sera dans le mélange aussi. Nous avons une longue course devant nous, mais je suis confiant que nous pouvons arriver en tête une fois de plus. »

Max Verstappen, 4ème, 1:28.461

 » Checo a fait un excellent travail aujourd’hui, il a mis la voiture en pole et je suis vraiment heureux pour lui ! De mon côté, les qualifications ne se sont pas déroulées comme je l’espérais, en Q1 et Q2 tout semblait normal mais en Q3 l’adhérence était terrible, je ne pouvais pas extraire ce dont j’avais besoin des pneus et je glissais partout. Dans les virages les plus rapides, je ne pouvais pas pousser aussi fort que je l’aurais voulu et quand vous n’êtes pas à l’aise sur un circuit routier, vous ne pouvez pas attaquer les virages. Bien sûr, je ne suis pas content de la quatrième place et nous allons analyser ce qui s’est passé, mais nous avons une voiture compétitive et nous avons beaucoup à nous battre pour demain en tant qu’équipe. Je suis impatient, j’espère que nous pourrons faire une bonne course ».

Christian Horner, Directeur d’équipe

« Je suis tellement heureux pour Checo, cela fera 11 ans demain après ses débuts en et 215 départs, c’est tout simplement incroyable, il travaille plus dur que jamais et ce tour était fantastique. Les Ferrari sont tellement compétitives et pour Checo, faire un tour comme ça sur ce circuit est incroyable. Max a eu des problèmes d’adhérence en Q3 et n’a pas pu attaquer les virages autant qu’il le voulait, mais en partant de la quatrième place, il est toujours dans la course. Ferrari est impressionnant et leur voiture est si compétitive, ils ont commencé tôt sur ce projet l’année dernière, donc pour nous d’avoir Checo en pole et Max là-haut sur la deuxième ligne dans la course deux, après un tel effort la saison dernière, est un véritable témoignage du travail acharné de toute l’équipe. »

Ferrari

Ils étaient rapides à Bahreïn, et ils ont certainement repris là où ils s’étaient arrêtés ce week-end. Sainz, curieusement, n’a pu obtenir de l’adhérence qu’avec des pneus tendres usagés, choisissant de rouler avec un vieux jeu au début de la Q3 où il a placé sa Ferrari en pole provisoire devant son coéquipier. Mais la deuxième fois, sur des gommes neuves, c’est Leclerc qui s’est amélioré pour passer devant l’Espagnol, qui n’a pas réussi à trouver du rythme sur des gommes neuves. Mais tous les deux ont été devancés par Perez, et ont dû se contenter des deuxième et troisième places sur la grille.

LIRE PLUS : Leclerc s’engage à « attaquer à fond » après avoir perdu contre l' »exceptionnel » tour de pole de Perez

Charles Leclerc, 2e, 1:28.225

 » C’est décevant de manquer la pole position aujourd’hui car je sais que j’ai réalisé un excellent tour. Le risque que Checo (Perez) a pris dans le dernier secteur a payé et son tour était exceptionnel. Félicitations à lui pour son travail bien fait.

« De notre côté, il y a beaucoup à apprendre de cette qualification. Nous étions plus rapides avec des pneus usagés qu’avec des pneus neufs et nous devons comprendre pourquoi, afin de les placer dans une meilleure fenêtre la prochaine fois.

« Nous avons été rapides lors de notre simulation de course ce matin et je suis confiant pour demain. Une course dans des conditions chaudes, se déroulant de nuit, sur un circuit de rue très rapide et étroit – cela devrait être passionnant. »

Carlos Sainz, 3ème, 1:28.402

« C’était une bonne qualification dans l’ensemble, avec de bons tours à chaque fois que nous sommes sortis. Il est intéressant de noter que j’ai été plus rapide et plus à l’aise avec un train de pneus softs usagés qu’avec le nouveau train, donc peut-être que j’aurais dû faire mon deuxième passage en Q3 avec des pneus usagés. Nous allons certainement examiner cette question. Dans tous les cas, le feeling avec la voiture a été meilleur jusqu’à présent ce week-end et nous allons continuer à creuser dans les données pour extraire le maximum de la voiture.

« Maintenant, nous devons nous concentrer sur demain. Bien sûr, l’objectif sera d’apporter le rythme des qualifications d’aujourd’hui à la course. Nous avons économisé plusieurs sets pour nous donner différentes options stratégiques au cas où la course deviendrait délicate comme l’année dernière, donc nous allons essayer de tout faire fonctionner. C’est parti pour la course ».

Mattia Binotto, Directeur d’équipe

 » La chose la plus importante aujourd’hui est que Mick va bien après son terrible accident.
Pour ce qui est des qualifications, notre écart avec la pole est très faible, quelques millièmes, donc je pense qu’être le plus rapide était à portée de main aujourd’hui, mais peu importe, car partir deuxième et troisième est toujours un excellent résultat et le plus important est que nous sommes compétitifs. Nous avons prouvé que nous étions rapides sur une piste aux caractéristiques différentes des précédentes, et c’est ce que nous voulions voir.

« Tout peut arriver dans la course de demain – voitures de sécurité, drapeaux rouges – donc il sera important de ne pas faire d’erreurs sur le mur des stands et d’essayer de tirer le meilleur parti de chaque opportunité et de réagir rapidement aux situations qui se présentent. Pour résumer, nous devons être rapides à réagir, rester sur nos gardes et nous concentrer. »

Alpine

Mission accomplie – les deux voitures sont en Q3 ce week-end, un pas en avant par rapport à samedi dernier. Et ce n’est pas tout, puisque Ocon s’est emparé de la place de  » meilleur des autres  » et qu’Alonso n’était pas loin derrière dans un milieu de terrain incroyablement serré. À peine un dixième séparait Ocon, cinquième, de Bottas, huitième, et le Français avait plus d’une raison de se réjouir, les images montrant qu’il avait réussi à maintenir sa voiture hors des barrières dans un moment d’extrême maniabilité.

LIRE LA SUITE : Ocon vise le podium après s’être qualifié P5 avec un rythme  » extrêmement fort  » à Jeddah

Esteban Ocon, 5e, 1:29.068

« Tout d’abord, la chose la plus importante est que Mick va bien. C’était un gros shunt, et je suis heureux de voir que tout semble aller bien pour lui. De notre côté, la voiture se sentait bien et c’est bon de voir que nous sommes rapides sur ce circuit. C’est un circuit très rapide, très technique et vous devez prendre des risques. J’ai failli la mettre dans le mur en Q3 mais j’ai réussi à la sauver. C’est seulement la deuxième course avec cette nouvelle voiture et se qualifier en cinquième et septième position est génial et nous devrions être très heureux aujourd’hui. Nous avons bien progressé tout au long du week-end et je suis heureux de voir comment la voiture s’est améliorée pendant les séances d’essais. Nous sommes dans le coup pour nous battre pour un résultat solide demain. »

Fernando Alonso, 7ème, 1:29.147

 » C’était bien d’être en Q3 à Bahreïn, et maintenant nous arrivons sur un circuit complètement différent dans le cadre des qualifications, et nous avons les deux voitures en Q3, donc c’est un bon signe pour l’équipe. La voiture a vraiment été compétitive tout le week-end. Avec ces 2022 voitures, nous continuons à apprendre chaque fois que nous quittons le garage et je pense qu’il y a encore du potentiel à développer. La dégradation des pneus est encore un peu inconnue pour demain et maintenant nous n’avons pas à utiliser les pneus avec lesquels nous nous sommes qualifiés en Q2, donc ça nous donne plus de flexibilité sur la stratégie. Voyons ce que nous pouvons faire en course et espérons que nous pourrons en retirer beaucoup de points. « 

Otmar Szafnauer, Directeur d’équipe

« Nous sommes ravis du résultat des qualifications d’aujourd’hui, avec des tours brillants d’Esteban et de Fernando qui nous placent dans le top 10 pour le Grand Prix de demain. Nous savions dès le début du week-end que nous avions le rythme pour être très compétitifs, alors voir le dur travail de tout le monde dans l’équipe payer est excellent. Mais la moitié seulement du travail est terminée, et les points ne sont attribués que le dimanche. Nous nous sommes mis en bonne position pour faire une bonne course et nous avons hâte de développer notre stratégie pendant la nuit pour nous assurer que les deux voitures sont très bien placées et préparées pour marquer des points. Nous souhaitons également à Mick [Schumacher] après une chute assez effrayante pendant la séance. Nous espérons que Mick se rétablira rapidement et qu’il sera en mesure de reprendre la course bientôt. »

Mercedes

Un véritable sac mixte chez Mercedes ce soir, étant incapable d’extraire le moindre rythme de ses réglages, que ce soit sur les pneus à gomme moyenne ou à gomme tendre. Il s’est battu pour se frayer un chemin sur la piste, glissant dans les virages, mais a fini par sortir à la première demande – la première fois que cela s’est produit depuis le Brésil 2017. Déconfit après coup, il a avoué qu’il pourrait bien changer ses réglages avant la course et prendre un départ dans la voie des stands. Quant à Russell, il était beaucoup plus à l’aise, même s’il n’a réussi à se hisser dans le top 10 que de justesse. Partir sixième semble normal pour la W13, et permet au moins à une voiture de se battre pour les points.

LIRE PLUS : Hamilton promet de  » tout donner  » après sa sortie choquante de la Q1 lors des qualifications du GP d’Arabie saoudite.

Lire aussi:  "C'était notre pôle à avoir" dit Russell alors que lui et Hamilton regrettent les erreurs de Q3 à Mexico City

Lewis Hamilton, 16ème, 1:30.343

« J’espère que Mick va bien, ce virage est à 170 mph et c’est terrifiant de voir ce qui s’est passé – c’est le plus gros accident que nous ayons vu sur ce circuit. Pour moi, j’ai eu du mal avec l’équilibre de la voiture aujourd’hui, le train arrière se dérobait et ce n’est pas là que nous voulons être. Nous avons pris la mauvaise direction avec les réglages ce soir et la voiture n’était tout simplement pas sous mes pieds pour cette séance. C’est étrange parce que la voiture se sentait bien dans la FP3, mais en qualifications, il était difficile de conduire tout d’un coup et je me sentais nerveux. Tout le monde travaille aussi dur qu’il le peut et essaie de rester positif. Je vais faire de mon mieux demain et voir ce que nous pouvons faire. »

George Russell, 6e, 1:29.104

« Nous sommes une équipe, et en tant qu’équipe, ce n’était pas une bonne journée. Nous n’avons pas la main sur la voiture en ce moment, elle est inconstante et nous nous battons pour la faire entrer dans cette toute petite fenêtre. De notre côté du garage, nous avons réussi à la faire entrer juste à l’intérieur de cette fenêtre – je ne sais pas vraiment pourquoi ou comment – et malheureusement du côté de Lewis ils n’ont pas réussi. Lorsque cela se produit sur un circuit comme celui-ci, sur le fil du rasoir, vous n’avez pas la confiance nécessaire pour le pousser à la limite. En tant qu’équipe, nous ne sommes pas ici pour nous battre pour P5 / P6, nous voulons plus et nous étions neuf dixièmes derrière Checo aujourd’hui, donc nous avons du travail à faire.

« Nous savons quel est notre problème et tout le monde travaille jour et nuit pour essayer de le résoudre. Nous savons qu’il y a tellement de temps sur la table, mais nous n’arrivons pas à l’exploiter. Nous y arriverons, je n’en doute pas. Mais nous devons être patients. Nous pouvons être reconnaissants d’avoir un problème aussi sérieux, mais nous sommes toujours la troisième équipe la plus rapide et cela offre beaucoup d’optimisme. Si nous sommes toujours les troisièmes plus rapides et que nous avons tant de problèmes, lorsque nous les résoudrons, nous devrions être dans une très bonne position. »

Toto Wolff, Directeur de Mercedes-Benz Motorsport

« C’est la deuxième course de la saison et une autre confirmation que nous ne sommes pas là où nous voulons être, et devons être. Du côté de Lewis, nous avons expérimenté une configuration qui était pire, et la conséquence a été qu’il n’y avait pas d’adhérence à l’arrière et que la voiture est devenue impossible à conduire. Pour George, je pense qu’aujourd’hui c’était un bon effort compte tenu du fait que nous n’avions qu’un seul pneu tendre pour la Q3, donc un travail solide de sa part. Néanmoins, le scénario optimal pour nous aujourd’hui était le no man’s land entre la Red Bull et l’Alpine, et ce n’est certainement pas acceptable. »

Andrew Shovlin, Directeur technique de la piste

« Nous savons que nous ne sommes pas assez rapides en ce moment et la sortie de Lewis en Q1 n’en est qu’un symptôme. Nous avons lutté ici sur le rythme d’un seul tour, c’était plus un défi que Bahreïn et nous n’étions pas assez rapides à Bahreïn. Cependant, la voiture était mieux en configuration de course hier que lors des essais individuels, donc nous espérons que nous aurons un meilleur package demain. Nous savons que les courses ici ne se déroulent pas normalement comme prévu, donc il y a beaucoup d’opportunités pour progresser et nous allons sans doute acquérir des connaissances utiles en cours de route. George a fait de bonnes séances et n’a pas laissé beaucoup de choses dans la voiture aujourd’hui.

« Le marsouin est la priorité numéro un parce qu’il nous empêche de faire rouler la voiture là où nous le voulons. Nous avons quelques pistes qui nous donnent une bonne direction, mais il nous faut du temps pour obtenir ces pièces sur la voiture. Nous ne négligeons aucune piste et nous apprenons chaque jour. »

Alfa Romeo

Les qualifications ont été solides pour Alfa, Bottas se plaçant dans le top 10 pour le deuxième week-end consécutif. Il a été devancé de peu par les deux Alpine et Russell dans la bataille du milieu de terrain, bien qu’il n’y ait rien entre ces quatre voitures en termes de temps. Quant à Zhou, il a terminé 13ème et montre déjà de bons signes de progrès, surtout si l’on considère qu’il n’avait aucune expérience sur ce circuit.

FAITS ET STATISTIQUES : La pole enfin pour Perez, tandis que Bottas poursuit sa série de Q3.

Valtteri Bottas, 8ème, 1:29.183

 » Je suis heureux d’être en Q3, surtout avec notre performance : nous avons été très réguliers, nous avons fait de bons progrès dans chaque session et nous avons obtenu une bonne place sur la grille pour la course. L’essentiel aujourd’hui, c’est que Mick aille bien après son gros shunt. Nous espérons le voir de retour dans une voiture de course dès que possible. Au début du week-end, nous n’étions pas sûrs que le tracé de la piste nous conviendrait, donc le fait d’avoir une qualification solide en tant qu’équipe est positif. J’espérais peut-être gagner quelques places, mais tout le monde était si proche : nous nous sommes tenus à notre plan, qui était de n’utiliser qu’un seul train de pneus pour la Q3, et à la fin il ne restait plus rien. Malgré tout, nous avons fait de bons tours et je pense que nous sommes définitivement dans la lutte qui se jouera entre les deux premières équipes. Nous pouvons lancer le défi à tout le monde autour de nous demain et je suis impatient de participer à ce qui sera une course intéressante. Nous avons besoin d’un bon départ – nous avons beaucoup travaillé sur eux ici et ils se sentent déjà mieux – nous devons garder notre position au premier tour et ensuite saisir toute opportunité qui pourrait se présenter à partir de là. »

Zhou Guanyu, 13ème, 1:29.819

« Avant de regarder ma performance, je suis soulagé de voir que Nicholas et Mick vont bien après leurs chutes : c’est le plus important. Je suis très heureux de ma performance ce soir, d’autant plus que mes attentes en venant ici étaient assez conservatrices : c’est un circuit relativement nouveau pour moi, il est si rapide et c’était la première fois que je conduisais une F1 sur un circuit urbain, donc aller en Q2 et avoir une chance réaliste pour la Q3 est un sentiment très positif. Je me suis amélioré de séance en séance tout au long du week-end et c’est ce qui est important : le drapeau rouge en Q2 a compromis nos plans et, à la fin, je me suis retrouvé avec un seul train de pneus, mais je suis content de la 13e place. C’est un circuit difficile, vous devez pousser à la limite et vous êtes sur le fil du rasoir entre un bon tour et une erreur : avoir une séance de qualification propre ici en tant que rookie est vraiment bien, et être plus proche de mon coéquipier et des meilleurs est encore mieux. Quant à demain, nous verrons bien : la course pourrait être chaotique, si l’on se fie à celle de l’an dernier. Je vais devoir éviter les problèmes et voir quels progrès je peux faire, mais je pense que les points sont réalistes. »

Frédéric Vasseur, Directeur de l’équipe

« Tout d’abord, les nouvelles importantes de la soirée sont que Mick Schumacher va bien après un très gros accident. Tout le mérite de la FIA est de faire de ces voitures les plus sûres de l’histoire de la F1. Quant à nous, nous avons réalisé une bonne performance qui confirme que notre résultat à Bahreïn n’était pas un coup de chance : Valtteri et Zhou ont tous deux bien travaillé et nous pouvons déjà constater des progrès par rapport à la semaine dernière, ce qui signifie que nous pouvons nous attendre à être dans la lutte pour ramener des points avec nos deux voitures demain. Ce sera une longue course et nous avons vu ce soir que ce circuit ne pardonne aucune erreur : il y a beaucoup de défis, mais aussi beaucoup d’opportunités potentielles à saisir et ce sera à nous de ramener un bon résultat. »

AlphaTauri

Gasly s’est arrêté dans la voie des stands lors de la FP3, alors qu’AlphaTauri luttait à nouveau pour sa fiabilité. Après une brève séance d’entraînement où il a dû repousser sa propre voiture, le Français a au moins réussi à passer les qualifications sans problème majeur. Il s’est retrouvé en Q3 une fois de plus, mais il reste à savoir s’il verra le drapeau à damier cette fois-ci. Mais Tsunoda n’a pas eu cette chance – ses problèmes de fiabilité sont apparus en Q1 lorsqu’il a été rappelé aux stands sans avoir fait de temps. Il a réussi à marquer des points la dernière fois depuis la P16 sur la grille – que peut-il faire depuis la P20 ?

Pierre Gasly, 9ème, 1:29.254

« Je suis vraiment heureux d’avoir réussi à atteindre la Q3 aujourd’hui. Ce n’était pas si facile, car nous avons subi quelques dommages au sol pendant la Q1, nous avons réussi à le réparer pendant la séance et à entrer dans le top 10, mais nous devrons partir pour analyser les données et voir dans quelle mesure cela a affecté notre performance. Les qualifications ont été très serrées aujourd’hui, avec seulement quelques dixièmes d’écart entre P5 et P10, donc je suis satisfait de notre position. Nous nous battrons pour tout ce que nous pouvons demain, mais la course sera longue et compte tenu de la dégradation des pneus que nous avons déjà constatée lors des essais, je pense qu’il y aura beaucoup de stratégies différentes demain ; nous travaillerons dur ce soir pour décider ce qui fonctionnera le mieux pour nous. »

Yuki Tsunoda, 20ème, Pas de temps établi

« C’est une journée décevante, avec le problème de la qualification qui nous a empêchés de faire un temps. Je n’ai rien senti dans la voiture, mais l’équipe m’a dit qu’il y avait un problème et que je devais venir. C’est vraiment dommage que je n’aie pas pu courir, car je me sentais en confiance avec la voiture ce week-end et notre objectif était de passer en Q3. Ce ne sera pas aussi facile de doubler ici qu’à Bahreïn, la plupart des virages étant à grande vitesse, mais je vais faire de mon mieux pour avancer. »

Jonathan Eddolls, Ingénieur de course en chef

« Bien que nous ayons été raisonnablement rapides ici à chaque séance, nous n’avons pas eu un événement très facile jusqu’à présent avec les deux pilotes. Cela signifie que les progrès ont été très disjoints des deux côtés du garage et que la charge de travail a été plus élevée que l’idéal. Frustrant pour tout le monde, Yuki a eu un problème de système d’eau pendant la Q1, ce qui signifie qu’il n’a pas été en mesure de capitaliser sur la bonne forme qu’il a montré jusqu’à présent ici. Pierre a souffert d’une FP3 perturbée mais a bien récupéré et a navigué dans la Q1 sans aucun problème. En Q2, lorsque la séance a repris, il a réalisé un tour très propre, lui permettant de passer en Q3 sans trop de problème. La stratégie de Q3 était basée sur deux tours, mais malheureusement le deuxième tour n’était pas parfait, et nous avons fini P9 dans ce qui était une bataille très serrée pour la cinquième à la dixième place. En résumé, bien que l’AT03 ait montré un rythme raisonnable jusqu’à présent dans cette épreuve, en tant qu’équipe nous n’avons pas réussi à maximiser la position sur la grille avec une seule voiture, donc atteindre cet objectif reste un point clé à aborder pour la prochaine épreuve. L’attention se porte maintenant sur la course et le groupe de stratégie se prépare à fond pour la course de demain, en voyant comment nous pouvons essayer de faire progresser les deux pilotes. »

Haas

Schumacher a fait peur à tout le monde en chutant lourdement en Q2, faisant apparaître les drapeaux rouges. Il a été confirmé plus tard que l’Allemand allait bien, mais il a été emmené à l’hôpital pour des contrôles supplémentaires. Il a terminé 14e au classement général, mais il a été confirmé qu’il ne courra pas demain. Magnussen a été laissé pour porter le drapeau de l’équipe, ce qu’il a fait avec aplomb, en se plaçant en Q3 une fois de plus. C’était d’autant plus remarquable que des problèmes de fiabilité l’ont limité à seulement 15 tours hier, et qu’il ne connaît pas du tout cette piste.

LIRE PLUS : Schumacher exclu du GP d’Arabie Saoudite après un accident en qualification

Lire aussi:  Domenicali demande à la FIA d'être ouverte avec le rapport d'Abu Dhabi sur la F1.

Kevin Magnussen, 10ème, 1:29.588

« J’ai entendu dire que Mick était indemne, ce qui est bien et incroyable quand on voit l’accident qu’il a eu, mais la sécurité est tellement bonne avec ces voitures, le fait que vous puissiez vous en sortir après un tel accident, c’est impressionnant. Je pense qu’il a fait une bonne séance de qualification jusqu’à ce moment-là et qu’il était prêt à faire un bon résultat, donc il devra juste revenir et se mettre en selle pour rebondir. Nous devons être satisfaits de Q3, mais la voiture était meilleure que P10, je n’en ai pas tiré le meilleur parti. Honnêtement, mon cou s’est complètement brisé en Q3 – il a soudainement craqué, et je n’ai pas pu le tenir. Je ne conduisais pas bien, je pense qu’il y avait peut-être une P5 dans la voiture, il n’y a qu’une demi-seconde de plus que la P5 et mon meilleur tour en Q3 était en pneus usés – et pas un bon tour comme je l’ai dit. L’équipe avait une P5 dans la voiture, mais pas moi. »

Guenther Steiner, Directeur d’équipe

« Une journée très mouvementée pour nous. La meilleure chose est que Mick n’a apparemment pas de blessures, il est à l’hôpital en ce moment et est évalué par les médecins, il est donc en de bonnes mains pour le moment. Il est possible qu’il doive passer la nuit en observation à l’hôpital. Sur la base de ces faits et de la situation actuelle, nous avons décidé de ne pas faire courir sa voiture demain. Kevin, n’ayant pas fait beaucoup d’essais hier, je pense qu’il a fait un travail fantastique aujourd’hui en se plaçant en Q3. Son dernier run n’était pas comme prévu, mais je pense que c’était dû au fait qu’il n’avait pas assez de temps sur la piste. Nous sommes quand même satisfaits de la Q3 et de la P10 demain ».

McLaren

Progrès pour McLaren, qui a placé ses deux voitures en Q2 en Arabie Saoudite. Mais ils n’ont pas pu aller plus loin, même si Norris a manqué le top 10 par la plus petite des marges. P11 et P12 n’étaient pas de mauvaises positions de départ sur le papier et auraient dû mettre les papayes plus dans le coup que le week-end dernier, mais la nouvelle est arrivée que Ricciardo était pénalisé de trois places sur la grille pour avoir gêné Ocon pendant les qualifications. L’Australien se retrouve donc en queue de peloton, ce qui rend sa soirée un peu plus difficile.

Daniel Ricciardo, 12ème, 1:29.773

 » Nous pouvons être plus positifs avec ce résultat en tant qu’équipe. Il y a une semaine, nous n’étions pas dans cette position compétitive, à nous battre pour la Q3. Les deux voitures avaient environ un dixième de retard. Je pense que le week-end a été plus facile pour nous, donc j’espère que demain nous pourrons exécuter une bonne stratégie et essayer d’entrer dans le top 10.

« C’est bon d’entendre que Mick va bien après un gros impact. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et sommes impatients de le revoir. »

Lando Norris, 11ème, 1:29.651

« Aujourd’hui, c’était beaucoup mieux. Il y a plus de points positifs à prendre depuis Bahreïn et, de façon réaliste, nous aurions dû être en Q3. Il y avait quelques zones où nous aurions pu être plus rapides, ce qui nous a coûté notre place en Q3. Il y avait beaucoup de trafic et de gens qui faisaient des tours de chauffe, ce qui a rendu difficile la réalisation d’un tour propre, mais j’ai aussi fait une erreur. Nous avons eu une meilleure journée aujourd’hui, et je pense que nous pouvons viser quelques points demain. »

« Enfin, il était bon de voir que Mick allait bien, nous lui souhaitons un bon rétablissement. »

Andreas Seidl, Directeur d’équipe

« La chose la plus importante après cette séance de qualification est la confirmation que Mick Schumacher se porte bien après ce lourd impact. Nous lui adressons nos meilleurs vœux et espérons le revoir dans la voiture demain.

« P11 et P12 en qualification représentent un bon pas en avant pour nous, par rapport à notre résultat de qualification il y a une semaine à Bahreïn. Notre package est un peu mieux adapté au tracé de la piste ici à Jeddah – mais nous avons aussi eu un week-end beaucoup plus fluide.

« Notre objectif demain est simple : se battre et marquer nos premiers points de la saison. Ce sera une course longue et difficile – beaucoup de choses peuvent se produire sur ce circuit, et nous espérons que cela nous offrira des opportunités. Merci à l’équipe, ici à Djeddah et de retour à l’usine, à nos pilotes, et à nos collègues de Mercedes HPP pour un travail acharné au cours de la semaine dernière. C’est parti pour la course. »

Aston Martin

Pas de chance pour Hulkenberg sur un nouveau circuit pour l’Allemand, le super-sub tombe dès la première tentative. Mais Stroll a fait nettement mieux que la semaine dernière, se qualifiant pour la Q2. Une fois là, le segment perturbé n’a pas aidé le Canadien, qui a lutté pour le réchauffement des pneus lorsque la session a finalement repris. La quête des premiers points de l’année s’annonce délicate au vu de ces places de départ.

Nico Hulkenberg, 18ème, 1:30.543

« Je pense que les qualifications auraient pu se dérouler un peu mieux – j’ai fait des erreurs dans les virages 1 et 13, ce qui m’a probablement coûté trois dixièmes et cela n’a pas aidé mon effort pour faire Q2. Ce circuit est si intense et rapide, avec beaucoup de choses qui arrivent à la voiture dans chaque virage, et c’est la chose la plus difficile pour moi de m’y habituer après une période sans course. D’un point de vue purement physique, cela pourrait être l’une des courses les plus difficiles de ma carrière, mais mon objectif demain est de rester propre, de progresser, de terminer la course et de fournir autant d’informations que possible à l’équipe pour continuer à développer la voiture. »

Lance Stroll, 15ème, 1:31.009

« La chose la plus importante après les qualifications est qu’il semble que Mick soit globalement OK après son gros accident. Ce n’était pas facile de rester assis dans la voiture en attendant que les choses reprennent, donc c’était bien d’avoir une mise à jour de son état avant de reprendre la piste. Je pense que P15 était probablement le maximum que nous pouvions atteindre aujourd’hui. L’équilibre de la voiture est correct, mais il nous manque juste un peu d’adhérence pour remonter dans l’ordre. L’année dernière, la course a été très mouvementée ici, alors on peut s’attendre à des opportunités similaires demain. Nous serons prêts à réagir rapidement et nous espérons pouvoir progresser. »

Mike Krack, Directeur de l’équipe

« Lance et l’équipe ont fait du bon travail en qualifications aujourd’hui, en se qualifiant pour la Q2. Il a terminé 15ème, ce qui n’est pas ce que nous visons bien sûr, mais qui représente un progrès par rapport à notre performance à Bahreïn il y a juste une semaine. Nico n’a pas été en mesure de passer en Q2, en raison de petites erreurs aux virages 1 et 13, mais, compte tenu de son manque de kilomètres d’essais, il a fait un travail solide pour obtenir le 18e meilleur temps de qualification. Il pourrait être en mesure de remonter dans le peloton demain ».

Williams

Ce n’était pas le cas pour Williams, Latifi a sorti les drapeaux rouges dès le début de la Q1 après être parti en tête-à-queue dans les barrières. Le Canadien s’en est sorti, mais cela signifie qu’il n’a pas pris part aux qualifications. Albon n’a pas pu sortir de la Q1 non plus, le pilote thaïlandais n’étant pas en mesure d’extraire assez de rythme de la FW44 sous les lumières de Jeddah.

Nicholas Latifi, 19ème, 1:31.817

 » Il semble juste que j’ai perdu l’arrière au freinage dans le virage 13, donc nous devons examiner les données pour comprendre exactement pourquoi. C’était la première fois de tout le week-end que je perdais l’arrière dans ce virage, ça m’a pris un peu par surprise.

« Je suis vraiment désolé pour l’équipe parce que c’était une erreur coûteuse. C’est difficile de se prononcer pour l’instant sur la journée de demain ; la voiture se sent un peu mieux qu’à Bahreïn, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire. Ce sera une longue course, donc nous devons juste être là. »

Alex Albon, 17ème, 1:30.492

« C’était une journée délicate. Je pensais que nous étions capables d’aller en Q2, mais faire fonctionner les pneus, surtout la nuit quand la température baisse, devient un peu plus difficile. Nous n’avons pas une mauvaise voiture, mais les pneus sont très sensibles et nous avons juste manqué la fenêtre de fonctionnement.

« Nous avons un peu de travail à faire mais sinon, en course, nous devrions avoir un bon rythme, donc nous pouvons être positifs de ce côté-là. Les dépassements vont être délicats mais nous espérons avoir un avantage de rythme. »

Dave Robson, Responsable de la performance des véhicules

« Nous avons fait des progrès cette nuit avec les réglages et nous avons utilisé les résultats de la FP3 pour déterminer le meilleur plan de course pour les qualifications. Malheureusement, Nicholas a touché le mur à la fin de la FP3, causant quelques dommages mineurs à l’aile avant, ce qui l’a empêché de prendre le départ sur la grille à la fin de la séance.

« Alex a eu une séance plus douce et a confirmé qu’il était raisonnablement heureux avec la voiture. Comme nous le voyons habituellement sur les circuits de rue, les qualifications peuvent être très occupées avec une variété d’approches pour les pneus et un risque constant d’interruption du drapeau. Avec un tour aussi long ici à Jeddah, les plans de course sont serrés et il y a peu de marge de manœuvre.

« Nous avions un programme pour que les deux pilotes aient un bon aperçu de la préparation des pneus, mais cela a mal tourné lorsque Nicholas a chuté au T13, provoquant un drapeau rouge.

« Nous allons devoir inspecter les dégâts ce soir et comprendre ce qui doit être remplacé avant la course de demain.

« Nous avons mis Alex en stratégie de secours et lui avons donné l’opportunité de préparer les pneus, ce qui devenait de plus en plus difficile dans des conditions plus fraîches. Il a poussé fort et a fait un tour propre, mais nous n’avions pas le rythme et l’adhérence des pneus pour progresser. Nous allons maintenant nous tourner vers demain et voir si nous pouvons gagner des places car cela risque d’être une course d’usure. »

Pirelli

Mario Isola, Directeur du sport automobile

« La pole n’est qu’à sept dixièmes du meilleur temps de l’année dernière ici à Jeddah, ce qui est une grande réussite pour la deuxième course seulement de ces toutes nouvelles voitures. Les équipes se sont concentrées sur la gomme tendre depuis les essais libres ce matin en vue de l’utiliser pour les qualifications ce soir. Cela signifie également que la majorité des pilotes ont conservé deux jeux de medium et un jeu de hard, ce qui indique probablement qu’ils préféreront utiliser ces deux composés. Mais tous les runs d’aujourd’hui, tant en essais libres qu’en qualifications, étaient relativement courts, il est donc difficile de savoir exactement comment les niveaux de grainage ont évolué. Par conséquent, la stratégie est ouverte demain entre un et deux arrêts, en fonction des niveaux réels de dégradation rencontrés pendant la course, qui dépendent bien sûr d’un certain nombre de facteurs différents. Nous souhaitons à Mick Schumacher un prompt rétablissement après l’accident qu’il a subi lors des qualifications : il est bon de voir que la nouvelle génération de voitures est à la fois rapide et sûre. »

Article précédentLe populaire vétéran de l’Indianapolis 500 Ongais meurt à 79 ans
Article suivantLes pilotes de F1 demandent de nouvelles discussions sur l’avenir du GP d’Arabie Saoudite.