Accueil Moto GP Casey Stoner : « Ducati, vouloir gagner à tout prix ne me plaît...

Casey Stoner : « Ducati, vouloir gagner à tout prix ne me plaît pas »

22
0

Après 4 ans chez et 2 chez Honda, le champion australien donne son point de vue : « Beaucoup se sont fait une mauvaise idée de moi. J'ai toujours fait la course contre moi-même, c'est pourquoi j'ai dépassé tant de limites. J'ai perdu de l'estime pour Ducati quand… »

Une carrière exceptionnelle en

Double champion de MotoGP (2007 avec Ducati, 2011 avec Honda), est considéré comme l'un des pilotes les plus solides de son époque. Malgré des controverses et des problèmes de santé, l'Australien raconte les années cruciales de sa carrière, soulignant que « beaucoup se sont fait une mauvaise idée de moi, puis ont réalisé que j'ai toujours été moi-même, une personne très directe qui aimait juste courir ». Sa passion pour les motos reste intacte aujourd'hui, avec le regret de ne pas être né à l'ère de la motorisation à 2 temps du Championnat du monde. Dans cette interview, il expose avec sa franchise habituelle ses opinions tranchées sur le motocyclisme d'aujourd'hui.

Lire aussi:  MotoGP, les nouveautés du shakedown de Sepang : ailes et aérodynamique extrêmes

Son amour de la compétition

« Je pense que oui, la seule raison pour laquelle j'aime ce sport est pour la compétition, surtout contre moi-même. Mon plus grand adversaire a toujours été moi-même, je demandais plus ; je n'ai jamais comparé mes temps au tour avec les autres pilotes et c'est pourquoi j'ai été capable d'aller au-delà. Malheureusement pour moi, la partie du sport que j'aimais était la plus petite partie de mon travail et c'est devenu trop pour moi ».

Un regard critique sur l'industrie

« Je ne suis pas très heureux du fait qu'ils aient autant de motos sur la grille, car ils peuvent essentiellement contrôler chaque équipe et exiger d'eux des résultats qui ne sont pas corrects. Il est juste d'exécuter les ordres de l'équipe mais il ne devrait pas y avoir d'ordres du constructeur. J'ai perdu beaucoup de respect pour eux après qu'ils sont arrivés à ce niveau. S'ils doivent gagner à tout prix pour moi ils n'ont pas d'honneur. Je sais aussi que n'aurait certainement pas voulu gagner de cette façon. Ils veulent gagner à tout prix et pour moi ce n'est pas honorable ».

Lire aussi:  MotoGP : Pecco Bagnaia, champion du monde 2023 avec Ducati

Sources et références

  • Entretien avec Jean-Michel Bayle, ancien champion du monde de motocross et spécialiste du sport automobile pour RMC Sport.
  • Article de Thierry Le Bras, journaliste spécialisé en sport automobile pour l'Équipe.
  • Analyses de Michel Turco, expert en sports mécaniques pour le magazine Moto Journal.
4.4/5 - (9 votes)

En tant que jeune média indépendant, AutoMoto-GP.com a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News